Credimania » Obtenir un crédit » Comment emprunter rapidement au taux le moins cher ?

Comment emprunter rapidement au taux le moins cher ?

Est-il possible actuellement de décrocher l’offre de crédit rapide le moins cher du marché ? Si le délai d’accord d’un prêt dépendra du type même du financement sollicité, quel est alors le principe de fonctionnement des taux d’intérêt ? En effet, il existe des produits bancaires qui sont considérés les moins chers par rapport aux autres crédits classiques. Mais aussi, d’autres solutions intéressantes peuvent être proposées en dehors des banques dites traditionnelles. À quoi bon frapper ?

Sommaire :

  • Le microcrédit, un prêt rapide et pas cher
  • Le prêt à taux zéro pour minimiser le coût d’emprunt
  • Le crédit auto 0 %
  • Les aides et secours de la CAF pour les plus démunis
  • Qu’en est-il du prêt entre particuliers ?
  • Le prêt immobilier actuellement en baisse
  • Pourquoi utiliser les comparateurs de crédit ?

Le microcrédit, un prêt rapide et pas cher :

Un petit prêt exclusivement destiné à ceux qui ne peuvent pas frapper aux portes des banques, mais qui détiennent d’une capacité de remboursement, assez modeste qu’elle soit. Le microcrédit social ou personnel est une deuxième chance pour les détenteurs de faibles revenus afin qu’ils puissent obtenir rapidement un montant oscillant de 300 à 3 000 €. En effet, les sommes allouées peuvent atteindre dans certains cas les 12 000 € selon l’investissement prévu et le taux d’endettement de la personne emprunteuse. Mais dans tous les cas de figure, l’avantage majeur de ce type de financement demeure dans ses frais minimes et son taux d’intérêt fixe et réduit.

taux-zero

Caractéristiques principales du microcrédit :

Ciblant les personnes n’ayant pas accès aux crédits classiques, le microcrédit présente une opportunité réelle pour les chômeurs, les travailleurs intérimaires et les salariés aux faibles revenus. Cependant, nous tenons à vous informer que son principe de fonctionnement est similaire à celui d’un crédit à la consommation, c’est-à-dire en fonction de mensualités fixes adaptées aux capacités de remboursement du bénéficiaire de l’emprunt. Celui-ci parvient désormais à financer ses petits projets non immobiliers par le biais d’un produit pas cher (généralement à taux 0 %) et rapide à obtenir. Il bénéficie également de l’accompagnement d’une association qui l’aide pour obtenir son financement et l’assiste durant toute la période de paiement afin de gérer ses échéances à terme.

Les organismes accompagnant au microcrédit :

D’un rôle très important quant à l’obtention d’un microcrédit, les organismes accompagnant aident la personne emprunteuse à monter son dossier d’emprunt et accélèrent les procédures auprès des banques spécialisées dans l’octroi de ce dispositif. Elles évoluent la situation financière du prétendant et l’aident à obtenir le produit le plus conforme à son budget. En cas d’avis favorable, elles l’assistent pendant la période du remboursement qui s’étale généralement de 6 à 36 mois au maximum. La personne emprunteuse bénéficie ainsi d’un petit prêt à taux fixe et remboursable par des mensualités constantes et personnalisées.

Exemple : parmi ces organismes nous pouvons vous orienter vers les Missions Locales. Cette association créée depuis 1982 aide à la réinsertion sociale des jeunes les plus démunies en les accompagnant dans le financement de leurs petits projets personnels. Réparer sa voiture tombée en panne pour aller chercher un nouveau travail, financer son permis de conduire, payer ses frais de scolarité ou de formation, financer l’achat d’un équipement informatique sont des projets désormais réalisables même par les chômeurs et les minima sociaux grâce aux Missions Locales. Pour de plus amples informations, connectez-vous au site Web suivant : www.mission-locale.fr.

Le prêt à taux zéro pour minimiser le coût d’emprunt :

Le prêt 0 % de l’année 2016 reste fidèle à ses principes de fonctionnement habituels et continue à financer l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, sous certaines conditions de ressources (depuis 2012). Ce dispositif permet ainsi aux personnes ayant des revenus limitées d’avoir accès à la propriété en contribuant à couvrir, sans intérêts, une partie des fonds nécessaires à l’achat d’un bien immobilier. Il s’agit d’une opportunité réelle pour les emprunteurs qui ne peuvent pas s’engager dans un crédit classique à long terme. Alors, comme son nom l’explique, il s’agit d’un financement exonéré d’intérêts. Cela signifie que la personne emprunteuse s’engage à payer uniquement le capital lui étant réellement versé.

Un dispositif réservé aux primo accédants :

Depuis le 1er janvier 2016, le Gouvernement français améliore ce dispositif financier réservé exclusivement aux primo accédants, c’est-à-dire ceux qui achètent pour la première fois leur résidence principale. Il leur permet de bénéficier d’un PTZ plus avantageux. Couvrant depuis 2015 l’achat dans le neuf et dans l’ancien, ce type de crédit sans intérêt s’ouvre désormais à l’acquisition d’un logement dans l’ensemble du territoire français. C’est un dispositif simple qui tient compte des ressources personnelles et de la composition du foyer. Les montants octroyés sont importants et augmentent jusqu’à 138 000 € alors que ses conditions de paiement sont devenues plus favorables. Chaque emprunteur peut dorénavant bénéficier d’un différé total de remboursement.

Un crédit pas cher pour les faibles revenus :

Obtenir un PTZ exige le respect total d’un plafond de ressources personnelles dans la mesure où ce dispositif concerne uniquement les ménages ayant des revenus modestes ou moyens. Soit un revenu mensuel d’environ 3 300 € pour une personne seule et d’environ 5 600 € pour un couple avec un seul enfant pour l’année 2016. Les personnes ayant des revenus supérieurs à ce plafond de ressources sont exclues du dispositif. En effet, les revenus des ménages sont également pris en compte pour déterminer la durée de remboursement, mais aussi la composition de leur foyer, d’où le caractère social et familial du prêt à taux zéro.

Le crédit auto 0 % :

Contrairement au PTZ proposé par les banques pour l’acquisition d’une résidence principale, il est rare de trouver un établissement bancaire qui propose ce type de financement dans le marché automobile. Il est dans ce cas conseillé de frapper à la porte des fabricants de voitures et des concessionnaires qui peuvent vous surprendre par des offres alléchantes. En outre, les banques dites traditionnelles peuvent vous proposer des taux raisonnables avec des modalités de remboursement préférentielles et sécurisées selon votre profil emprunteur. Mais seuls les constructeurs auto qui peuvent vous faire bénéficier d’un PTZ auto. Cette offre qui pourra être valide pour l’acquisition d’une voiture neuve dans une large gamme de modèles, voire les plus récents.

Fonctionnement du PTZ auto :

Considéré comme étant moins sûr par rapport au crédit auto classique, le prêt 0 % auto est soumis à un fonctionnement différent. Votre concessionnaire qui prend en charge les intérêts liés à votre emprunt, vous permettra de payer uniquement le capital réellement alloué. Il se charge également de toutes les négociations et les démarches administratives avec la banque partenaire. Cependant, cette opération avantageuse est soumise à certaines conditions qui protègent ses intérêts, à savoir :

  • Une durée de remboursement réduite qui s’étale uniquement sur 24 mois par rapport à une durée plus longue autorisée permise par les banques (jusqu’à 60 mois).
  • Un apport personnel de 20 % le montant du crédit est indispensable à la signature du contrat.
  • La voiture qui fait objet du financement doit être neuve et n’appartient pas au marché de l’occasion.

Des exemples concrets sur les offres de fabricants de voitures qui proposent des PTZ auto sont disponibles dans notre guide sur le crédit auto à taux zéro.

Les aides et secours de la CAF pour les plus démunis :

La Caisse d’Allocations Familiales est potentiellement active en faveur des familles ayant des revenus modestes et qui rencontrent souvent des difficultés budgétaires. La mise en place de dispositifs financiers pas chers à rembourser et rapides à obtenir présente pour ces ménages un véritable secours pendant les précarités financières. Ainsi, les personnes les plus démunies peuvent désormais prétendre aux aides de la CAF, mais aussi à ses prêts qui s’adaptent parfaitement à leurs capacités de remboursement limitées.

Le crédit d’urgence de la CAF :

Il n’est pas rare qu’un ménage au revenu modeste ait un besoin d’argent en urgence, notamment lorsqu’on vient de perdre son emploi ou lorsqu’on est bénéficiaire du RSA. Pour cela, faire une demande de crédit d’urgence paraît être une solution salvatrice qui intéresse uniquement les familles qui sont déjà allocataires de la CAF et qui ont au moins un enfant à charge. Vous n’allez pas toutefois vous diriger vers la Caisse la plus proche de chez vous, car votre demande doit obligatoirement passer par une assistante sociale. Cette dernière est capable de vous aider à monter votre dossier de manière à accélérer l’obtention de votre financement. Et quoi que le montant alloué est d’environ 600 €, nous tenons à vous rappeler que les aides et prêts de la CAF sont toujours cumulables entre eux.

Le prêt d’honneur pour un besoin urgent d’argent :

Les personnes qui ne peuvent pas solliciter un crédit bancaire afin de faire face à un besoin urgent d’argent, demeurent éligibles au prêt d’honneur de la CAF. Il s’agit d’un prêt personnel qui concerne les personnes sans emploi et les travailleurs faiblement rémunérés qui se trouvent dans une situation financière véritablement précaire. Faire face à un accident de la vie, notamment le licenciement du travail, est ainsi possible lorsqu’on n’a pas beaucoup d’argent. Reste à savoir qu’il faut passer par un travailleur social afin de vous aider à déterminer le montant que vous pouvez demander en fonction de vos capacités de paiement actuelles. L’essentiel étant de pouvoir rembourser, même avec de petites sommes mensuelles.

Le secours de la CAF :

Il ne s’agit pas cette fois-ci d’un prêt remboursable avec de faibles mensualités. Le secours de la CAF est une aide permettant aux ménages étant dans une précarité véritable de bénéficier d’un coup de pouce afin de reprendre haleine. Grâce à l’aide d’une assistante sociale, une famille qui a besoin d’argent rapide peut bénéficier d’une aide de secours non remboursable dans les plus brefs délais. En effet, tant qu’il s’agit d’une aide destinée particulièrement à acheter du matériel de première nécessité, les sommes allouées ne sont pas très importantes, mais peuvent atteindre les 600 € par an. Connectez-vous au site officiel de votre Caisse afin de consulter la liste limitative d’objets ouvrant droit à cette aide d’urgence.

Qu’en est-il du prêt entre particuliers ?

Une alternative ouverte aux personnes exclues du cycle bancaire traditionnel ou ceux qui ne veulent pas passer par les contraintes administratives des banques, le PAP s’avère idéal pour faire vite et moins cher. Un prêt de particulier à particulier, il vous évite de frapper à la porte de votre banquier, à condition que cela ne tourne pas en tentatives d’arnaques et d’escroqueries. En effet, nombreuses sont les plateformes qui proposent ce type de financement en ligne, mais rares sont les emprunteurs qui formalisent cette opération par écrit. Le PAP est par contre un dispositif réglementé et capable de vous apporter une sécurité similaire à celle étant garantie par un crédit bancaire classique.

Le PAP, un prêt rapide :

C’est une solution efficace afin de trouver un financement rapide et moins couteux entre amis, familles ou personnes sérieusement intéressées. Mais comme susmentionné, avoir affaire à un prêteur particulier doit respecter certaines règles mises en vigueur. Ainsi, il est possible désormais de décrocher un crédit sans frais supplémentaires (dossier, assurance emprunteur, indemnités de remboursement anticipé) et de faire face à ses besoins d’argent en urgence. L’essentiel est de trouver une plateforme de mise en relation sécurisée. Car dans ce cas-ci, un prêt entre particuliers peut concurrencer un emprunt bancaire de par ses avantages suivants :

  • Un prêt rapide: le fonctionnement actuel des plateformes qui regroupent les particuliers sérieux qui prêtent leur argent aux autres particuliers favorise cette opération d’une manière rapide. Les projets personnels intéressants et rentables bénéficient souvent d’une réponse rapide et passent immédiatement à l’exécution.
  • Des frais réduits : la gestion de prêts entre particuliers est certainement moins onéreuse que celle pratiquée dans les grandes institutions bancaires. Des opérations 100 % en ligne, cela évite de payer des frais supplémentaires liés notamment au dépôt de dossier.
  • Un taux moins cher : bon à savoir que les TAEG appliqués par les plateformes spécialisées dans la mise en relation dans le cadre d’un PAP sont réglementés. Ils sont généralement plus bas que ceux pratiqués dans les banques traditionnelles. Nous vous conseillons seulement de vérifier la sécurité de vos transactions.

Prêt d’Union, le spécialiste du PAP :

C’est la première plateforme spécialisée dans le prêt entre particuliers en France depuis l’année 2009. Elle est agréée par l’autorité de contrôle prudentiel (ACP) pour proposer uniquement des prêts non immobiliers, notamment des crédits à la consommation. Prêt d’Union gère ainsi la relation entre les prêteurs et les emprunteurs tout en assurant la sécurité des opérations financières entre ces deux parties. Elle garantit la mise à disposition des fonds nécessaires pour la réalisation des projets ciblés, puis prend en charge la gestion des remboursements conformément au contrat établi. Avec ce leader fondamental du PAP en France, vous pouvez bénéficier des avantages suivants :

  • Des réponses rapides.
  • Des montants allant de 3 000 à 30 000 €.
  • Un TAEG fixe et des mensualités adaptées.
  • La possibilité de report de la première échéance.
  • Des transactions entièrement sécurisées.

Le prêt immobilier actuellement en baisse :

Les taux d’intérêt actuellement appliqués sur le marché immobilier connaissent une chute historique. Souscrire le crédit le moins cher pour financer l’achat de votre logement est alors possible et ouvert à tous les prétendants. Et même ceux ayant contracté des prêts avant cette période de baisse (notamment avant 2008), ils peuvent toujours opter pour une renégociation, si cela s’avère rentable sur le plan financier. Voilà alors une opportunité ouverte non seulement aux ménages aisés, mais à un plus grand nombre d’emprunteurs afin qu’ils accèdent à la propriété immobilière.

Optimisation du taux d’intérêt immobilier, comment et pourquoi ?

La baisse des prix de l’immobilier ayant commencé depuis la fin de l’année 2008 vise à augmenter le nombre de ménages qui investissent dans ce type de financement. Ceci encourage les salariés ayant des revenus moyens à emprunter ou même à renégocier leurs anciens crédits immobiliers. En effet, c’est l’occasion de profiter de ces conditions de paiement préférentielles avec un taux réduit à seulement 1.55 % en mois d’août 2016 pour les prêts étalés sur 15 ans. Ce gain sur le prix total du prêt encourage certainement les futurs propriétaires, et notamment les primo accédants.

Bon à savoir, en outre, que la baisse des prix liés aux prêts immobiliers varie en fonction de la durée du financement. Partons de la règle générale qui affirme que tant la durée de remboursement est longue, tant le coût global du crédit est plus cher. Ainsi, obtenir le taux le plus bas du marché, c’est emprunter sur une période ne dépassant pas les 15 ans. Examinons les barèmes suivants à titre d’exemple :

  • Sur 15 ans, le taux d’intérêt est de 1.55 % en moyenne.
  • Sur 20 ans, le taux d’intérêt moyen est de 1.75 avec possibilité de baisse jusqu’au 1.18 % pour les dossiers présentant une stabilité professionnelle et un apport personnel conséquent.
  • De 25 à 30 ans, le taux d’intérêt moyen grimpe à 2.65 %, mais demeure toujours attractif par rapport aux années précédentes.

En somme, les conditions susmentionnées peuvent varier d’un établissement bancaire à un autre. Or, l’environnement actuel est statistiquement favorable pour investir dans l’immobilier. Il est possible désormais d’obtenir le taux d’intérêt le plus réduit. Reste à savoir que vous devez toujours prendre en considération les frais complémentaires étant liés au dépôt du dossier et à l’assurance obligatoire. Et même en cas de renégociation de votre crédit, n’oubliez pas de prendre en considération les frais engendrés par cette opération. Nous vous conseillons alors, avant de vous engager, de simuler votre crédit gratuitement en ligne.

Pourquoi utiliser les comparateurs de crédit ?

Dans le secteur immobilier ou pour tout autre type de crédit (à la consommation, auto, revolving, PTZ ou personnel), il est convenu de recourir à un outil de comparaison immédiat en ligne. Les simulateurs de crédit actuellement proposés sur le Web permettent d’optimiser votre investissement et de vous faire éviter un éventuel risque de surendettement. Ainsi, si vous voulez décrocher le prêt le moins cher selon le projet que vous ciblez, alors vous pouvez choisir plus rapidement le produit qui convient le mieux à vos attentes.

Les avantages d’un comparateur de crédit en ligne :

Comme susmentionné, il n’est pas toujours facile de trouver à la fois un financement rapide et pas cher. Pour ce faire, nous vous conseillons d’accélérer votre recherche en ayant recours à un comparateur de crédit en ligne. Ceci vous permettra de bénéficier des avantages suivants :

  • Calculer votre taux d’endettement et définir votre capacité de remboursement.
  • Savoir pour quel montant vous pouvez prétendre en fonction de votre situation actuelle.
  • Délimiter le montant des mensualités que vous pouvez efficacement gérer ainsi que son impact sur la durée de remboursement.
  • Avoir des offres de crédits adaptées d’une manière personnalisée à votre demande et à votre profil bancaire.
  • Comparer entre les meilleures offres du marché en termes de tarifs et de conditions d’emprunt.
  • Bénéficier d’une comparaison express entre un grand nombre d’établissements de crédit.

Nombreux sont les calculateurs et les simulateurs de crédit qui proposent actuellement leurs services de comparaison en ligne. Afin de simplifier votre recherche, nous tenons à vous guider vers les outils suivants étant jugés par leur fiabilité :

  • Meilleurtaux.com: https://www.meilleurtaux.com/demande-simulation/credit-consommation/.
  • Creditland: http://www.creditland.fr/.
  • Panorabanques: http://www.panorabanques.com/comparer-credit.
  • Capitaine Crédit: http://www.capitaine-credit.com/.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !