Credimania » Crédit Auto » La location longue durée

La location longue durée

Une alternative à l’achat d’une voiture, la location longue durée pourrait être une solution adaptée et économique aux petits budgets. En évolution croissante sur le marché des véhicules, la LLD est une pratique appréciée par ceux qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas investir dans l’achat d’une automobile neuve qui risque de ruiner leur budget de famille dès la première année. Ceux-ci peuvent désormais conduire le modèle de leur choix tout en maîtrisant l’équilibre de leurs dépenses. Une question qui s’impose inévitablement dès lors : à quel point le prix d’un loyer mensuel à longue durée pourrait-il concurrencer le montant d’une échéance liée à un crédit auto classique ? S’agit-il vraiment d’une opportunité pour les entreprises et les particuliers qui en sont concernés ?

Sommaire :

  • Pourquoi choisir une location longue durée ?
  • Quel est le fonctionnement de cette formule ?
  • La location longue durée pour les entreprises
  • La location longue durée pour les particuliers
  • Quels sont les avantages et les inconvénients d’une LLD ?
  • Autres types de location longue durée

Pourquoi choisir une location longue durée ?

Ce type de contrat de location concerne exclusivement les personnes voulant changer de voiture d’une manière périodique. Il peut également intéresser ceux qui trouvent inaccessible l’achat d’un véhicule qui présente une charge très onéreuse par rapport à leurs budgets moyens. Or, cette alternative est surtout ouverte aux professionnels pour qu’ils puissent répondre à leurs besoins de mobilité de la manière la plus économique. En effet, les loueurs préservent souvent des contrats préférentiels aux entreprises, car c’est seulement au cours des dernières années que la LLD trouve son essor auprès des particuliers qui sont freinés par les prix élevés des voitures.
lld-auto

Ainsi, comme son nom l’indique, la location longue durée consiste à louer une automobile pour une durée déterminée en contrepartie d’un prix mensuel ou trimestriel. Ce loyer dépend notamment de plusieurs facteurs et peut être associé à d’autres services complémentaires liés à la voiture dans un même contrat de location. Cette alternative demeure très avantageuse pour la possibilité de changement qu’elle offre avec un contrat ouvert au renouvellement. Or, au terme du contrat d’une LLD, il est également possible d’opter pour l’achat d’une voiture d’occasion auprès du même loueur, avec bien sûr un prix préférentiel. Mais attention, ceci est à distinguer d’une location avec option d’achat (LOA), car il ne s’agit pas de la même formule. Les loyers payés pendant la période de location permettent dans ce dernier cas de réduire le prix de vente de la voiture vers la fin du contrat.

Les services inclus dans un contrat de LLD :

Comme susmentionné le prix d’une location longue durée varie d’un loueur à un autre en fonction de plusieurs facteurs, à savoir :

  • Modèle et valeur de la voiture.
  • Genre de la location (utilitaire, touristique, pour particulier, pour entreprise)
  • Durée du contrat.
  • Kilométrage à parcourir pendant la durée de location.
  • Assurance et services compris.

Ensuite, en ce qui concerne les services inclus dans le prix de loyer d’une voiture à longue durée, cela concerne notamment les frais d’assurance, d’entretien, de la carte d’essence, des services de maintenance, de remplacement des pneumatiques, etc. Ainsi, les prestations proposées varient d’un loueur à un autre, et les contrats complets sont difficiles à trouver. Pour cela, le locataire est libre de bénéficier de ces services auprès d’un autre prestataire de son choix, l’essentiel est de trouver la formule qui convient le mieux à ses besoins.

Or, s’il préfère accepter les prestations de la société de location avec laquelle il a conclu son contrat, ces frais seront systématiquement inclus dans les mensualités. Il est conseillé de bien comparer les prix qui sont extrêmement variables et de choisir le véhicule qui répond réellement à chaque besoin spécifique.

Quel est le fonctionnement de cette formule ?

La location longue durée, quoiqu’elle soit entièrement différente à une LOA, demeure semblable à tout autre contrat, d’un bien mobilier par exemple, et doit passer par des étapes non négligeables. Il est convenu tout d’abord de comparer les prix de location proposés par différentes agences avant de s’engager dans un contrat à longue durée. Ensuite, il faut vérifier la conformité du contrat proposé par la société de location choisi avec les besoins réels de mobilité, le kilométrage à parcourir et les garanties annexes. En cas d’acceptation, un simple dossier de demande doit être restitué afin de recevoir un accord de principe et aller choisir la voiture. Là aussi nous recommandons de ne pas être fasciné par les automobiles très chères dont le prix augmentera inévitablement celui de l’assurance et de l’entretien lui étant inclus.

Bon à savoir que, comme pour la location d’un appartement par exemple, le loueur peut dans certains cas exiger la mise en place d’une garantie comme la caution personnelle d’un tiers. Ensuite, il faut être assez vigilant quant à la présence d’une clause de reconduction tacite sur le contrat de LLD, car si c’est le cas, cela permet le renouvellement automatique de la location au terme légal du contrat.

La fin d’un contrat de location longue durée :

Généralement, il existe deux possibilités qui s’imposent à l’issue d’un contrat de LLD et après paiement intégral de toutes les mensualités de la part du locataire :

  • Soit il restitue la voiture à la société de location (loueur) le lendemain de la fin du contrat.
  • Soit il poursuit la location au-delà de la date initialement prévue à travers le renouvellement de son contrat.

Cependant, dans le cas où il y aura dépassement du forfait de kilométrage prévu par exemple, le loueur est de droit d’exiger des frais complémentaires à titre de pénalités. Et en cas de dommage total, c’est-à-dire loyers impayés ou véhicule non réparable, le loueur peut opter pour la résiliation du contrat d’une manière anticipée, conformément aux modalités qui y sont définies d’avance entre les contractants. Bon à savoir là aussi que comme tout autre contrat commercial, celui d’une LLD doit mentionner l’ensemble des informations relatives aux conditions générales de location ainsi que les informations importantes concernant les deux parties signataires.

La location longue durée pour les entreprises :

Les sociétés sont les clients les plus attirés par la location longue durée, en particulier la LLD de voitures utilitaires. Cela signifie qu’elles s’offrent l’opportunité d’associer la location d’un véhicule utilitaire à un ensemble de services (assistance, entretien, kilométrage) tout en bénéficiant de préférences fiscales très avantageuses. D’autre part, ces entreprises parviennent facilement à gérer leurs besoins de mobilité tout en investissant moins d’argent. D’une manière générale, un professionnel qui souscrit un contrat de location longue durée doit payer plusieurs taxes, dont notamment la TVA étant fixée à 20 %.

Cependant, la récupération de cette TVA est possible sur les carburants et les lubrifiants des voitures utilitaires louées (gazole, électricité, GPL à l’état liquide et gazeux, GNV). Ensuite, contrairement aux véhicules polluants, les voitures écologiques sont beaucoup moins taxées. Ainsi, la LLD pour les entreprises est une alternative d’achat moins chère et très économique du point de vue de la fiscalité. Ensuite, cela permet de se mettre au volant de véhicules neufs et régulièrement renouvelés.

Les principes d’une LLD pour les professionnels :

Les entreprises peuvent disposer d’une gestion totale de leurs besoins de mobilités en suivant des principes simples et communément pratiqués dans le cadre d’une LLD. Or, les contractants doivent se mettre d’accord sur les conditions générales à respecter pendant la durée de location. De son côté le locataire doit faire part le loueur de ses besoins réels concernant le véhicule, ses options, le rapport kilométrage/durée dont il souhaite bénéficier, les services et les prestations associées. De son côté, le loueur doit lui proposer un devis conforme à ses attentes et lui fournir toutes les informations précontractuelles nécessaires concernant :

  • Les conditions d’utilisation du véhicule.
  • Le prix et les modalités de paiement des loyers.
  • Le plafond des entretiens liés à la voiture.
  • L’impôt et les taxes à prendre en charge.
  • Le prix d’assurance en cas de sinistre.
  • La clause de résiliation ou d’interruption du contrat
  • Le dépôt de garantie.

Au terme du contrat, le professionnel doit restituer le ou les véhicules au loueur sans se soucier des procédures de la revente puisqu’elles sont à la charge entière de l’agence de location. Il s’agit uniquement de payer les frais liés à l’usage.

La location longue durée pour les particuliers :

Les particuliers concernés par la LLD sont les personnes qui préfèrent changer régulièrement de voiture, mais aussi celles qui ont quotidiennement besoin d’avoir une voiture, mais qui ne peuvent pas en acheter une. Cela paraît être fort intéressant sur le plan financier de pouvoir conduire une voiture neuve avec un minimum d’argent. Reste à savoir qu’il faut être toujours vigilant quant à l’état général du véhicule loué afin d’éviter les pénalités de restitution et de remise à l’état. En outre, chaque particulier ayant conclu un contrat de location longue durée est en mesure de payer le même loyer chaque mois et d’y inclure toutes les prestations annexes comme les services d’entretien et d’assistance.

En effet, sachant exactement son plafond kilométrique annuel autorisé et le coût total d’utilisation, il ne pourra plus perturber son budget mensuel avec des frais supplémentaires. Ceci demeure bien inférieur au montant d’une échéance liée à un crédit auto classique d’une durée de remboursement identique. D’autre part, vers la fin de son contrat, un particulier peut faire appel à l’option de LOA qui lui permet d’acheter sa voiture ou une voiture d’occasion. Cependant, ceci n’est pas systématique, il s’agit uniquement de l’une des options offertes par ce type de location. Autrement, la voiture peut être restituée au loueur sans aucune autre obligation pour chacune des parties contractantes.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une LLD ?

Conclure un contrat de location longue durée a certainement ses avantages pour les professionnels et les particuliers. Or, comme toute autre opération financière, outre les options qu’elle propose, elle incarne certainement des inconvénients à prendre en considération avant et pendant la souscription d’une LLD.

Les avantages de la location longue durée pour les entreprises :

Présentant la catégorie la plus attirée par ce type de contrat de location, les entreprises peuvent en tirer profit en gérant parfaitement leur flotte automobile tout en réalisant des économies via les réductions fiscales. Ensuite, la LLD d’entreprise concerne les jeunes entrepreneurs tout comme les grandes sociétés dans la mesure où cette formule permet d’acquérir un ou plusieurs véhicules utilitaires. La sélection de voitures proposées est adaptée aux besoins de chaque client qui se charge uniquement des frais d’utilisation puisque l’assurance et l’entretien sont gérés par le loueur. Mais au final, les avantages comptables et financiers de la LLD demeurent le point le plus fort de la formule :

  • Un loyer fixe sur toute la durée du contrat, on ne paye que les frais d’utilisation du véhicule.
  • Le montant des mensualités est considéré comme charges et déduit des bénéfices imposables dans la limite de 18 300 €, d’où la préservation de la capacité financière. Cet avantage est réparti sur toute la durée de location.
  • La possibilité de récupérer la TVA à 100 % pour les véhicules utilitaires, avec une taxation réduite pour les « voitures propres » (écologiques).
  • Une exonération partielle sur la TVS (taxe sur les véhicules des sociétés) pour les véhicules les plus propres.
  • La possibilité d’une facturation homogène pour un parc de voitures.

Les avantages de la location longue durée pour les particuliers :

Suite à l’essor connu par la LLD sur le marché automobile, certains particuliers y trouvent désormais une solution idéale pour avoir un véhicule à leur disponibilité sans qu’ils s’engagent dans un crédit à long terme. En effet, la location longue durée permet à un particulier de bien gérer son budget dans la mesure où tous les frais sont mentionnés d’emblée sur son contrat qui pourrait être réajusté pendant la durée de location. Ensuite, il est déchargé de tous les autres coûts liés aux services d’assurance, d’entretien et d’assistance de la voiture qui sont généralement inclus dans le montant du loyer. Celui-ci étant identique chaque mois empêche tout risque de mauvaise gestion de remboursement et préserve les capacités financières du locataire.

Autre avantage de la LLD réside dans le caractère facultatif de la mise en place d’une garantie au départ. Ils sont rares les loueurs qui l’exigent, sauf dans certains cas de dossiers de demandes très fragiles. Dans tous les cas, cette garantie est systématiquement restituée au locataire au terme de son contrat, bien évidemment si les conditions générales de location sont entièrement remplies. Ceci étant dit, il est convenu d’affirmer désormais que la location longue durée est plus économique que l’achat d’environ 15 %.

Quels sont les inconvénients ?

Que cela soit pour les entreprises ou pour les particuliers, souscrire un contrat de location longue durée, c’est se limiter par un plafond de kilométrage annuel à respecter. Cela convient peut-être aux rouleurs moyens qui n’effectuent pas quotidiennement longs trajets. En effet, dans le cas de dépassement, le loueur peut appliquer des pénalités financières importantes. De même, des frais de remise à l’état peuvent être demandés au locataire si la voiture n’est pas restituée dans un bon état (rayures, chocs de la carrosserie, brûlures, sièges mal entretenus…).

En plus, quoique les sociétés de location proposent des contrats qui sont souvent souples, ceux-ci ne contiennent pas une clause de rétractation. Lorsque le contrat est signé, il s’avère impossible de rétracter. Ensuite, dans le cas où le locataire décide de résilier son contrat d’une manière anticipée, alors il ne peut pas s’échapper à verser des indemnités au loueur. Enfin, un locataire n’est pas le propriétaire de sa voiture, car pendant toute la durée du contrat, le véhicule reste à la propriété du loueur, à condition de choisir la formule de location avec option d’achat (LOA).

Autres types de location longue durée :

Possibles, mais moins connus par les demandeurs de la LLD, d’autres types de location à longue durée peuvent être proposés par les loueurs dans divers marchés. La location de bateaux, de camping-cars ou tout simplement de motos peut être très économique afin de bien gérer ses vacances sans frapper aux portes des banques traditionnelles.

La LLD de biens mobiliers :

Outre le marché automobile, la LLD est une opération de location financière qui peut être appliquée pour tout autre bien mobilier. Réservée initialement aux professionnels (artisans, commerçants, professions libérales, agriculteurs), elle commence à attirer un grand nombre de particuliers qui ne peuvent pas avoir accès à l’achat ou qui y trouvent un investissement non rentable. À la différence d’un crédit à la consommation classique, un contrat de location longue durée est proposé par des agences et des sociétés de location. Il fixe d’avance le prix de l’opération, le montant des loyers, le coût des indemnités en cas de sinistre, ainsi que les conditions particulières d’utilisation du bien loué.

Cette formule, comme susmentionné, s’adressait aux entreprises quel que soit leur statut juridique. Elle concerne actuellement tous les particuliers qui veulent répondre à leurs besoins privés de consommation sans passer par les crédits bancaires (un équipement informatique par exemple). Pour ce faire, les modalités de souscription et du fonctionnement d’un contrat de LLD sont identiques à toute autre opération de location commerciale. Le loueur peut demander une garantie externe à l’opération de location et proposer des contrats d’assurance qui s’adaptent aux besoins de ses clients. Et en cas d’avis favorable, les frais de cette assurance s’ajoutent au montant du loyer prévu.

La LLD de véhicules divers :

L’achat d’un Yacht, d’un bateau ou même d’un camping-car est un investissement non négligeable alors qu’il se trouve une alternative beaucoup plus économique. Il existe actuellement des sociétés de location qui proposent des contrats à longue durée et mettent à disposition des véhicules touristiques ou pour usage quotidien dans de très bons états de fonctionnement. Nous pouvons citer à titre d’exemple : Punch Croisières, Apaca, Absolute Yacht, Corail Caraïbes ou Régis Guillemot Charter. L’essentiel étant de prendre soin de l’entretien de son véhicule loué afin d’éviter les éventuelles pénalités liées à la remise à l’état et qui peuvent être très onéreuses cette fois-ci.

Pour ce faire, le loueur exige souvent une caution à la souscription du contrat qui sera restituée au locataire vers la fin de la durée de location. Le contrat précise également la durée de navigation, les zones interdites ou à risque, le montant de l’opération et les conditions générales d’utilisation du véhicule. Pour les petits projets de consommation, il existe des loueurs spécialisés dans la location de motos ou de scooter qui permettront d’effectuer de petits trajets à des prix très raisonnables.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !