Credimania » Obtenir un crédit » Prêt étudiant sans garantie ni caution parentale

Prêt étudiant sans garantie ni caution parentale

Tous les étudiants de l’enseignement supérieur peuvent demander un prêt sans garantie auprès des institutions bancaires conventionnées avec l’État. En particulier, lorsque les parents ont des ressources limitées pour faire face aux dépenses importantes ou demander un prêt bancaire. Le crédit pour étudiant est donc un dispositif d’aide financière garantie par l’État que l’étudiant est tenu de rembourser. La durée de paiement peut varier d’une année à dix ans au maximum. Mais attention, il ne s’agit pas d’une bourse, mais d’un prêt sans nécessité de caution parentale. Comme tout autre crédit, il vous engage à rembourser l’argent dû, une fois vous commencez votre carrière professionnelle. Si cela vous intéresse vraiment, trouvez toutes les informations nécessaires sur le dispositif ci-dessous dans notre article.
Prêt étudiant
Sommaire :

  • Le prêt Bpifrance garanti par l’État, c’est quoi ?
  • Montant et durée du prêt
  • Quelles sont les conditions d’octrois ?
  • Principales caractéristiques du prêt étudiant de la Société Générale

Un prêt Bpifrance garanti par l’État, c’est quoi ?

Les étudiants dont les parents ont de faibles revenus peuvent avoir accès au prêt Bpifrance (auparavant OSEO) garanti par l’État. À travers ce dispositif, vous pouvez emprunter, sans condition de ressources, jusqu’aux 15 000 €. Ce montant est suffisant pour couvrir les frais d’inscription, d’achat de fournitures, de logement, de transport ou de nourriture. Il est accordé sans nécessiter de caution parentale ou de garantie personnelle. Autre avantage du prêt cautionné par Bpifrance est qu’il donne le droit au prêteur de choisir la période de remboursement. Cette franchise peut aller jusqu’à 2 ans après lesquelles l’étudiant ayant terminé ses études commence à payer son emprunt.

En outre, les banques conventionnées avec l’État sont très souples en termes d’octroi de prêt pour les étudiants. Elles proposent généralement des conditions tarifaires assez avantageuses tout en sachant qu’ils ont des ressources personnelles limitées. Et même si les taux d’intérêt varient d’une institution bancaire à une autre, vous pouvez faire jouer la concurrence entre les banques. Pour faire le bon choix, profitez de votre profil en tant qu’étudiant âgé de moins de 18 ans. Sachez que les étudiants et les jeunes diplômés sont les futurs jeunes actifs qui représentent une catégorie d’emprunteurs appréciée par les banques. Et ce, pour leur évolution professionnelle rapide et leur besoin de souscription de prêts pour déclencher leur vie active ou sociale. Pour ainsi, toutes les banques proposent des formules adaptées et c’est à vous de faire le meilleur choix.

Montant et durée du prêt :

Le prêt étudiant est similaire à un crédit à la consommation classique et est soumis aux mêmes règles en vigueur. Pour l’obtenir, il faut contacter une banque ayant signé une convention avec la Bpifrance, la banque publique d’investissements. Cela pourrait être la Société Générale, les Banques populaires, le Crédit Mutuel, le Crédit industriel et commercial, etc. Le montant du prêt étudiant sans caution parentale varie en fonction de l’établissement universitaire dans lequel est inscrit le prétendant. Il dépend aussi de sa spécialité et son efficacité future dans le marché professionnel. Mais, il ne dépasse pas la somme de 15 000 € remboursables sur une durée variant selon les capacités parentales.

Comment rembourser un prêt pour étudiant ?

Le paiement d’un prêt pour étudiant ne peut pas excéder une durée maximale de 10 ans. Durant cette période, il faut rembourser le capital emprunter avec les intérêts et l’éventuelle assurance. Cependant, une bonne négociation faite avec votre banquier peut aussi vous permettre d’avoir des conditions de paiement adaptées. Il est convenu de savoir là aussi que ces modalités sont souvent avantageuses avec la possibilité de modifier les échéances. De même, vous pouvez payer par anticipation, si votre situation financière change ou évolue. L’essentiel est de bien choisir la période de franchise au terme de laquelle vous commencez à rembourser le capital emprunté.

À noter que plus la période de remboursement est importante, plus le coût final de votre prêt est élevé. Vous devez donc, selon vos capacités budgétaires, choisir la bonne durée qui varie généralement de 2 à 10 années. Ensuite, vous pouvez mieux connaître les droits auxquels vous pouvez prétendre et surtout les particularités de votre situation financière. Utilisez seulement les outils de simulation que vous trouvez fréquemment sur les sites officiels des banques conventionnées.

Quelles sont les conditions d’octroi ?

Le prêt étudiant sans garantie ni caution parentale est accordé à tous les étudiants âgés de moins de 28 ans. Ils doivent continuer leurs études dans un établissement d’enseignement supérieur français en vue de préparer un concours ou un diplôme. Pour un citoyen ressortissant de l’espace économique européen (EÉE), il doit résider en France depuis au moins 5 ans. Mais aucune caution personnelle n’est demandée pour accepter les dossiers de demande. C’est l’État qui se porte garant du prêt à hauteur de 70 % le montant emprunté. En cas de défaillance de l’emprunteur, c’est Bpifrance qui s’acquitte du remboursement.

Le droit aux autres aides financières :

Outre le crédit étudiant cautionné par Bpifrance, vous pouvez aussi bénéficier, sous certaines conditions de ressources, d’un PTZ. Il est proposé par le conseil général (CG) et aussi par la Caisse d’allocations familiales (CAF). Celle-ci propose aussi d’autres aides et secours pour les étudiants en précarité financière. Vous pouvez avoir une idée plus ample sur ses prestations à travers son catalogue en ligne. Ensuite, vous pouvez vérifier votre compatibilité avec ses critères d’éligibilité. Si vous en avez le droit, faites votre déclaration de ressources et téléchargez les formulaires directement sur le Web.

Cependant, l’obtention d’un prêt étudiant n’ouvre pas droit d’accès au crédit bancaire classique. Les banques se réservent le droit de refuser les demandes qui peuvent entraîner le surendettement des parents. Elles accordent une attention particulière à l’étude de la situation professionnelle et financière parentale. Ensuite, elles demandent souvent des garanties personnelles pour éviter le risque des impayés. En cas d’insolvabilité, le prétendant peut demander la caution d’un co-emprunteur qui se porte garant des sommes sollicitées. En cas d’avis favorable de la banque, les montants octroyés varient de 1 000 à 45 000 €. Mais attention, le règlement des sommes dues doit être fait dans tous les cas, que vous obteniez votre diplôme ou pas.

Principales caractéristiques du prêt étudiant de la Société Générale :

La Société Générale reconduit son offre de prêt étudiant garanti par l’État et géré par la Bpifrance pour l’année 2018. Tous les étudiants peuvent alors y avoir accès, quel que soit le type de leur formation. Cela permet à ceux qui ne peuvent pas déposer une garantie personnelle de financer leur parcours d’étude. Avec des caractéristiques similaires au crédit étudiant classique, il est d’un montant maximal de 15 000 €. Or, la Société Générale vise, outre le financement, à accompagner ses emprunteurs pendant leur parcours d’étudiant. Elle est actuellement partenaire de plus de 500 écoles et associations étudiantes en France. Cela inclut les étudiants en BTS, des universités et des écoles d’ingénieurs.

Demande de prêt étudiant à la Société Générale :

Excellente alternative au crédit bancaire, le prêt étudiant de la Société Générale est ouvert à tous les étudiants. Ils doivent être âgés de moins de 28 ans et suivre un parcours d’étude dans un établissement d’enseignement supérieur français. Pour faire la demande, il n’y a pas de conditions de ressources. Il suffit de préparer le dossier de financement et se diriger vers l’agence de la SG la plus proche de chez vous. Votre dossier doit inclure les justificatifs d’identité dont l’âge, la nationalité et le domicile. Reste à savoir qu’après l’étude de votre situation, l’organisme financier peut refuser de vous emprunter les sommes demandées. Et ce, dans le cas où elle vous trouve incapable de rembourser votre crédit malgré la garantie de l’État. Ainsi, l’accord de ce dispositif d’aide au financement des études supérieures n’est pas systématique.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !