Credimania » Obtenir un crédit » Comment faire un crédit ?

Comment faire un crédit ?

Nombreuses sont les personnes qui veulent obtenir un crédit, mais rares sont celles qui savent exactement à quoi se réfère ce dispositif d’emprunt. Notre guide et les articles qui lui sont relatifs éclairciront toutes les ambiguïtés concernant la façon d’obtenir un financement en toute sécurité pour votre budget.

Sommaire :

  • Pourquoi faire un crédit ?
  • Comment emprunter ?
  • Quelles sont les offres de crédit ?
  • Faire un crédit lorsqu’on est en CDI
  • Comment obtenir un crédit en cas de chômage ?
  • Faire un crédit en cas d’interdit bancaire, est-ce possible ?
  • Quelles sont les solutions d’emprunt pour une personne retraitée ?

Pourquoi faire un crédit ?

Recourir à un financement bancaire afin de réaliser un projet personnel ou pour un crédit à la consommation est une solution intéressante, car la plupart des salariés ne parviennent pas à épargner. De plus, souscrire un crédit est parfois plus avantageux que l’épargne puisqu’il fait gagner du temps lorsqu’on a besoin d’argent en urgence : par exemple pour faire des travaux d’amélioration de l’habitat, accueillir un nouveau-né, réparer sa voiture, acheter un bien immobilier, créer son propre emploi ou faire face aux aléas de la vie quotidienne.

Toutefois, même si investissement et emprunt sont étroitement liés, un emprunteur doit connaître les limites de sa capacité d’endettement et les montants auxquels il peut prétendre avant de s’engager dans un crédit et notamment avant de trop s’endetter. Ensuite, il ne faut jamais se précipiter pour obtenir un crédit. Faire jouer la concurrence entre les établissements financiers et bien choisir son futur prêt garantissent une tranquillité à long terme. Inutile de faire de votre crédit une charge lourde pour vous et pour vos proches. Car, au contraire, il s’agit d’un moyen efficace qui vous aide à résoudre vos problèmes d’argent.

Des solutions accessibles aux plus démunis :

Les demandes d’emprunt sont très fréquentes dans notre société dite de consommation, mais auparavant ceci était uniquement réservé à ceux qui possédaient de l’argent ! C’est-à-dire ceux qui pouvaient justifier de leur solvabilité par la stabilité de leur situation professionnelle, un apport personnel important ou de solides garanties. Les personnes les plus défavorisées peuvent désormais accéder à l’emprunt, car l’État veut les intégrer à la vie sociale et les réinsérer sur le marché du travail. L’essentiel est de posséder des capacités de remboursement, même si elles sont modestes.

L’accession à la propriété immobilière est également l’une des faveurs que les pouvoirs publics veulent accorder à la plupart des Français, et ce à travers une gamme de crédits conventionnés. Ainsi, quel que soit le type de projet que vous souhaitez financer, professionnel ou personnel, des solutions d’emprunt existent. Au final, aucun prêteur ne veut voir son client surendetté, alors choisissez le crédit qui vous convient le mieux et remboursez sans retard vos échéances.

Comment emprunter ?

Afin de combler un besoin urgent d’argent, améliorer ses capacités d’achat ou d’investissement, emprunter est certes une solution très appropriée. Mais il faut être conscient de ce à quoi cet acte vous engage, ainsi que votre famille, et ce pour de longues années, surtout lorsqu’il s’agit d’un montant d’emprunt important. Avant tout, il faut définir exactement vos besoins et les adapter à vos capacités d’endettement afin de ne pas manquer à vos obligations de paiement. Tout dépendra de votre profil et de votre historique bancaire, de vos revenus et du type du financement que vous demandez. Ensuite, avant de chercher à souscrire un crédit, il faut choisir le meilleur organisme prêteur susceptible de vous accompagner dans votre investissement sans nuire à votre situation financière.

Les offres de crédit sont multiples, les modalités de remboursement sont assez attractives et varient d’une banque à une autre. Donc c’est à vous de comparer les offres précontractuelles que l’on peut vous proposer afin d’opter pour le meilleur choix. N’oubliez surtout pas d’avoir recours aux outils de comparaison de crédits en ligne, qui peuvent vous aider à décrocher le meilleur prêt.

Le dossier de demande d’emprunt :

Avant de demander un financement, vous devez d’abord constituer un dossier complet justifiant de votre situation financière par des documents officiels. Ce dossier est important, car il permet à votre prêteur de juger de votre solvabilité et de formuler son offre de crédit en fonction de vos besoins. Ensuite, vous pouvez envoyer le même dossier de demande à plusieurs établissements financiers afin de faire jouer la concurrence et recevoir plusieurs propositions de prêt.

Le délai de réflexion sur une offre de crédit :

À la réception d’une offre de crédit (voir ci-dessous), vous disposez d’un délai maximum de 10 jours de réflexion. C’est-à-dire qu’à partir du 11ème jour  vous devez renvoyer par courrier l’offre précontractuelle datée et signée à l’organisme prêteur. Et pour faire preuve de votre respect du délai légal de réflexion, le cachet de la poste fait toujours foi. C’est de cette manière que vous exprimez votre acceptation de l’offre. Si vous la refusez, il faut notifier votre refus au prêteur, qui ne pourra exiger de vous aucuns frais.

Où emprunter ?

Pour solliciter un prêt, vous pouvez vous adresser à votre banque, mais aussi à des sociétés de financement spécialisées. Celles-ci sont plus souples en matière de formalités d’emprunt, d’apport personnel et de garanties. Elles appliquent des méthodes simples et rapides très attractives pour les demandeurs de prêt, en particulier les prêts chômeurs et les prêts sans justificatif de dépenses ni fiches de paye, dédiées aux personnes ayant de faibles revenus. Le plus important pour un demandeur d’emprunt est de vérifier le taux d’intérêt, les frais de dossier, le coût de l’assurance et donc le coût final des financements proposés par ces sociétés avant de s’engager.

Quelles sont les offres de crédit ?

Outre les offres proposées par les institutions bancaires et les sociétés de financement, il existe plusieurs types de crédits dont vous pouvez bénéficier. Un particulier peut aujourd’hui avoir accès à un crédit immobilier pour acheter une résidence principale, un crédit à la consommation afin d’acheter une voiture, partir en voyage, équiper ou rénover sa maison, un microcrédit pour lancer son propre projet ou créer une petite entreprise, un crédit personnel pour faire face à des frais médicaux ou des frais d’études, mais également un crédit entre particuliers pour fuir les formalités administratives et un crédit à l’étranger le cas échéant. Enfin, vous pouvez également emprunter pour faire preuve d’un apport personnel et améliorer par conséquent vos chances d’obtention d’une offre de crédit plus avantageuse.

Qu’est-ce qu’une offre de crédit ?

Avant de signer votre contrat de crédit, plusieurs banques et institutions de financement peuvent vous envoyer des offres précontractuelles en fonction de votre demande. Ces offres doivent contenir tous les détails relatifs à la proposition de financement suggérée par le prêteur. Cela comprend notamment le montant des mensualités, la durée d’emprunt (courte, moyenne ou à long terme), les modalités de remboursement (total, partiel ou par anticipation), le taux d’intérêt (fixe ou variable) et le montant des frais annexes (dossier et assurance). Cela vous permettra d’estimer le coût final de chaque offre de crédit et de choisir celle qui vous convient le mieux.

Une offre de crédit est valable 30 jours avant la signature du contrat. De plus, les formalités de demande d’emprunt ont été facilitées grâce à Internet. Vous pouvez, en quelques clics, simuler, calculer, comparer et emprunter sans passer obligatoirement par une agence bancaire.

Faire un crédit lorsqu’on est en CDI :

Le fait d’avoir signé un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) est un avantage pour un demandeur de crédit, car cela rassure son prêteur et lui permet d’octroyer son argent en toute sécurité. La stabilité des revenus est la garantie la plus solide que l’on peut présenter auprès des sociétés financières qui souhaitent évidemment préserver leur droit d’être payées. C’est également une source de sécurité pour le salarié qui veut emprunter en passant par la voie des prêts bancaires. La présence d’un CDI dans un dossier de demande favorise les chances d’obtention de crédit et donne accès à des montants importants.

Comment obtenir un crédit en cas de chômage ?

Même s’il s’avère difficile et compliqué d’emprunter lorsqu’on est sans emploi, des solutions de crédit pour chômeur existent bel et bien. Donc, si vous rencontrez des difficultés financières et que vous avez besoin d’un financement urgent afin de vous déplacer pour chercher un travail, lancer votre petite entreprise ou faire face à des dépenses de la vie quotidienne par exemple, le crédit chômeur de courte durée peut réellement vous être utile. On parle dans ce cas de microcrédit qui est, comme son nom l’indique, un prêt de moindre importance, dont la durée de remboursement est courte et le taux d’intérêt assez raisonnable au vu des capacités budgétaires modestes du bénéficiaire.

Aides financières possibles pour les chômeurs :

Suite à un licenciement, une personne qui se trouve au chômage peut bénéficier des aides financières des institutions bancaires classiques, mais également de celles des associations spécialisées. On cite notamment l’association pour le droit à l’initiative économique (l’ADIE), la caisse d’allocations familiales (la CAF), la Croix-Rouge et la France initiative. Ces aides concernent en particulier les personnes dont les ressources sont très limitées et qui, par conséquent, sont exclues du cercle classique des prêts bancaires. Cela leur permet de réintégrer la vie professionnelle et jouir d’une certaine autonomie financière.

Faire un crédit en cas d’interdit bancaire, est-ce possible ?

Être enregistré au fichier central de la Banque de France vous ferme naturellement les portes des banques dès que vous souhaitez souscrire de nouveaux prêts. Il est vraiment rare de trouver un organisme financier qui accepte de prêter son argent à quelqu’un ayant antécédents de problèmes de paiements. Nonobstant cette sanction bancaire, vous aurez besoin d’un financement extérieur de plus en plus important puisque vous perdez votre capacité d’autofinancer vos projets et de faire face aux obligations du quotidien : paiement du loyer, des factures d’eau et d’énergie, des frais médicaux, des frais d’études, etc.

Si vous êtes propriétaire, votre bien immobilier pourra servir de garantie solide en échange d’un crédit hypothécaire. Dans le cas contraire, une personne frappée d’interdit bancaire peut recourir aux sociétés de financement spécialisées et aux associations sociales. Citons en particulier la CAF et l’ADIE, qui viennent au secours des surendettés et des fichés de la Banque de France ne pouvant plus faire appel aux banques faute de solvabilité. Il existe une dernière solution, celle du prêt entre particuliers, qui peut être efficace une fois que ledit prêt est soumis aux règles du contrat de crédit classique. C’est ainsi que vous évitez d’être victime des nouvelles formes d’arnaque à ce type de prêt, qui dépasse l’intermédiaire bancaire.

Quelles sont les solutions d’emprunt pour une personne retraitée ?

Si vous êtes retraité(e) et que vous souhaitez partir en voyage, réaliser des travaux de rénovation dans votre maison, vous offrir une résidence secondaire ou effectuer des soins médicaux, vous pouvez également emprunter. Le facteur temps est important dans les opérations d’emprunt puisqu’un crédit peut engager le débiteur pour plusieurs années. C’est la raison pour laquelle des formalités particulières s’appliquent lors de l’octroi d’un crédit aux personnes retraitées. Les banques se limitent souvent aux prêts à courte durée, pour lesquels les échéances mensuelles sont naturellement plus élevées.

Dans ce contexte, n’oubliez pas les sociétés financières, qui proposent des offres assez attractives aux retraités afin de les encourager à profiter de cette étape de leur vie grâce à des financements rapides. Il est important de savoir que garantir un crédit avec un contrat d’assurance vie intégrant une couverture en cas de décès ou d’invalidité est systématique. Mais les cotisations sont parfois plus élevées lorsqu’il s’agit de cette tranche d’âge. Nous vous conseillons de simuler les propositions qui vous sont offertes, particulièrement en ligne, afin de vérifier le prix final des crédits proposés et opter pour le choix le moins risqué en fonction de votre situation personnelle.

Quelle que soit votre situation financière ou sociale, des solutions de crédit qui s’adaptent à votre profil existent. L’essentiel est d’être conscient de l’importance de cet engagement et de l’obligation de remboursement qui en résulte. Heureusement, vous pouvez aujourd’hui tout savoir sur les établissements de crédit en France et sur vos droits d’éligibilité aux prêts et aides proposés.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !