Credimania » Obtenir un crédit » Comment épargner de l’argent chaque mois ?

Comment épargner de l’argent chaque mois ?

Puisque personne n’est à l’abri d’un imprévu financier, se constituer une épargne de précaution est la première règle de sécurité. Il ne s’agit pas cependant de réaliser des économies qui vous permettront de devenir riche. C’est justement pour trouver les fonds nécessaires pour faire face à un besoin d’argent en urgence. Cela vous aide à sortir d’une précarité financière temporaire sans déséquilibrer votre budget. Mais pour épargner, vos ressources personnelles doivent excéder vos charges régulières, une option pas trop donnée pour certains ! Si c’est votre cas, alors suivez nos règles d’or afin de savoir comment mettre en place une réserve d’argent.
épargner de l’argent
Sommaire :

  • Pourquoi se constituer une épargne de précaution ?
  • Comment faire pour épargner de l’argent ?
  • Combien faut-il économiser chaque mois ?
  • Où placer cette réserve d’argent ?

Pourquoi se constituer une épargne de précaution ?

Il existe dans la vie quotidienne des dépenses imprévues qui peuvent vite bouleverser la tranquillité de votre budget. C’est le cas lorsque votre voiture tombe en panne, lorsqu’il faut payer une facture ou les frais de loisirs de vos enfants. Or, rares sont ceux qui peuvent payer ces charges avec leurs fonds propres. Vous pouvez par exemple faire un découvert bancaire, si le contrat d’ouverture de votre compte le permet. Mais attention, pensez aux frais et agios dont vous devez vous acquitter suite à cette opération, car rien n’est gratuit. Une solution plus intéressante qui vous met en totale sécurité contre les aléas de la vie est l’épargne de précaution. Cela veut dire l’argent que vous mettez à côté chaque mois pour payer vos besoins d’urgence.

Il ne s’agit pas d’une fortune qui vous permettra de profiter de votre retraite ou faire le tour du monde. C’est une épargne à court terme qui protège vos finances contre les dépenses non budgétées.

Emprunter ou épargner pour gérer les imprévus ?

Face à un imprévu financier, les particuliers préfèrent souvent souscrire un crédit à la consommation. Cette option ouverte à tous les emprunteurs solvables les engage dans des paiements parfois lourds. Ensuite, il faut attendre des mois pour régler l’intégralité des sommes dues à la banque, y compris les intérêts. Le risque de défaillance existe pendant toute la période du prêt, car il peut arriver de rencontrer un autre imprévu. Voilà pourquoi il vaut mieux opter pour les bonnes pratiques et utiliser votre épargne lorsque ces problèmes d’argent surviennent. Mais, nous savons tous que mettre de l’argent de côté est une chose difficile. En particulier, avec un reste à vivre limité. Pour cela, il existe de bonnes manières qui vous permettent d’épargner pour le futur en fonction de votre budget.

Comment faire pour épargner de l’argent ?

Face aux dépenses régulières, aux envies instantanées et parfois aux caprices, il est difficile de réaliser des économies chaque mois. Et même s’il arrive d’avoir de l’argent vers la fin du mois, ceci est engagé dans les dépenses du moment. C’est pratiquement ce que font la plupart des particuliers, ils finissent par trouver où dépenser l’argent qui reste pour l’épargne. Ce qu’il faut faire alors, c’est le contraire de ce que la théorie nous apprend. Il ne faut pas se constituer une épargne vers la fin du mois. Ensuite, avec vos charges régulières, rien ne vous reste pour la plupart du temps. Pour épargner de l’argent, il faut d’abord contrôler vos dépenses par rapport à vos revenus. Et surtout, vous devez apprendre à « vous payer en premier ».

Comment se payer avant tout le monde ?

Il est inutile d’attendre la fin du mois pour faire des économies sur vos revenus, prestations sociales et rentrées d’argent. Vous finirez par ne rien trouver sur votre compte bancaire. Pour cela, il faut que vous vous payiez votre épargne en début de mois, dès que vous obtenez votre salaire. Vous devez vous fixer un montant, bien évidemment proportionnel à vos revenus, et le mettre à côté. Nous vous conseillons d’opter pour une somme modeste que vous pouvez tenir à long terme. Une épargne de précaution ne doit pas beaucoup puiser dans votre budget, son montant doit être bien calculé et raisonnable. Ensuite, cette somme doit être versée automatiquement sur votre compte bancaire en premier lieu. Et ce, avant le paiement de vos loyers, de vos factures d’EDF et même avant vos créances.

Bref, vous devez vous payer votre épargne en premier et avant tout le monde. Ce sont les versements que vous programmez qui vous serviront d’un matelas de sécurité en cas d’un imprévu financier.

Combien faut-il économiser chaque mois ?

L’idée principale qu’il faut adapter est celle de pouvoir épargner de l’argent chaque mois. Or, votre capacité d’épargne dépend de plusieurs facteurs, dont les revenus, les charges régulières, les dettes, les dépenses d’alimentation, etc. Il existe dans vos rentrées d’argent (salaire, primes, aides sociales et subventions) des dépenses que vous ne pouvez pas négliger. Il faut alors que vous faites bien vos comptes afin de calculer votre reste à vivre. C’est-à-dire le total de vos revenus mensuels moins vos charges fixes de tous les mois. Ensuite, la partie de ce reste à vivre que vous devez mettre de côté ne doit pas entraîner une précarité financière. Pour certains, économiser 50 € mensuellement est un record, pour d’autres ce montant peut grimper à 200 voire 300 €. C’est une question personnelle liée aux capacités matérielles de chacun.

Les 10 % de vos revenus suffisent !

Même si la capacité d’épargne varie d’une personne à une autre, l’idéal est d’y réserver 10 % de vos revenus. Sachez qu’on désigne par revenus toutes les rentrées d’argent versées sur votre compte bancaire. Cela veut dire que dès que votre compte est alimenté par une somme d’argent, il faut en déduire 10 %. Nous parlons de votre salaire, vos primes, vos allocations familiales, vos aides… Quel que soit le montant que vous pouvez économiser, même très modeste, il vous sera utile à l’avenir. Vous verrez ce capital augmenter au fils des mois et cela vous encouragera à épargner davantage. Ensuite, en faisant ce prélèvement en premier lieu, vous n’allez dépenser que l’argent qui vous reste sur votre compte. L’essentiel est de placer votre épargne dans un support d’accès facile et pas cher.

Où placer cette réserve d’argent ?

Vous pouvez d’abord programmer avec votre banquier des versements mensuels depuis votre compte bancaire. Vous pouvez lui donner un ordre de virement régulier et en choisir la date et le montant. Ainsi, vous ne risquez jamais d’oublier de laisser de l’argent à côté, car vous allez épargner d’une manière automatique. Nous vous conseillons alors d’ouvrir un Livret A puisqu’il respecte une réglementation précise. D’un taux de rémunération d’environ 0,75 % (jusqu’aux 31 janvier 2020), il permet un accès facile et permanent aux fonds. Ces caractéristiques sont vraiment idéales pour démarrer votre épargne en toute sécurité. Vous pouvez aussi opter pour un Livret de développement durable et solidaire avec un plafond de 21 000 €. La rémunération respecte elle aussi une loi réglementaire et ne peut pas dépasser un taux de 0,75 %.

Bien évidemment, le rendement ne constitue pas un élément clé pour l’épargnant dans ce cas. Mais, le choix du placement doit garantir la sécurité de l’argent économisé.

Un compte épargne logement pour vos projets immobiliers :

Le CEL est un produit d’épargne réglementé qui vous donne accès à obtenir un crédit immobilier, sous certaines conditions. Pour l’ouvrir, il faut faire un premier virement d’au moins 300 €. Ensuite, tous les 31 décembre de chaque année, des intérêts viennent s’ajouter au capital existant. Et ce, sans dépasser le plafond autorisé de 15 300 €. Le grand avantage du compte épargne logement est que les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Vous devez uniquement vous acquitter des prélèvements sociaux. Après une durée minimale de 18 mois, et compte tenu des intérêts générés, vous pouvez emprunter à taux préférentiel. Le montant maximal que vous pouvez demander est de 23 000 €, mais qui ouvre droit à la prime d’État. Celle-ci est de 1 144 € et est exonérée d’impôts sur le revenu.

Important : il est aussi possible de cumuler un prêt accordé grâce à un CEL avec un prêt accordé pour votre PEL.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer