Credimania » Surendettement » L’angoisse et la peur du manque d’argent

L’angoisse et la peur du manque d’argent

Se trouver dans l’insécurité financière est un problème qui suscite la crainte de plusieurs personnes. La peur est un sentiment récurrent et naturel chez le commun des hommes. Mais, il peut facilement se transformer en état de phobie dès qu’il s’agit de problèmes d’argent. Un salarié souhaite avoir de quoi vivre, mais aussi de quoi investir. Il veut devenir propriétaire, acheter une voiture, créer son propre emploi et partir en vacances. Le manque d’argent peut créer une situation d’angoisse et de menace par peur de ne pas pouvoir réaliser ces projets. N’oublions pas qu’avoir des ressources personnelles, c’est avoir des garanties solides pour l’avenir. Cependant, ce sentiment de peur devient plus grave que le manque de moyens financiers en lui-même. Alors, en quoi consiste exactement la peur du manque d’argent et quelles sont les solutions possibles pour l’arrêter ?

peur-argent

Sommaire :

  • Pourquoi avoir peur de ne pas avoir de l’argent ?
  • Pourquoi avoir peur de la souscription de crédits ?
  • Quels sont les types de prêts qui font peur aux emprunteurs ?
  • Quelles sont les solutions possibles pour éviter la phobie du manque d’argent ?
  • La peur d’argent et la thérapie

Pourquoi avoir peur de ne pas avoir de l’argent ?

Les particuliers rencontrent souvent des précarités financières, notamment ceux qui ont de faibles revenus. Or, cela se transforme rapidement en sentiment d’angoisse et de malaise. On aime tous avoir beaucoup d’argent pour répondre à nos besoins matériels et immatériels. C’est uniquement de cette manière qu’on se sent bien protégé contre la pauvreté ! Considérer l’argent comme assurance d’une vie meilleure et signe de réussite sociale est une idée ancrée dans nos pensées à travers des générations. Le manque d’argent est alors synonyme d’échec et d’incapacité de vivre tranquillement. Et c’est exactement à partir de cette idée que les problèmes financiers deviennent de véritables facteurs d’angoisse.

L’argent est une source d’angoisse :

Il n’est pas aussi simple, évidemment, de vivre avec des difficultés financières. C’est difficile de gérer son budget de famille normalement avec des factures impayées ou des dettes en cours. N’oublions pas que chacun de nous possède ses propres rêves qu’il souhaite concrétiser. Important alors d’admettre que l’argent est un atout de puissance et de réussite dans une société dite de consommation. Voilà pourquoi plusieurs personnes finissent par devenir les victimes de l’angoisse par peur de manquer à leurs obligations. Certains d’autres craignent de ne pas pouvoir seulement joindre les deux bouts.

De même, avoir un salaire régulier et des revenus stables ne présentent pas toujours une assurance financière permanente. Car l’essentiel est de pouvoir continuer à maîtriser vos ressources d’une manière équilibrée malgré toutes les tentatives de dépenses. N’oublions pas que la vie quotidienne actuelle coûte cher et que les prix sont en croissance continue. Ceci est vrai pour la consommation, l’immobilier, l’automobile, le mobilier et tous les services. L’angoisse est ainsi partagée entre la peur de ne pas avoir assez d’argent et de le perdre d’une manière rapide.

Emprunter pour combler le manque :

Intéressant à savoir qu’il existe des solutions d’emprunt classiques, mais aussi des aides financières réservées par l’État et les organismes sociaux. Elles concernent surtout les familles ayant des revenus modestes et limités. Ces personnes ne peuvent pas souvent emprunter chez les banques dites traditionnelles. En outre, les sociétés de financement proposent aussi différents types de crédit avec des modalités de paiement différentes. Elles adaptent leurs offres aux capacités d’endettement de la personne demandeuse d’emprunt. C’est idéal pour avoir un financement rapide, notamment dans le cas d’un besoin urgent d’argent. Reste à savoir qu’avant de choisir, il faut vérifier le coût réel du crédit proposé.

Cependant, une personne animée par le sentiment de l’angoisse et de la crainte est une personne « paralysée ». Elle ne peut pas faire le meilleur choix du prêt auquel elle doit prétendre sans risquer la sérénité de son budget. Nous vous conseillons dans ce cas de recourir à un courtier financier. Fin négociateur, il vous aide à décrocher l’offre la plus intéressante dans votre situation. Vous pouvez aussi simuler vos capacités d’emprunt gratuitement en ligne avant de vous engager dans un crédit qui vous engage. Autrement, vous déséquilibrez davantage votre situation financière et vous finirez par trop vous endetter.

Pourquoi avoir peur de la souscription de crédits ?

Il n’est pas toujours possible qu’un particulier puisse réaliser ses petits projets par ses propres moyens financiers. Il y a souvent des charges régulières, et avec l’incapacité d’épargner, il y aura des problèmes d’argent. On trouve d’un côté les particuliers qui s’endettent pour réaliser leurs investissements. Mais il y a aussi ceux qui ont peur d’avoir recours aux nouvelles solutions de financement. Cette attitude a certainement ses bonnes raisons. Les débiteurs ont souvent peur de ne pas payer les mensualités à l’échéance et de devenir interdit bancaire. Cette situation financière embarrassante aggrave le sentiment de l’insécurité financière et, par conséquent celui la peur du manque d’argent.

Le crédit est-il synonyme de surendettement ?

Certainement pas, un crédit n’est pas toujours synonyme de surendettement. L’essentiel est de choisir un financement responsable auprès d’un financeur de confiance. Même si les tentatives d’arnaques au crédit sont possibles, les solutions sécurisées sont également disponibles. Des prêts sont ouverts pour tous les emprunteurs, voire ceux dont les revenus sont modestes. Prenons l’exemple du microcrédit social étant réservé exclusivement à ceux qui passent par des difficultés budgétaires temporaires. Ce petit financement leur permet de gérer d’une manière plus optimale un certain manque d’argent. Pour l’obtenir, il faut passer par une association d’accompagnement travaillant en faveur des personnes exclues du circuit bancaire classique. Cela permet à plusieurs personnes de réaliser un grand nombre de projets à la consommation. Mais surtout, de combler en urgence un besoin de trésorerie.

Réaliser un petit projet, créer son propre emploi ou régler un retard de paiement vaut mieux qu’éviter l’endettement. Mais, nous vous conseillons de rester prudent quant à la souscription d’un crédit qui dépasse vos capacités financières. Et ce, sans aviver votre peur jusqu’à atteindre l’état de phobie pour l’argent. Toutefois, que vous avez peur ou non du manque de moyens financiers, inutile vraiment d’emprunter pour des raisons sans importance ! Autrement, vous risquez de dépenser votre argent là où il ne convient pas et vous aggravez votre précarité financière. Il vous convient alors d’étudier la faisabilité de votre projet par rapport à votre reste à vivre et taux d’endettement.

Quels sont les types de prêts qui font peur aux emprunteurs ?

Le manque d’argent se transforme chez certaines personnes en une phobie. Or, la peur de souscrire certains types de crédit a pour principale cause cette même phobie ! Les particuliers refusent de contracter des prêts pour éviter les charges supplémentaires liées aux taux d’intérêt parfois abusifs. Tout simplement, ils ne veulent pas rester sans argent dans les poches. Ensuite, certains types de prêts font craindre davantage ceux qui calculent beaucoup leur argent jusqu’à en avoir la phobie. En particulier, les prêts simples et rapides à obtenir. On parle notamment du crédit renouvelable étant connu par son taux d’intérêt élevé. Et aussi, le prêt hypothécaire qui accompagne le débiteur pour de longues années et cause parfois la perte de son bien.

Le crédit immobilier suscite aussi la peur chez les particuliers qui craignent de ne pas gérer les mensualités à long terme. Ils pensent ne pas pouvoir réussir à rembourser l’intégralité du crédit pendant des années sans sacrifier l’équilibre de leur budget. Nous tenons alors à vous rappeler qu’un prêt immobilier bien adapté à vos finances vous permettra de devenir propriétaire de votre logement. Il s’agit d’un investissement rentable et sûr à long terme, contrairement aux loyers qui ne sont que des fonds perdus chaque mois.

La souscription de crédit et la notion de l’épargne :

Pour les raisons susmentionnées ou pour d’autres, il ne faut pas oublier que la souscription d’un crédit est un investissement important. Il inclut parmi ses avantages le fait d’avoir une réserve d’argent et un pouvoir d’achat supérieur. Contracter un crédit, c’est aussi épargner et trouver de quoi faire face à un coup dur ou des dépenses imprévues. Plusieurs organismes de crédit aident leurs clients à réussir cette expérience. Et ce, depuis le montage du dossier de demande jusqu’au paiement intégral des sommes dues. On le voit avec les services des conseillers financiers, les outils de simulation et de comparaison de crédit en ligne. Inutile alors d’avoir peur lorsqu’une véritable opportunité d’épargne sera offerte à vous. Mais, il est vivement conseillé d’être vigilant quant au choix du contrat le plus avantageux et le plus modulable.

Il est indispensable à une personne voulant garder la bonne gestion de ses ressources d’éviter les sentiments de la peur. Plusieurs solutions sont possibles même dans le cas d’une précarité financière. Par contre, la crainte paralyse les facultés de réflexion et empêche de choisir la meilleure alternative de prêt.

Quelles sont les solutions possibles pour éviter la phobie du manque d’argent ?

Avoir peur de manquer d’argent est un sentiment qui peut créer autant d’angoisses et de malaise. Il menace toute personne voulant assurer l’équilibre de son budget de famille et jouir de la sérénité financière. Et quoique la peur soit une réalité commune à beaucoup d’entre nous, il existe des solutions intéressantes pour le combattre :

  • Éviter d’abord toute sensation de manque de confiance envers soi pour le fait de ne pas avoir un salaire important.
  • Arrêter d’avoir peur de demain, gérer actuellement son argent de la manière la plus raisonnable. Mais surtout, éviter les dépenses inutiles et les surcharges financières.
  • Garder le regard optimiste, soit pour sa situation professionnelle et budgétaire, soit pour les possibilités d’amélioration de ses finances. L’essentiel est d’agir d’une manière raisonnable et de faire appel aux spécialistes financiers en cas de besoin d’information ou de conseil.
  • Vaincre la peur de s’engager dans une offre de prêt intéressante auprès de votre banque ou d’un autre organisme concurrent.
  • Essayer d’épargner ou d’avoir l’habitude de le faire. Cela permettra d’avoir une réserve d’argent en cas de besoin et servira de garantie personnelle en cas de crédit. Ce capital vous aide à obtenir les modalités de paiement les plus souples.
  • Savoir qu’il existe toujours des solutions de financement, même en cas de difficulté financière énorme. On parle notamment du rachat de crédit qui optimise la gestion des dettes.
  • Même en cas de surendettement, il est possible de faire un redémarrage grâce aux différentes procédures du rétablissement personnel. Ces plans de paiement s’adaptent parfaitement avec la difficulté financière par laquelle vous passez.
  • Finalement, il est indispensable d’éviter de tomber dans l’excès. Il ne faut pas être assez craintif de pouvoir manquer d’argent jusqu’à atteindre le stade de la phobie. Mais aussi, évitez d’être imprudent jusqu’à tomber dans l’endettement irréfléchi.

La peur d’argent et la thérapie :

Avoir besoin d’argent est vital. Ceci est nécessaire pour pouvoir survivre et combler tous les besoins de la vie quotidienne. Le plus important est de savoir gérer ses finances de la manière la plus étudiée afin d’éviter les surprises peu agréables. En général, les tentatives d’arnaques liées à l’argent sont le plus souvent réservées aux personnes fragilisées par leurs dettes. En effet, la thérapeute Hannah Sembély avait rencontré elle aussi des moments de crainte pour sa situation financière lorsqu’elle était étudiante. Elle propose dans son étude des idées intéressantes pour aider à surmonter la peur. Si cela vous intéresse, vous pouvez découvrir la thérapie qu’elle vous propose dans son article.

Ensuite, vous y découvrirez des témoignages réels de personnes ayant passé par de véritables moments d’angoisse et de peur d’argent. Plusieurs cas de figure sont traités, dont parfois ceux qui peuvent prêter à rire. Elle parle de personnes qui ont suffisamment de ressources pour gérer convenablement leur quotidien. Mais, l’idée de pouvoir trop dépenser qui les menace et les rend craintifs ! Dans d’autres cas, les personnes menacées par des troubles financiers sont faiblement rémunérées ou rencontrent fréquemment de véritables problèmes d’argent. Cela les empêche de pouvoir maintenir les conditions de la vie au quotidien. Cette diversité pourra vous permettre de vous identifier à l’une de ces situations. C’est de cette manière que vous trouverez la solution la plus convenable à votre peur du manque d’argent.

Laisser un commentaire