Credimania » Obtenir un crédit » Le crédit fonctionnaire : Bénéficiez des meilleurs offres !

Le crédit fonctionnaire : Bénéficiez des meilleurs offres !

La palette de crédits spécialement conçue pour les fonctionnaires du service public est diversifiée. En effet, un grand nombre de banques et d’associations sociales sont actives dans le domaine d’octroi de prêts pour cette catégorie « rassurante » d’emprunteurs. Les salariés de l’État peuvent dans la plupart des cas justifier de stabilité professionnelle, et donc de solvabilité. Et même s’ils ne peuvent pas facilement économiser afin de présenter un apport personnel conséquent, ils peuvent avoir une capacité d’endettement satisfaisante. Cela leur permet de rassurer l’organisme prêteur quant au remboursement des sommes dues. Trouvez alors ci-dessous les dispositifs de financement les plus intéressants parmi la gamme de crédits pour fonctionnaires.
prêt fonctionnaire
Sommaire :

  • Le crédit fonctionnaire et le crédit classique, quelle différence ?
  • Le Crédit Social des Fonctionnaires (CSF)
  • Le prêt immobilier du Crédit Foncier
  • Le crédit fonctionnaire de la Banque Française Mutualiste
  • Le prêt fonctionnaire à taux 0 %
  • Le rachat de crédit pour fonctionnaire

Le crédit fonctionnaire et le crédit classique, quelle différence ?

Un crédit fonctionnaire est un financement qui ressemble à tout autre prêt classique. Il peut financer tous les types de projets immobiliers ou à la consommation. Il se distingue par son taux préférentiel et par la souplesse de son remboursement. Soumis dans la plupart des cas à des conditions très avantageuses, il est dit le moins cher sur le marché. Il peut être remboursé sur une durée plus longue que celle accordée pour d’autres emprunteurs. Ensuite, plus la durée du paiement est importante, plus le montant à payer chaque mois est moins cher. C’est pour cette raison que les fonctionnaires peuvent s’endetter sans qu’ils perdent l’équilibre de leur budget de famille.

Qui en est concerné ?

Géré pour la plupart des cas par les mutuelles et les associations spécialisées, le crédit fonctionnaire ne concerne pas seulement le salarié de l’État. Ce type de financement concerne bel et bien son souscripteur, mais aussi ses ayants droit. Cela signifie le conjoint et les enfants. En outre, il est intéressant de savoir que les agents de la fonction publique titulaires, stagiaires ou contractuels bénéficient des mêmes privilèges d’emprunt. De même, en ce qui concerne les personnes ayant un contrat de droit privé, mais qui travaillent dans une entreprise dont l’État est actionnaire. Nous citons à titre d’exemple, les salariés de l’Air France, de la France Télécoms et Orange.

Le Crédit Social des Fonctionnaires :

Le CSF est une association qui agit, depuis près de 60 ans, en faveur des employés de la fonction publique dans le domaine du crédit, de l’épargne et de l’assurance. En effet, cet organisme aide plutôt les fonctionnaires les plus modestes. Elle soutient leurs projets et actes sociaux, qu’ils soient en activité ou en retraite. Cette catégorie d’adhérents ayant des revenus limités rencontre souvent plusieurs contraintes pour qu’elle puisse avoir un crédit bancaire classique. Et ce, faute de caution personnelle. C’est alors dans ce cadre qu’intervient le Crédit social des Fonctionnaires. L’organisme leur apporte des solutions fiables et sécurisées de financement rapide et d’accompagnement personnalisé.

Les solutions de crédit apportées par le CSF :

L’association a pour principale vocation d’orienter ses adhérents vers les meilleurs partenaires bancaires qui peuvent leur apporter les meilleurs financements. Le Crédit Social des Fonctionnaires est parvenu à soutenir les projets de plus de 2 millions d’adhérents dans les 50 dernières années. Cela concerne exclusivement les 6 produits suivants :

Le prêt à taux zéro :

Destiné principalement aux membres CSF primo accédants qui veulent devenir propriétaires de leur résidence principale. Le prêt est octroyé sans aucun taux d’intérêt, ni frais de dossier. Cependant, un plafond de ressources doit être respecté pour en bénéficier.

Le prêt renouvelable :

L’offre du Crédit Globale permet d’emprunter de 180 à 21 500 euros. Le montant alloué est payable sur une période allant de 3 à 60 mois selon le montant attribué. Renseignez-vous seulement sur le taux annuel effectif global (TAEG) révisable. Et n’oubliez pas de prendre en compte les frais annexes, dont notamment l’assurance emprunteur.

Le prêt-auto :

Le futur propriétaire bénéficie d’une grande souplesse dans la gestion des paiements. Il existe aussi des offres exceptionnelles sur les prêts à long terme (les prêts qui coûtent plus cher au final).

Le prêt pour travaux :

Les petits travaux comme les travaux les plus importants peuvent être réalisés grâce à des montants allant de 1 500 à 46 000 euros. Le prêt accordé doit être remboursé de 12 à 120 mois, avec une mensualité offerte à partir du 48e mois !

Le prêt immobilier :

Des offres de financement, mais aussi de prêts aidés au logement et d’aides sociales pour couvrir la valeur intégrale du projet immobilier. Ensuite, en raison de la sécurité professionnelle des fonctionnaires, le prêt est donné avec ou sans apport personnel. Nous vous conseillons d’être vigilant si vous choisissez un taux d’intérêt variable. Cela ne peut pas passer sans risque, en particulier lorsqu’il s’agit d’un crédit à long terme.

Le rachat de crédit :

Un prêt unique d’un montant allant jusqu’à 80 000 euros est idéal pour les fonctionnaires ayant contracté plusieurs crédits. Ensuite, le montant à payer chaque mois est parfaitement adapté avec une durée maximale de 144 mois. Les conseillers du CSF accompagnent l’adhérent afin de l’orienter vers la solution qui s’adapte le mieux avec ses capacités de paiement. Et ce, auprès de son partenaire de financement la CRESERFI.

Bon à savoir que la gamme de crédit proposée par le CSF peut être souscrite 100 % en ligne. Vous pouvez également simuler votre capacité d’endettement et les prêts auxquels vous pouvez prétendre via les outils de simulations gratuits.

Le prêt immobilier du Crédit Foncier :

Le Crédit Foncier de France est un organisme spécialisé dans le financement des projets immobiliers pour les fonctionnaires du service public premiers accédants. Il leur réserve les dispositifs suivants :

  • Le prêt à taux 0 % (PTZ).
  • Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS).
  • Le Prêt Conventionné (PC).

Cela les aide à construire ou à acheter leur première résidence, dans le neuf ou dans l’ancien. Les prétendants doivent impérativement répondre à deux critères importants. Un premier critère qui respecte un plafond de ressources limitées. Et un second critère lié au logement qui doit représenter le lieu de résidence effectif et permanent (au moins 8 mois sur 12).

L’éco-prêt à taux 0 % :

L’organisme propose aussi des solutions personnalisées de financement des travaux de copropriété. Il accorde aussi des services immobiliers à travers un prêt collectif à taux nominal de 0 % dit l’éco-prêt à taux zéro. Attribué sous certaines conditions, l’éco-prêt copropriété vise à financer les travaux d’amélioration énergétique et de rénovation. Et ce, dans les bâtiments de copropriété qui représentent la résidence principale de leurs occupants. Ensuite le montant et la durée du prêt seront déterminés en fonction de la nature des travaux à réaliser. Mais attention, les revenus perçus par le futur bénéficiaire entrent aussi en compte.

Pensez à simuler votre projet directement sur le site Web du Crédit Foncier.

Les points forts du prêt immobilier du Crédit Foncier :

  • La possibilité d’emprunter sans apport personnel, ni cautionnement.
  • Un accompagnement personnalisé par des conseillers habilités à vous orienter vers les produits les plus convenables.
  • Les avantages de paiement liés aux prêts réglementés par l’État, à savoir le PTZ, le PAS, le PC et l’éco PTZ.
  • La diminution des mensualités avec les aides liées aux prêts réglementés, notamment l’aide personnalisée au logement (APL).
  • La possibilité de souscrire une assurance emprunteur à coût réduit afin d’être protégé dans le cas d’un accident de la vie.
  • Une réponse immédiate à toutes les demandes en ligne.
  • Le montage du dossier complet en seulement 24 heures.

Le crédit fonctionnaire de la Banque Française Mutualiste :

Moins connue que le réseau de la Société Générale malgré leur coopération en partenariat, la Banque Française Mutualiste propose des produits de financement dédiés aux fonctionnaires. Elle agit depuis près de 26 ans en faveur des salariés de l’État et les adhérents de près de 27 mutuelles de la fonction publique. Pour ce faire, la BFM décide désormais de développer ses offres de crédit et d’assurance afin d’élargir la sphère de ses clients et partenaires. On note alors le lancement de nombreuses nouvelles opérations bancaires comme l’assurance logement, l’épargne-retraite et le crédit à la consommation.

Qui est la BFM ?

Plus de 1.2 millions de clients bénéficient actuellement d’une offre de prêts et d’épargne associée à des conditions de paiement très attractives. Et ce, à travers le réseau de la Société Générale comptant près de 2 300 agences. En effet, grâce à sa politique mutualiste, la BFM pratique des taux d’intérêt réduits. Elle propose des prêts personnels sans aucun frais de dossier. Les jeunes fonctionnaires de moins de 35 ans peuvent par exemple bénéficier d’un TAEG fixe de 2.10 % sur les prêts de 6 à 24 mois. Ensuite, les montants versés varient entre 1 500 et 75 000 euros, avec une grande souplesse de paiement.

Les prêts immobiliers pour fonctionnaire:

La BFM offre un grand choix en matière de prêts personnels (tous projets, travaux, auto, de moins de 35 ans) et de solutions d’épargne. Mais, la banque propose aussi des prêts immobiliers adaptés aux différentes situations financières des salariés de l’État. On distingue notamment les produits suivants :

  • Le prêt à taux zéro.
  • Les prêts réglementés.
  • Le prêt in fine.
  • Le crédit relais.
  • Le prêt immobilier à taux révisable.
  • Le prêt immobilier à taux fixe.

La banque permet, via son site Internet, des simulations gratuites en ligne pour ses clients auxquels elle assure conseil et accompagnement. Ainsi, chaque fonctionnaire peut mieux choisir la solution la plus adaptée à ses besoins. Il peut bénéficier d’un financement sur mesure avec les conditions de paiement les plus souples.

Le prêt fonctionnaire à taux 0 % :

Les salariés de la fonction publique peuvent bénéficier de tous les avantages du prêt que l’État met à leur disposition. Le PTZ permet de faciliter leur accès à la propriété immobilière, sous certaines conditions de ressources. Un fonctionnaire peut alors effectuer des travaux dans sa résidence principale, construire, ou acheter un logement neuf ou ancien. Les montants versés oscillent entre 1 500 et 89 700 euros. En effet, plusieurs associations d’accompagnement peuvent contribuer à la réussite de ces investissements. Elles accompagnent le futur propriétaire de la manière la plus convenable pour un emprunt sécurisé. Parmi les associations spécialisées dans le prêt à taux 0 % pour les fonctionnaires, on trouve le CSF et le Crédit Foncier.

Cependant, un prêt à taux zéro ne peut pas financer, seul, la totalité d’un projet immobilier. Voilà pourquoi, il ouvre droit à d’autres prêts et aides complémentaires. On distingue en particulier :

  • Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS).
  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) versée chaque mois par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).
  • Les prêts conventionnés (dont essentiellement le Prêt d’Accession Sociale).
  • Le crédit bancaire classique.
  • Le prêt d’épargne logement.
  • Le crédit 1 % logement.
  • Le prêt social et d’autres prêts locaux.

Le rachat de crédit pour fonctionnaire :

Le fonctionnaire, comme toute autre personne emprunteuse, peut faire face à un éventuel aléa lié à sa vie personnelle ou professionnelle. Ceci peut l’empêcher de payer ses dettes à l’échéance. Alors, avant de se retrouver dans une situation de surendettement, voire d’interdiction bancaire, il est convenu d’opter pour un rachat de crédit. Le dispositif permet de regrouper tous les prêts en cours afin d’optimiser la gestion des paiements. En effet, le rachat de crédit pour fonctionnaire existe auprès d’un grand nombre d’établissements financiers, dont la Banque Française Mutualiste.

La Banque Française Mutualiste :

Le rachat de crédit de la BFM permet de regrouper les différentes échéances en une seule mensualité. Un fonctionnaire peut aussi demander l’accompagnement d’un conseiller financier appartenant au réseau de la Société Générale dans toutes les démarches. Il peut également consulter le site officiel de la Banque afin de découvrir les mesures préventives à tenir en compte. Cela lui permet d’éviter les précarités budgétaires tout au long de son nouveau prêt. Nous tenons à vous rappeler dans ce cadre que le fait de diminuer la valeur des mensualités augmente inévitablement la durée de remboursement. Et par conséquent, le coût total de votre emprunt augmente aussi.

Dans le cas d’inscription au FICP :

Si un fonctionnaire ayant trop endetté ne parvient plus à régler ses dettes auprès de ses différents créanciers, il se retrouve listé sur le FICP de la Banque de France. Cette inscription au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers l’empêche de souscrire un nouveau prêt. Cette sanction financière ne peut pas être levée avant de payer l’intégralité des sommes dues. Dans ce cas-là, et en raison de leur statut socioprofessionnel, les employés du service public peuvent accéder à une autre solution. Ils peuvent faire racheter leurs dettes en ayant comme solide garantie la stabilité de leurs revenues. C’est cette garantie salariale qui permettra de dispositif tout en cédant directement une partie du salaire au remboursement du nouvel emprunt.

Conclusion :

Être fonctionnaire est un privilège qui permet d’avoir accès à plusieurs dispositifs d’emprunt, et même de rachat de prêts. Les organismes de crédit préfèrent accorder leur confiance à un emprunteur présentant une sécurité dans l’emploi. Ils peuvent alors accepter qu’il rencontre des précarités financières ou qu’il dépense beaucoup ! Mais, si vous ne parvenez pas à trouver seul le meilleur dispositif qui vous aide à financer vos projets, il faut contacter un courtier. Ce spécialiste est capable d’optimiser vos chances d’acceptation. Votre dossier pourra être ainsi accepté, à des conditions moins fermes.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !