Credimania » Crédit Auto » Crédit auto pour étudiants et jeunes conducteurs

Crédit auto pour étudiants et jeunes conducteurs

auto etudiant

Payer votre première voiture au comptant n’est pas à votre portée, même en passant les vacances d’été à travailler ! Les jeunes diplômés et les étudiants qui veulent acquérir un véhicule sont concernés, même leurs chances d’obtenir un crédit sont minimes à cause de leur budget limité. Reste à savoir que pour certains prêteurs, ces jeunes incarnent de potentiels profils de futurs travailleurs, donc des clients à l’avenir.

Pour cela, certaines banques n’hésitent pas à leur proposer des crédits auto sur mesure. De même, plusieurs organismes sociaux et associations s’engagent à les aider dans leurs projets personnels.

Découvrez avec Credimania comment et sous quelles conditions vous pouvez décrocher un prêt voiture en tant que jeune conducteur.

Sommaire :

  • Le prêt jeune conducteur chez les banques
  • Les alternatives possibles au crédit bancaire
  • Le coup de pouce parental
  • Les offres d’une assurance pas chère pour les étudiants

Le prêt jeune conducteur chez les banques

Les étudiants qui viennent d’obtenir leur permis de conduite peuvent emprunter sans avoir un apport personnel. Certaines enseignes bancaires proposent des offres de crédit auto qui s’adaptent parfaitement à ces profils. Bien sûr, les jeunes choisissent souvent des voitures d’occasion afin d’alléger la mensualité après l’ajout de l’assurance. Ainsi, les prêts mis en place sont à moyen terme et incluent des conditions de remboursement souples.

En pratique, les montants octroyés aux candidats âgés de 17 à 26 ans varient de 1 500 à 30 000 €. En effet, les organismes prêteurs ajustent leurs offres selon les capacités de paiement des étudiants qu’ils considèrent comme d’importants futurs actifs. Franchement, cela paraît être plus économique que le prêt automobile classique.

Le prêt jeune du CIC

Le groupe des banques CIC propose une offre très intéressante de crédit pour l’achat d’une voiture aux jeunes et pour les étudiants. Les montants varient de 5 000 € à payer sur 6 à 48 mois. Ensuite, les mensualités sont constantes avec un TAEG fixe de 2,5 % et pas de frais de dossier.

De plus, l’emprunteur bénéficie de la possibilité de reporter de 2 à 3 échéances en cas de difficulté passagère. Aussi, il peut régler sa dette par anticipation sans frais supplémentaires avec une éventuelle rentrée d’argent ou évolution professionnelle.

Alors, pour le montage d’un dossier complet, vous devez contacter un conseiller de la banque et avoir la caution de l’un de vos parents.

L’offre aux jeunes par le Crédit Agricole

Ceci est un prêt qui s’adresse exclusivement aux jeunes pour financer plusieurs types de projets personnels. L’achat d’une voiture fait donc partie de ce crédit à la consommation proposé par le Crédit Agricole. Amortissable et à taux fixe, il est dédié aux emprunteurs de moins de 30 ans. Avec des mensualités constantes et une durée de paiement qui varie de 1 à 7 ans.

En effet, le montant d’acquisition dans le neuf ou l’ancien doit être compris entre 1 500 et 50 000 €. La banque accepte les travailleurs en CDD et les intérimaires et exige une caution parentale aux étudiants sans revenus stables et réguliers. De plus, elle applique des conditions de paiement très avantageux comme le paiement anticipé sans pénalités. Le report de la mensualité 1 fois par an et la garantie en cas de panne sont également possibles.

Le prêt personnel étudiant de la Banque Postale

Reconnue par son assistance aux personnes à budget limité, la Banque Postale propose des solutions de financement aux étudiants. Des prêts personnels sont disponibles à partir de 1 500 € sans aucun apport ni frais de dossier. Le taux annuel global est fixe selon le montant octroyé avec une offre facultative d’assurance.

Par exemple, pour un crédit étudiant de 14 000 € à payer sur 4 ans, le TAEG est de 1,5 %. Le remboursement se fait sur des mensualités constantes avec la possibilité de report selon les conditions du contrat. Pour en bénéficier, vous pouvez souscrire votre prêt en ligne ou dans un bureau de poste. Ensuite, vous disposez d’un service d’accompagnement gratuit pour réaliser votre projet sans risques financiers.

Les alternatives possibles au crédit bancaire

L’étudiant est un emprunteur à profil un peu spécial. Malgré son budget limité, il peut entamer sa vie professionnelle avec un CDI et un salaire fixe et régulier. Pour cela, plusieurs organismes caritatifs misent sur ce futur travailleur et l’aide à financer ses projets.

Les prêts et subventions pour les étudiants et jeunes diplômés sont multiples et favorisent l’achat d’une voiture d’occasion. L’incontournable Caisse d’allocation familiale est super active sur ce sujet tout comme l’ADIE et le Pôle Emploi. Quant aux associations, elles proposent d’autres solutions à la mobilité comme la location à prix réduit ou symbolique.

Les aides de la CAF

Les étudiants et les jeunes conducteurs peuvent contacter leur Caisse départementale pour obtenir un prêt à taux zéro. Ce crédit concerne l’acquisition d’une automobile neuve ou d’occasion avec un taux d’intérêt gratuit. Par exemple, pour un montant de 3 500 €, vous pouvez payer sur 12 à 36 mois à partir de 30 €.

Aussi, la CAF propose des microcrédits qui varient de 300 à 3 000 € celui-ci convient pour les petits budgets. Les jeunes diplômés qui veulent se déplacer pour trouver un emploi peuvent s’en servir. Pour en bénéficier, vous devez juste avoir une capacité minimale de remboursement, comme votre indemnité de chômage. Sachez toutefois que cela n’est pas une aide, vous devez absolument régler votre dette selon les conditions du contrat.

Les aides du Pôle Emploi

Depuis janvier 2014, les personnes qui suivent une formation loin de leur habitation peuvent bénéficier d’une aide à la mobilité. La distance entre le centre de formation ou d’apprentissage et la résidence principale doit être de 60 kilomètres aller-retour. En cas d’éligibilité, le plafond de cette aide peut atteindre les 5 000 € par an. Vous devez d’abord contacter un conseiller du Pôle Emploi pour le dépôt de votre demande.

En outre, les jeunes intérimaires ou en CDD avec 3 mois de travail peuvent profiter d’une aide de 800 €. Cette somme n’est pas trop élevée, mais peut être utile pour réparer une panne ou payer l’assurance.

Les autos du cœur vous prêtent une voiture !

Cette association propose des microcrédits aux personnes aux faibles revenus. Des montants de 1 500 et 3 000 € sont accessibles pour faire face au problème de mobilité. Ceci permet d’acheter un scooter ou un véhicule d’occasion. Le plus important dans les actions de l’Autos Du Cœur est la possibilité de recevoir gratuitement une automobile.

L’association collecte les dons de voitures auprès des particuliers et professionnels. Après, elle fait les tests techniques et les réparations requises pour les offrir par la suite aux personnes qui ont en vraiment besoin. Ainsi, les jeunes qui ne peuvent pas s’acheter une voiture doivent contacter leur assistante sociale. Celle-ci les aide à remplir le formulaire de demande pour recevoir un véhicule ou obtenir un mini crédit.

L’importance du coup de pouce parental

L’assistance parentale est essentielle pour les étudiants qui veulent obtenir un crédit ou même une petite somme d’argent. En fait, les parents peuvent leur donner un coup de pouce financier pour emprunter chez les organismes bancaires. Ils représentent également un garant solvable ou simplement un co-emprunteur.

Le garant est la personne qui s’engage à régler la dette de l’emprunteur principal en cas de défaillance. En d’autres termes, si l’étudiant ne peut plus payer à l’échéance, la banque se tourne vers ses parents. Sinon, ils peuvent souscrire le crédit à leur nom, ensuite, c’est leur fils qui paye les mensualités.

Le crédit auto avec la caution des parents

Cette offre est très récurrente chez les banques qui permettent aux parents de garantir les emprunts de leurs enfants. Grâce à ses revenus fixes, un parent souscrit un crédit automobile à la place de son fils ou fille. Ce type de financement entre souvent dans la gamme des prêts à la consommation que peut vous proposer votre banquier. Ensuite, il vous accorde un taux d’intérêt réduit, mais avec un apport personnel obligatoire.

C’est de cette manière que la banque garantit son argent au cas où le jeune rencontre des problèmes de paiement.

Le prêt étudiant

Ce type de financement est possible à tous les étudiants de moins de 30 ans, sans condition de ressources, mais avec la garantie des parents. Le plus avantageux est le taux d’intérêt concurrentiel et les modalités de paiement souples et adaptées. D’un TAEG fixe et sans aucun frais de dossier, le crédit pour étudiant permet de réaliser plusieurs projets : frais de scolarité, location d’un logement, achat d’une voiture, etc.

Autrement, le prêt étudiant sans caution parentale (anciennement OSEO) est possible avec la garantie de l’État. Il concerne les étudiants de moins de 18 ans qui ne disposent pas d’un garant solvable. Ce crédit est plafonné à 15 000 € avec un taux d’intérêt qui varie selon l’organisme bancaire. Pour l’obtenir, vous pouvez contacter le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne ou la Banque Populaire. Ces établissements vous proposent des facilités de paiement qui incluent un différé de remboursement et une période de franchise.

Les offres d’une assurance pas chère pour les étudiants

Penser à une offre de prêt pour financer votre première voiture n’inclut pas seulement les échéances, mais aussi, le coût d’assurance. Cette charge entre dans le calcul du montant global de votre crédit. Pour cela, vous devez la tenir en compte avant de vous engager. À vrai dire, les sociétés d’assurance mettent les jeunes conducteurs dans la catégorie de personnes accidentogènes.

C’est-à-dire, les étudiants et ceux qui viennent d’obtenir leur permis depuis moins de 3 ans commettent plus d’accidents. En conséquence, les sociétés appliquent une surprime ou une majoration sur la cotisation de ces conducteurs qui veulent plutôt avoir une assurance adaptée à leurs besoins sans se faire ruiner !

Comment choisir le meilleur assureur ?

D’abord, vous devez éviter « l’assurance tous risques » qui est très coûteuse et qui est souvent accordée aux automobiles neuves. Par contre, avec un véhicule d’occasion, vous économisez sur le prix d’achat et sur l’assurance.

Pensez également à la formule d’assurance calculée au kilomètre. Celle-ci vous permettra de payer une cotisation annuelle qui correspond exactement à l’utilisation de votre auto.

Finalement, certains assureurs misent sur les étudiants et futurs jeunes actifs. Ils leur proposent alors des contrats sur mesure à tarifs concurrentiels. Par exemple, l’assurance AMV vous offre une cotisation de 350 €/an pour son package vol/incendies. En outre, AREAS demande 304 €/an pour sa formule réservée au tiers. Donc, c’est à vous de bien comparer avant de vous engager.

Voter pour cette page

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer