Credimania » Crédit Auto » Comment obtenir une aide pour l’achat d’une voiture ?

Comment obtenir une aide pour l’achat d’une voiture ?

La plupart des personnes passent par le crédit bancaire afin de financer l’achat d’une voiture. Mais, les choses deviennent plus compliquées lorsqu’on travaille en intérim, avec un CDD, lorsqu’on est mal rémunéré ou en train de chercher un emploi. Ensuite, il est difficile de trouver un travail sans voiture lorsqu’on habite une zone rurale. Quelles sont alors les aides disponibles afin d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion sans avoir autant d’argent ?

Sommaire :

  • Les secours de la Caisse d’Allocation Familiale
  • Le microcrédit du Pôle Emploi
  • Le microcrédit du Secours populaire
  • Le crédit auto du FASTT
  • Le rôle des associations qui aident à l’achat d’une voiture

aides achat voiture

Les secours de la Caisse d’Allocation Familiale :

Même s’il n’existe pas un crédit auto proprement dit, il est possible avec la CAF d’avoir d’autres prêts pour acheter ou réparer une voiture. Les minima sociaux, les travailleurs intérimaires, les sans-emploi et les interdits bancaires sont les plus concernés. Ne pouvant pas passer par le circuit des banques traditionnelles, ces personnes trouvent des solutions alternatives chez cet organisme. La CAF donne des crédits d’urgence pour les personnes en précarité financière. Les montants alloués permettent de réparer une automobile en panne ou d’acheter une voiture d’occasion. Ces opérations entrent alors dans le cadre d’attribution du prêt d’honneur et du prêt préventif.

Le prêt d’honneur :

Le prêt d’honneur de la CAF pour voiture permet de se déplacer pour travailler ou pour continuer à chercher un travail. Il aide à réparer une auto en panne et peut servir d’apport personnel pour prétendre à un crédit bancaire. Son montant est en général équivalent à 1250 €, mais il existe quelques exceptions selon la situation. Pour l’obtenir, il faut d’abord s’adresser à une assistante sociale. C’est elle qui prendra en charge toutes les démarches requises auprès de la Caisse. Ensuite, elle aide à monter un dossier complet afin d’augmenter les chances d’obtention des sommes sollicitées. Idéal pour les chômeurs et les RSA qui veulent améliorer leur situation financière en cherchant un nouvel emploi.

Le prêt préventif :

Comme son nom l’indique, la CAF met à disposition un prêt préventif afin de pouvoir gérer une situation financière d’urgence. Cela pourrait bien être une voiture qui tombe en panne, sans laquelle le prétendant ne peut pas se déplacer pour travailler. Cela pourra aussi aider les sans-emploi à chercher un travail. Et quoique le montant alloué ne soit pas très important, il aide à investir dans un scooter ou dans une auto d’occasion. De l’ordre de 1250 €, le prêt préventif est soumis à des conditions d’octroi. Parmi les plus importantes, c’est d’être en véritable besoin d’argent et d’être allocataire de la Caisse. Et parmi les pièces justificatives qu’il faut obligatoirement présenter : le devis du garagiste et les factures de réparation. Un formulaire téléchargeable en ligne permet de faire passer directement la demande.

Le microcrédit du Pôle Emploi :

Emprunter en tant que chômeur est possible avec le Pôle Emploi. L’organisme aide les personnes les plus démunies afin de trouver un emploi et sortir d’une précarité financière. Le microcrédit du Pôle Emploi permet alors d’acheter un deux-roues, de payer les billets de train et les frais de transport, de réparer une voiture afin de pouvoir se déplacer, etc. Les sommes disponibles sont comprises entre 300 et 3 000 € sous certaines conditions d’octroi. Un coup de pouce très intéressant pour garder un travail ou pour pouvoir commencer un nouveau.

Comment obtenir un micro prêt ?

Le microcrédit du Pôle Emploi est ouvert à tous. Cela inclut les personnes qui touchent le RSA, les demandeurs d’emploi et tous ceux qui n’ont pas accès au crédit classique. L’essentiel est de justifier de la nécessité d’acheter un véhicule pour se déplacer, et aussi, de la difficulté financière et sociale rencontrée. Mais attention, même s’il s’agit d’un micro prêt, cela reste un crédit. Il est alors soumis des conditions de remboursement. Tout manquement de la part du bénéficiaire ne peut pas passer sans conséquence. Or, ce qui est intéressant, c’est que les mensualités d’un microcrédit sont faibles. Cela signifie que dans des cas rares que ce type de prêt puisse conduire au surendettement.

L’aide exceptionnelle pour les moins de 32 ans :

Se trouver dans une situation de chômage en étant âgé de moins de 32 ans est une faveur ! Les demandeurs d’emploi de cet âge bénéficient de tous les avantages de partenariat entre le Pôle Emploi en l’ADIE pour la réinsertion sociale. Pour ce faire, ils ont bien la chance de bénéficier de deux microcrédits successifs, à condition d’avoir fini de payer le premier prêt.

En effet, les moins de 26 ans qui viennent de trouver un travail sont les personnes privilégiées. Ils peuvent investir dans un scooter ou une voiture d’occasion grâce au Pôle Emploi. Une aide de 800 € leur est réservée afin de payer un contrôle technique ou les frais d’assurance. Il ne s’agit pas cette fois d’un micro-prêt, mais d’une aide gratuite. Les CDI, les CDD de plus de 3 mois et les apprentissages sont tous éligibles à ce coup de pouce financier.

Le microcrédit du Secours populaire :

Afin d’obtenir un prêt pour l’achat d’un véhicule sans avoir un grand budget, il faut demander le microcrédit du Secours populaire. L’association de solidarité propose des mini-prêts personnels pour l’achat d’une auto nécessaire à l’emploi. C’est-à-dire à la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté financière. Cela inclut les allocataires de minima sociaux, les chômeurs et les personnes aux faibles revenus. Mais, sont exclus du dispositif les interdits bancaires et les personnes qui bénéficient déjà du microcrédit d’un autre organisme.

Comment emprunter ?

Les bénévoles de l’association vérifient que le demandeur du microcrédit personnel pourra bien payer les sommes octroyées. Après étude de son dossier de demande, ils contacteront la banque qui décide d’accorder ou non le micro prêt. E n cas d’avis favorable, le bénéficiaire reste en contact permanent avec l’association qui lui assure un accompagnement personnalisé. Elle assure le suivi des versements et l’aide à obtenir un échelonnement de paiement en cas de besoin. Mais selon les statistiques du Secours populaire pour l’année 2011, moins de 3 % des emprunteurs n’arrivent pas à payer leur crédit. Le risque est alors très faible par rapport aux souscripteurs de prêts classiques.

Spécificités du microcrédit du Secours populaire :

Comme tout autre microcrédit personnel, le mini-prêt du Secours populaire pour l’achat d’une voiture s’élève au maximum à 3 000 €. Le montant est payable sur une durée de 36 mois avec un taux d’environ 3 %. Une fois le financement accordé par la banque partenaire, l’association oriente le bénéficiaire pendant les étapes suivantes :

  • Le choix du véhicule qui présente toutes les garanties de fiabilité. La voiture ne doit pas de toute manière lâcher avant le paiement intégral du microcrédit.
  • Le versement des mensualités à l’échéance afin d’éviter les éventuels manquements au paiement.
  • En cas de besoin, l’association aide à avoir un report des échéances selon la politique de fonctionnement de la banque prêteuse.

Présente partout en France à travers ses antennes et comités locaux, l’association ouvre ses portes pour tous les demandeurs de microcrédit personnel.

Le crédit auto du FASTT :

Un financement dédié spécialement aux intérimaires, le crédit auto du FASTT est soumis à certaines conditions. Le montant du prêt n’est pas fixé. Il peut permettre d’acheter une voiture neuve ou d’occasion ou de préparer une auto tombée en panne. Cela dépend des besoins et de la situation de la personne en intérim. Mais aussi, de ses bulletins de salaire.

Conditions d’accès au crédit :

Afin de pouvoir bénéficier d’une étude personnalisée de votre projet par les conseillers financiers du FASTT, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • Être en mission d’intérim au moment de la demande du crédit.
  • Avoir accompli 414 heures de travail pendant l’année écoulée.

Lorsque ces critères sont réunis, les conseillers aident le demandeur de crédit à monter son dossier de financement. Ensuite, ils l’accompagnent jusqu’au terme de son remboursement.

Montant et durée de paiement :

Les sommes allouées varient selon la situation de l’intérimaire et les heures du travail effectué. Plus le salaire est important, plus on peut demander de l’argent. Le montant du crédit varie alors de 1 600 à 12 000 €. La durée de paiement s’étale sur 12 à 60 mois selon le montant du prêt. Le FASTT inclut dans sa proposition de prêt un contrat d’assurance facultative adaptée au type du projet. Le taux annuel de l’assurance sera de cette manière inclus dans le TAEG du crédit. Ces informations seront clairement détaillées dans l’offre du crédit pour auto. (Voir l’exemple du prêt personnel auto de 10 000€ disponible en ligne).

Le rôle des associations qui aident à l’achat d’une voiture :

On entend souvent parler d’aides « d’accès à la mobilité pour tous » qui concernent notamment les demandeurs d’emploi. Ces personnes en difficulté financière qui ont besoin d’un moyen de transport pour se déplacer. N’ayant pas assez d’argent, ils sont au cœur des actions des associations qui les aident afin de trouver un travail. Cela ne concerne pas seulement l’achat d’une voiture d’occasion, mais aussi la location de voiture à prix réduit.

L’association Papa Charlie :

Association d’utilité sociale, Papa Charlie facilite l’accès à l’emploi aux personnes sans moyen de transport. Elle met à disposition un véhicule pour le trajet domicile/travail en moyennant un coût modéré. Elle propose également des microcrédits pour l’achat d’un véhicule d’occasion ou la réparation d’une auto en panne. Le prix de location des voitures disponibles est de 4 € par jour, ce qui convient parfaitement aux petits budgets. Il s’agit d’une mise à disposition d’une voiture presque gratuite.

Les Autos du Cœur :

Équivalents automobiles des Restos du Cœur, les Autos du cœur mettent à disposition des véhicules pour les demandeurs d’emploi. Mais sont aussi concernées par cette aide les personnes aux revenus faibles et irréguliers. L’association collecte les voitures auprès des particuliers, professionnels et mairies qui veulent faire des dons de véhicules. Elle effectue ensuite toutes les opérations de test techniques, réparation et entretien. Elle rend finalement les clés aux personnes qui ont en vraiment besoin.

L’association TMS :

Ayant comme principal objectif la lutte contre l’isolement rural, l’association facilite l’accès à la mobilité aux chômeurs. Sans moyen de transport, ces personnes ne peuvent pas se déplacer pour suivre une formation ou chercher un emploi. Pour ce faire, l’association TMS prête des voitures aux particuliers à des tarifs très réduits. Ensuite, l’accès aux aides pour le passage d’un permis de conduire est également possible.

Bref, don de voiture, location à prix réduit et aides à la mobilité sont au centre des activités de plusieurs associations en France. Les personnes les plus démunies qui ne peuvent pas souscrire des crédits peuvent désormais rouler. Que cela soit par des prêts adaptés aux petits budgets ou par les aides, l’accès à la mobilité est possible pour tous les Français.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !