Credimania » Obtenir un crédit » Crédit personnel pour tourisme médical

Crédit personnel pour tourisme médical

Puisque certains actes médicaux peuvent vous coûter cher, pensez à voyager pour économiser un peu sur la facture. Des soins qui vous semblent urgents peuvent ne pas être pris en charge par le Régime obligatoire ou la mutuelle. Certaines destinations en Europe et dans le monde entier sont bien moins onéreuses. Mais cela ne passe pas sans argent. Tant mieux pour vous si vous possédez les fonds nécessaires pour vous offrir un implant ou un nouveau nez ! Autrement, vous devez vous endetter afin de vous soigner à l’étranger. Votre banque peut vous apporter une meilleure solution de financement et de même les organismes de crédit. Alors, pour savoir comment et pour quels postes de soins emprunter, suivez notre article.
tourisme médical
Sommaire :

  • Actes de soin et principales destinations
  • Quelle prise en charge de l’assurance-maladie et de la mutuelle pour le tourisme médical ?
  • Le prêt personnel pour se soigner à l’étranger
  • Le tourisme médical, quels risques sur votre santé/budget ?

Actes de soin et principales destinations :

Le tourisme médical est actuellement en plein essor pour la variété de soins qu’il permet et les prix attractifs proposés. Des particuliers de partout dans le monde n’hésitent pas à voyager pour s’offrir des soins trop chers dans leurs pays. Ceci présente désormais une nouvelle manière de se soigner en profitant des compétences des professionnels médicaux étrangers devenus bien réputés. En effet, trois grandes catégories de prestations sont les plus demandées par les patients. À savoir la chirurgie esthétique, les soins dentaires et la gynécologie. Mais cela n’empêche que d’autres spécialités médicales se développent et misent sur un rapport qualité/prix très optimisé. Nous parlons d’implants capillaires, de chimiothérapie, de rhumatologie et même de soins plus lourds comme la cardiologie, l’ophtalmologie et la cancérologie. Pour cette variété de spécialisation et pour la baisse des prix, les Français s’encouragent de plus en plus à voyager.

N’oublions pas que ces dernières années de nouvelles destinations sont devenues parmi les meilleurs au monde pour certaines postes de soins. Les pays du Maghreb comme la Tunisie et le Maroc développent leur savoir-faire en chirurgie plastique, dentaire et même ophtalmologique. Les tarifs sont très étudiés et presque à moitié prix par rapport à la France. Il est aussi possible d’opter pour les « offres packages » qui intègrent les frais médicaux, d’hébergement et de voyage. Les prix sont vraiment ultra-compétitifs. Le package d’une augmentation mammaire en Tunisie est par exemple à 2 600 € contre 6 000 € en France.

Les destinations tendance pour les Français :

De plus en plus de Français prennent la décision de se soigner à l’étranger. Et ce, soit dans les pays de l’UE, soit dans d’autres destinations. Ils représentent 45 % des Européens mobiles qui se soignent en dehors de leur pays d’origine. Et ce, soit par nécessité, soit pour s’offrir des prestations à tarifs avantageux. Ils choisissent souvent en fonction de la langue parlée dans ces pays, les prix et la réglementation en vigueur. Mais aussi, la qualification du personnel qui, dans certaines spécialisations, fait preuve de grandes compétences. On apprécie l’Espagne et la République tchèque pour les interventions dentaires, la Tunisie pour le lifting et les prothèses mammaires. Sans oublier la Turquie, le Brésil et le Maroc pour la chirurgie esthétique. La Belgique est d’une grande renommée scientifique dans la reproduction génétique assistée, l’Inde pour les traitements du cancer.

Côté prix, les praticiens des pays du Maghreg, de l’Asie du Sud-Est et de l’Inde opèrent pour beaucoup moins cher. Citons à titre d’exemple le cas d’un implant dentaire qui coûte d’environ 1700 € en France. Ceci coûte cher et est peu pris en charge par la Sécurité sociale. Cependant, il est à seulement 600 € en Turquie et 700 € en Hongrie. Voilà pourquoi près de 120 000 patients français voyagent chaque année pour des traitements dentaires à l’étranger.

Quelle prise en charge de l’assurance-maladie et de la mutuelle pour le tourisme médical ?

Le tourisme médical concerne plusieurs branches et spécialités de la médecine. Vous pouvez profiter de votre séjour pour réaliser un simple blanchiment esthétique ou une lourde intervention chirurgicale. Pour savoir si vous êtes pris en charge ou non par votre assurance-maladie, il faut d’abord bien choisir votre destination. Si vous décidez de voyager dans un pays de l’UE ou en Suisse, vous serez remboursé comme en France. Si, par exemple, vous choisissez la Pologne pour la pose d’une couronne, vous bénéficiez d’une couverture équivalente. Vous devez payer les frais médicaux sur place, puis présenter les factures originales et les ordonnances à votre assurance-maladie. Or, pour certains traitements considérés comme « lourds », il faut faire une demande auprès de la Sécu. En cas d’avis favorable, vous obtenez une autorisation préalable pour vous faire soigner à l’étranger. Dans le cas contraire, vous ne pouvez demander aucun type de remboursement.

Les mutuelles et les frais de soins à l’étranger :

Généralement, les mutuelles complémentaires suivent les niveaux de remboursements de la Sécurité sociale. Elles payent alors une partie des frais liés au tourisme médical selon les conditions contractuelles. Pour certaines, elles se distinguent par des prises en charge haut de gamme qui sont parfois intégrales. Ainsi, vous devez demander l’avis de votre assureur pour savoir si votre mutuelle rembourse ou pas vos soins à l’étranger. Vérifiez aussi les conditions de votre contrat d’adhésion pour vous assurer de l’absence des surcoûts sur certaines garanties. Plusieurs enseignes vous permettent d’organiser vos vacances de manière à réaliser vos soins de santé à moindre prix. Nous vous orientons alors vers le groupe d’assurance et mutuelle Groupama et la MMA. Celle-ci vous prend en charge en cas de maladie ou d’hospitalisation à l’étranger grâce à un complément de remboursement.

Mais attention, les remboursements de la Sécu et de la mutuelle concernent uniquement vos soins au sein de l’Union européenne.

Le prêt personnel pour se soigner à l’étranger :

Un autre facteur qui encourage les particuliers pour le tourisme médical est qu’ils peuvent payer leurs soins à crédit. Grâce au prêt personnel sans justificatifs de dépenses, vous pouvez financer votre voyage à l’étranger. Tous les organismes de crédit peuvent vous proposer ce type de prêt parmi leur gamme de crédit à la consommation. Ensuite, les taux sont réduits et très attractifs. Vous devez donc faire jouer la concurrence pour décrocher une offre économique. Pensez à emprunter le montant dont vous avez réellement besoin afin de payer plus vite et donc moins cher. Ainsi, vous réduisez la facture de votre implant ou chirurgie esthétique et profitez de votre séjour en tant que voyageur-patient.

Le prêt personnel sans justificatifs :

Un crédit qui vous permet de voyager pour vous soigner sans donner des justificatifs de dépenses à votre prêteur ? C’est d’un prêt personnel que vous avez besoin, un crédit qui n’est pas lié à un achat précis. Vous devez choisir votre destination et passer par une agence qui s’occupera de tout, y compris votre hébergement. Autrement, vous pouvez organiser votre voyage vous-même et en estimer les dépenses pour savoir quel montant demander. Alors, si vous optez pour le tourisme médical organisé, nous vous conseillons de profiter des offres sur Internet. Des agences professionnelles et agréées vous proposent des packs de voyage de santé incluant toutes les prestations. Ensuite, vous pouvez demander votre devis personnalisé qui répond à vos besoins de soins à l’étranger. De cette manière, vous pouvez comparer les montants proposés avec votre taux d’endettement afin de ne pas trop vous endetter.

C’est justement le risque majeur de cette pratique. Plusieurs particuliers sont séduits par les offres alléchantes en dehors de leurs pays, mais qui en calculent mal les frais. Ceci demeure, comme tous les autres types de financement, un prêt à rembourser selon vos capacités financières.

Le crédit « projets divers » de Cetelem :

La société de financement Cetelem propose à ses clients un nouveau crédit à utiliser pour tous les types de projets. Son montant est de 4 000 à 75 000 € à payer sur une période de 12 mois. Son taux annuel effectif total est de seulement 1 % jusqu’au 20 août 2018. La société inclut également une offre d’assurance emprunteur facultative et globale dont le coût s’ajoute au montant de la mensualité. Le grand avantage de cette offre est le financement intégral de votre projet sans apport personnel. Il suffit de faire une simulation 100 % en ligne pour calculer exactement le coût de votre crédit. Ensuite, vous complétez votre demande et vous signez votre contrat électroniquement en ligne. Cette offre convient aussi à vos voyages de loisirs et s’adapte à votre budget de famille.

Le tourisme médical, quels risques sur votre santé/budget ?

Comme susmentionné, le tourisme médical est un marché mondial en plein essor qui présente près de 60 milliards d’euros. Le nombre de personnes qui s’expatrient pour subir leurs soins de santé à l’étranger est de plus en plus croissant. Reste à savoir qu’afin de réussir votre séjour médical, il faut être vigilant sur certains éléments. Commençons par votre voyage organisé que vous ne devez pas confier à une agence classique. Vous devez recourir à une agence de tourisme médical agréée afin d’éviter les arnaques. Ces prestataires de services détiennent d’une licence professionnelle qui vous assure d’être couvert en cas de risque. Nous parlons notamment des complications qui peuvent avoir lieu après votre traitement de soin ou opération à l’étranger. De même, vous devez accorder votre attention à la législation étrangère concernant le risque postopératoire et les conséquences d’opérations ratées.

Les contre-indications du tourisme médical :

En choisissant votre chirurgien ou praticien étranger, vous devez vous renseigner sur son niveau de formation et notamment d’hygiène. Certaines enseignes qui vous proposent des soins « low-cost » cachent des risques à prendre en compte. Soyez donc vigilant sur la provenance des produits, la compétence des médecins et les normes sanitaires du pays étranger. Sachant tous que parmi les postes de soin les plus convoités à l’étranger est la chirurgie esthétique. Cette spécialité pratiquée dans les pays du Maghreb en particulier nécessite un suivi de proximité à moyen ou à long terme. Le chirurgien ayant réalisé l’opération doit être près du patient afin qu’il traite les éventuelles complications postopératoires. Or, cette consultation fondamentale n’a souvent pas lieu puisque le patient rentre vite dans son pays. En cas de litige, il n’a aucun recours contre le chirurgien étranger ni aucune prise en charge par la Sécu.

Sur le plan financier, les tarifs de ces interventions sont à première vue d’environ 50 % moins chers qu’en France. Mais, il faut bien compter les frais annexes dont principalement le voyage, le logement et l’assurance. Pour ceux qui pensent emprunter pour se soigner à l’étranger, ils doivent alors calculer le prix final de cette opération. Cette alternative qui leur permet d’économiser sur les frais médicaux peut avoir des conséquences lourdes. En particulier sur leur santé, lorsque le résultat ne convient pas beaucoup à leurs attentes.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer