Credimania » Crédit Auto » Financer votre véhicule d’occasion par crédit ou aides

Financer votre véhicule d’occasion par crédit ou aides

Acheter une voiture neuve va beaucoup puiser dans le budget d’une famille. C’est pourquoi la plupart des ménages optent pour l’achat d’une voiture d’occasion. Et même dans ce cas, ils préfèrent emprunter. Ils pensent même vérifier leurs droits d’éligibilité aux différentes aides disponibles. Mais pourquoi pas, puisqu’il existe des solutions pour réduire les dépenses liées à l’acquisition d’un véhicule de seconde main ? C’est à vous alors de découvrir à travers notre article comment s’offrir une voiture en ayant peu d’argent.
achat voiture d’occasion
Sommaire :

  • Quels sont les prêts disponibles pour acheter une voiture d’occasion ?
  • En quoi consiste l’alternative du Leasing ?
  • Comment s’offrir une voiture sans apport grâce à la LLD ?
  • Pour quelle aide financière peut-on prétendre ?

Quels sont les prêts disponibles pour acheter une voiture d’occasion ?

Avoir une voiture est une chose importante actuellement. Pour se déplacer, aller travailler ou pour faire ses courses au quotidien, cela présente une nécessité. Or, l’achat d’une voiture neuve avec ses propres ressources est quasiment impossible en raison des prix bien élevés. Les particuliers préfèrent plutôt les automobiles d’occasion puisque les solutions de financement sont disponibles sans et avec apport. On parle notamment du crédit auto affecté et du prêt personnel.

Le crédit affecté :

Comme son nom l’indique, un crédit affecté est exclusivement dédié pour le financement de votre voiture et pas pour un autre type d’achat. Cette condition d’octroi doit être respectée par la personne emprunteuse. En contrepartie, cette dernière n’est tenue de payer les sommes dues qu’à partir de la date d’acquisition de son véhicule. Ainsi, en cas d’annulation de la vente pour quelle que raison que cela soit, le prêt est automatiquement annulé, et vice-versa. Ce crédit est généralement disponible chez le concessionnaire ou le garagiste qui vous vend la voiture d’occasion. De même, chez les banques ou les organismes de crédit spécialisés. Il est possible d’étaler votre prêt sur une durée allant jusqu’à 60 mois. Attention cependant, une durée plus longue signifie des mensualités plus faibles, mais un coût total plus élevé.

Le prêt personnel :

Il s’agit d’un prêt qui rentre dans la catégorie des crédits à la consommation. Il est sans justificatif de dépenses ou d’acquisition. C’est-à-dire la personne emprunteuse n’est pas appelée à justifier l’utilisation de l’argent emprunté. Il suffit de répondre aux conditions d’octroi et d’être solvable pour en bénéficier. Plusieurs banques et sociétés de crédit proposent ce type de financement. Il est souvent moins cher que le crédit affecté puisque les taux d’intérêt proposés sont moins élevés. N’oublions surtout pas que les concessionnaires automobiles demandent des commissions qui gonflent le prix total du crédit affecté.

Découvrez ci-dessous les taux auto d’occasion 2017 proposés par certaines sociétés de crédit pour un montant d’emprunt de 10 000 € :

Société de financementDurée du prêtTAEG fixe
CetelemDu 13 à 24 moisà partir de 1.70 %
Carrefour BanqueDu 13 à 24 moisà partir de 1.90 %
CofinogaDu 13 à 24 moisà partir de 1.70 %
Banque Casino12 mois au maximumà partir de 2.20 %
Younited CréditDe 12 à 48 moisà partir de 5.83 %

Comment réduire le coût d’un crédit auto ?

Afin de minimiser au maximum le coût de votre crédit pour l’achat d’une voiture, il faut être vigilant sur certains points. Il faut d’abord vérifier votre taux d’endettement pour qu’il ne dépasse pas les 33 % de vos revenus. Cela vous permet d’être dans une situation financière plus sûre et de négocier de meilleures modalités de paiement. Ensuite, il est vivement conseillé de participer dans le financement de votre voiture par le dépôt d’un apport personnel. Cela réduira la somme empruntée et faire raccourcie la durée de remboursement. Au final, il ne faut surtout pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les différents organismes de crédit. Il s’agit d’un marché concurrentiel et les offres proposées sont différentes pour le même financement. Un emprunteur est donc libre de choisir celui qui s’adapte le mieux à son budget.

En quoi consiste l’alternative du leasing ?

Plusieurs emprunteurs préfèrent ce mode de financement au crédit bancaire classique. Le leasing ou la location avec option d’achat (LOA) d’une voiture d’occasion est une alternative jugée comme plus économique et plus souple. D’une part, elle évite au locataire de s’engager à long terme dans un prêt. D’autre part, elle convient parfaitement à ceux qui veulent changer périodiquement d’automobile. Son principe de fonctionnement est simple, vous utilisez une voiture d’occasion en versant un loyer mensuel ou trimestriel. Et ce, selon les conditions de votre contrat qui s’étale de 2 à 5 ans. On parle dans ce cas de loyers et non pas de mensualités. Au terme du contrat, vous avez le choix d’acheter la voiture en versant le restant dû (souvent attractif) ou de la restituer à son propriétaire.

Combien coûte la location avec option d’achat ?

La LOA vous permet d’utiliser une voiture neuve ou d’occasion en tant que locataire pour une durée contractuelle bien déterminée. Et ce, en moyennant un loyer que vous payez à la banque ou au concessionnaire automobile qui reste le propriétaire de la voiture jusqu’au terme du contrat. Toutefois, outre ce montant mensuel ou trimestriel, vous êtes appelé à régler d’autres frais durant votre LOA. Cela inclut notamment la garantie personnelle, les frais d’entretien et de réparation de la voiture. De même, vous devez respecter votre accord sur le kilométrage défini à la signature du contrat de location. Autrement, vous serez tenu de vous acquitter des pénalités de remise en état. Vous pouvez même perdre la caution déposée à titre de garantie personnelle au début de la location.

Le leasing et l’assurance automobile :

Tout comme le paiement des loyers, le locataire d’une voiture en leasing doit aussi protéger sa voiture contre les vols et les éventuelles destructions. Pour ce faire, il est vivement conseillé de souscrire un contrat d’assurance auto. Il doit choisir la formule idéale pour qu’il soit bien protégé en cas de coup dur. En vérité, plusieurs sociétés qui proposent la LOA intègrent dans leurs offres des contrats d’assurance tous risques. Les frais d’assurance seront de cette manière inclus dans le montant des loyers. Or, c’est au locataire de comparer les garanties et les prix afin de trouver l’assurance la plus complète et la plus économique. Il s’agit certainement de dépenses supplémentaires en cas de leasing, mais c’est un élément obligatoire pour être bien couvert en cas de sinistre. N’oublions pas qu’on ne devient propriétaire en LOA qu’en choisissant l’option d’achat au terme du contrat.

Comment s’offrir une voiture sans apport grâce à la LLD ?

Vous pouvez vous offrir une voiture d’occasion en très bon état sans déposer un apport personnel grâce à un contrat de LLD. La location longue durée convient parfaitement aux personnes qui ont des budgets moyens et qui ne veulent pas conduire la même voiture pour longtemps. Comme la LOA, il faut conclure un contrat de location pour une durée de 1 à 5 ans qui précise les points suivants :

  • Le prix de base de la voiture, son modèle et ses options.
  • La durée de la location.
  • Le nombre de kilomètres à parcourir pendant la LLD.
  • Les services compris : entretien, réparation et assurance.
  • Les frais annexes en cas de dépassement du forfait de kilométrage ou d’endommagement total de la voiture.

Dès la réception de la voiture, le locataire commence à payer les loyers selon une base mensuelle ou trimestrielle. À l’issue de la LLD, deux cas sont possibles. Le locataire peut restituer la voiture en veillant à ce qu’elle soit en bon état intérieur et extérieur. Il peut aussi renouveler son contrat pour la même voiture ou pour un autre modèle de son choix.

Rouler à moindre prix avec un contrat de LLD :

Les particuliers qui ne veulent pas s’engager dans un crédit classique à long terme optent souvent pour une location à longue durée. Ce contrat dont les termes sont définis à l’avance les rassure quant à la bonne gestion de leur budget. À l’absence de frais annexes liés à l’entretien, l’assistance et l’assurance de la voiture, le locataire s’acquitte uniquement des loyers. Ensuite, il n’est pas appelé à déposer un apport personnel ou d’une caution à la souscription du contrat. Il peut ainsi conduire la voiture de son choix en moyennant un loyer souvent raisonnable par rapport aux mensualités d’un prêt bancaire. Voilà alors une alternative bien économique à l’achat à crédit dans le neuf ou dans l’ancien.

Pour quelle aide financière peut-on prétendre ?

L’État et les organismes sociaux aident les personnes qui ont de faibles revenus à l’achat d’une voiture d’occasion. Et ce, pour se déplacer au quotidien et se rendre sur le lieu de travail. La CAF et le Pôle Emploi contribuent largement dans ce cadre. Ils proposent des prêts et aides financières aux plus démunis. Bien évidemment, ces dispositifs ne permettent pas de s’offrir une voiture de luxe. Ils aident plutôt à acheter une auto d’occasion et en bon état, de réparer une voiture en panne ou d’avoir rapidement un apport personnel et prétendre à un prêt classique.

Les aides de l’État pour l’achat d’une voiture d’occasion :

Les personnes n’ayant pas les moyens financiers suffisants pour emprunter chez une banque traditionnelle peuvent prétendre aux aides pour l’achat d’une voiture. On distingue notamment le crédit préventif et le prêt d’honneur attribués par la CAF sous conditions de ressources. Les montants alloués ne peuvent pas accéder les 1250 €. Pour en bénéficier, il ne faut pas dépasser les plafonds de ressources indiqués. Il suffit ensuite de remplir le formulaire de demande directement téléchargeable sur le site de la Caisse. Celle-ci passe immédiatement à l’étude de la situation financière et familiale du prétendant. Reste à savoir que pour le prêt d’honneur, il faut obligatoirement passer par une assistance sociale. C’est elle qui valide le dossier et le dépose auprès de la CAF.

Le microcrédit du Pôle Emploi :

Il est bien difficile de demander un crédit bancaire pour l’achat d’une voiture d’occasion lorsqu’on a de faibles revenus. Par contre, il est possible d’emprunter sans intérêt lorsqu’on n’a pas accès à l’emprunt classique. Avec le Pôle Emploi, des microcrédits d’un montant de 3 000 € au mieux sont disponibles. Pour les obtenir, il suffit de justifier la nécessite d’acheter une voiture (pour aller au travail par exemple) et de la précarité de la situation financière. Ce dispositif est aussi ouvert aux bénéficiaires du RSA et aux demandeurs d’emploi. Mais attention, il ne s’agit pas d’un don. Le microcrédit engage son bénéficiaire au remboursement, mais selon des mensualités bien adaptées à son budget limité.

 Le rôle des associations et collectivités sociales :

Plusieurs associations et même garages automobiles solidaires aident les personnes en difficulté financière à avoir une voiture. Pas seulement à travers l’achat d’un véhicule, mais aussi par la location à un prix réduit. L’ATAO est par exemple une association à but non lucratif qui fonctionne à travers l’activité de ses bénévoles. Elle loue des véhicules aux personnes ayant trouvé un emploi, mais qui rencontrent des problèmes d’argent au début de carrière. La voiture est seulement louée pour le trajet maison/travail selon des conditions contractuelles. La durée de la location est de 5 jours à 3 mois. De même, l’association vend des voitures d’occasion à partir de 1000 € dont elle s’occupe de l’entretien annuel, de la réparation et de la carte grise. Tous les véhicules disponibles proviennent exclusivement des dons de particuliers, entreprises et collectivités sociales.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !