Credimania » Rachat de crédit » Le rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit garanti par une hypothèque est une opportunité dédiée aux propriétaires voulant éviter le surendettement ou mieux gérer leurs dettes en cours. Le dispositif est un privilège pour la catégorie de personnes emprunteuses ayant un bien immobilier à donner comme caution personnelle. Mais, il les engage de plus en plus au paiement. Autrement, ils peuvent finir par sacrifier leur lieu de résidence afin de payer les mensualités en retard. Suivez notre article afin de profiter de votre rachat de crédit sans y perdre votre patrimoine.
rachat de prêt hypothécaire
Sommaire :

  • Le rachat de crédit pour les propriétaires
  • Comment garantir un regroupement de dettes par une hypothèque ?
  • Comment constituer un dossier de rachat de crédit hypothécaire ?
  • Le passage obligatoire par un notaire
  • Quels sont les frais annexes ?
  • Les sociétés de crédit spécialisées dans le rachat de prêts hypothécaire

Le rachat de crédit pour les propriétaires :

Demander un regroupement de prêts lorsque vous êtes propriétaire de votre logement améliore certainement vos chances d’acceptation par votre futur prêteur. C’est pourquoi avoir une caution solide telle qu’un bien immobilier parvient dans la plupart des cas à convaincre votre banquier. Cela pourrait également plaire à tout autre établissement financier que vous avez choisi pour racheter vos dettes en cours.

Pourquoi opter pour un regroupement de dettes ?

Il n’est pas rare qu’un propriétaire de sa maison contracte plus qu’un seul prêt et se trouve finalement incapable de payer ses mensualités à échéance. Le rachat de crédit est une solution vivement recommandée pour sauver cette situation qui risque de conduire au surendettement. Mais, un propriétaire pourrait opter pour la même solution pour d’autres raisons, comme :

  • Avoir un seul créancier au lieu de plusieurs.
  • Gérer une seule créance et un seul versement mensuel.
  • Ajouter plus de sérénité à la gestion de ses finances.
  • Réaliser des économies en renégociant un taux moins cher.
  • Disposer d’une réserve d’argent à engager dans de nouveaux investissements.

Pour ces raisons ou pour bien d’autres, les personnes pouvant mettre en caution un bien immobilier sont privilégiées par rapport aux autres prétendants, notamment les locataires. Garantir un rachat de crédit par une hypothèque permet d’obtenir un taux d’intérêt réduit, de rallonger la durée de paiement, de payer moins le mois et de bénéficier de conditions d’emprunt les plus avantageuses.

Comment garantir un regroupement de dettes par une hypothèque ?

Lorsque le rachat de crédit est garanti par la mise en hypothèque d’un bien immobilier, on parle dans ce cas d’un rachat de crédit hypothécaire. Comme le prêt hypothécaire classique qui est garanti par un bien immobilier, le rachat de crédit suit le même principe de fonctionnement. Si la personne emprunteuse souhaite ne pas voir son patrimoine (terrain, maison ou appartement) ôté par son organisme prêteur, elle doit répondre à ses obligations de paiement à l’échéance. Or, il est convenu de savoir que cette mise en hypothèque est capable de garantir tous les types de crédits qui font l’objet d’un regroupement. Ceci pourrait être un prêt personnel, à la consommation, renouvelable, voiture, travaux, y compris bien sûr le crédit immobilier.

Comment faire un rachat de crédit hypothécaire ?

En outre, le montant du nouvel emprunt regroupant toutes les créances en cours dépend considérablement de la valeur nette du bien immobilier mis en garantie. Il peut en atteindre jusqu’à 70 % de la valeur immobilière déterminée par l’expertise d’un professionnel. La personne emprunteuse est en mesure de bénéficier des conditions de remboursement les plus souples et qui s’adaptent le mieux avec ses ressources personnelles. Une hypothèque rassure mieux l’établissement financier quant au niveau de solvabilité de l’emprunteur. Ce dernier bénéficiera en conséquence d’un taux d’intérêt préférentiel et de mensualités réduites.

Comment constituer un dossier de rachat de crédit hypothécaire ?

Quel que soit votre organisme prêteur, constituer un dossier de rachat de crédit est obligatoire. Ce document contient les pièces et les données nécessaires pour évaluer votre situation financière et la nature de votre endettement. C’est à partir de ces renseignements que votre prêteur pourra vous proposer le produit qui vous évite tout risque de non-paiement.

Les pièces liées à l’emprunteur :

Votre état civil et votre situation personnelle constituent un détail majeur sur lequel vous devez informer votre prêteur avec précision. Votre dossier doit alors contenir les justificatifs suivants :

  • Une photocopie de la pièce d’identité ou du passeport (valide).
  • Une photocopie du livret de la famille.
  • Un contrat de mariage (s’il existe).
  • Un justificatif du domicile (facture de l’électricité et du gaz par exemple).

Les pièces liées au niveau d’endettement :

Afin de savoir vos besoins réels en trésorerie, vos charges en cours et votre capacité de paiement, quelques informations sur vos crédits doivent être communiquées. Pour ce faire, vous devez joindre à votre dossier :

  • Les trois derniers relevés bancaires de tous les comptes courants.
  • Les derniers relevés d’opérations pour le crédit renouvelable (s’ils existent).
  • Les tableaux d’amortissements des crédits à la consommation.
  • Les tableaux d’amortissements des prêts immobiliers.

Les pièces liées à la situation financière et professionnelle :

Avant toute demande de crédit, il est convenu de vérifier la solvabilité de l’emprunteur et son taux d’endettement. Même pour un rachat de crédit, ce taux ne doit pas être supérieur à 30 % l’ensemble des revenus mensuels du prétendant. Pour le vérifier, vous devez inclure dans votre dossier de demande :

  • Les trois dernières fiches de paie.
  • La fiche de paie du mois de décembre de l’année dernière.
  • Une photocopie du contrat de travail.
  • Les justificatifs des revenus réguliers outre que le salaire (allocation familiale, pension de retraire, prime de logement, etc.).
  • Le dernier avis d’imposition.

Et puisqu’il s’agit d’un regroupement de dettes garanti par une hypothèque, vous devez fournir une copie de l’acte d’achat signé devant un notaire.

Le passage obligatoire par un notaire :

La mise en hypothèque un bien immobilier afin de garantir un rachat de crédit est un acte qui se fait uniquement par un notaire. Ce dernier est la seule personne agréée qui pourrait faire inscrire une hypothèque sur un bien. Or, le rôle du notaire ne se limite pas à l’inscription. Étant spécialiste en la matière, il apporte les conseils nécessaires à l’emprunteur en ce qui concerne cet acte et ses conséquences. Et dans le cas d’une éventuelle défaillance, il peut l’aider à vendre son bien avant qu’il ne soit ôté ou vendu aux enchères.

La signature de l’acte de mise en hypothèque :

C’est le notaire qui se charge de réunir les justificatifs nécessaires et de constituer le dossier de la mise en hypothèque. Ce dossier doit obligatoirement contenir les pièces suivantes :

  • Les justificatifs de l’état civil de l’emprunteur.
  • Les justificatifs de la situation hypothécaire du bien à engager.
  • Les tableaux d’amortissements des crédits à racheter.
  • L’acte de propriété du bien à mettre en hypothèque.

Après le montage du dossier, le notaire appelle son client pour signer l’acte pour pouvoir obtenir le nouveau prêt. Celui qui sert de racheter toutes les anciennes dettes et qui va être payé avec un taux moins cher.

Quels sont les frais annexes ?

La mise en place d’une demande de rachat de crédit hypothécaire requiert le passage obligatoire par un notaire. Ce dernier prendra en charge l’inscription de votre bien immobilier en hypothèque. Or, cette opération coûte de l’argent. Mai, elle demeure une étape fondamentale dont les frais sont inclus dans votre regroupement de prêts hypothécaire. En effet, les honoraires du notaire qui peuvent s’élever à 2 % ne sont pas les seules dépenses annexes. D’autres dépenses sont aussi à prendre en compte.

Les frais d’ouverture du dossier :

Si vous choisissez de racheter l’ensemble de vos créances par votre banque ou par un autre établissement de crédit, faites comme si vous allez emprunter pour la première fois. Pour ce faire, vous devez vous acquitter des frais d’ouverture du dossier. Ces frais varient d’un prêteur à un autre, mais sont pour la plupart des cas équivalents à 1.5 % du montant de votre nouveau crédit.

Les frais liés à la levée de l’hypothèque :

Après avoir remboursé votre rachat de crédit qui constitue en lui-même un nouvel emprunt, vous devez réaliser une mainlevée sur l’hypothèque. Cette opération engage des frais supplémentaires qui doivent être appliqués lors de la radiation. Mais attention, votre organisme prêteur peut vous facturer d’autres frais qui sont négociables. N’hésitez pas donc à les négocier afin de les diminuer ou les supprimer.

Le coût de l’assurance du prêt :

Certaines banques ou sociétés de crédit exigent la souscription d’une assurance liée au crédit hypothécaire. Ceci est en particulier lorsque les sommes allouées dépassent les 75 % de la valeur du bien immobilier. En outre, afin de mieux garantir son prêt, un emprunteur peut lui-même choisir de souscrire une assurance. Ainsi, il sera bel et bien protégé dans le cas d’un sinistre : perte d’emploi, invalidité, décès, incendie…

Les sociétés de crédit spécialisées dans le rachat de prêts hypothécaire :

Plusieurs sociétés de financement sont spécialisées dans le rachat de crédit garanti par une hypothèque. Grâce à leurs services optimisés en ligne, vous pouvez tout savoir sur votre nouvel emprunt avant de vous engager dans un contrat de crédit. En effet, une simple simulation gratuite sur Internet détermine clairement vos capacités de paiement. Et ce, par rapport à votre capital restant dû et à vos charges mensuelles.

Ensuite, c’est à vous de choisir parmi les solutions proposées celle que vous jugez meilleure. Et si cela vous paraît être compliqué, alors vous pouvez toujours avoir recours à un courtier. Le spécialiste étudiera votre dossier et prendra en charge la comparaison de toutes les offres que l’on vous propose jusqu’à trouver celle qui répond le plus à vos attentes.

Le rôle de la concurrence :

Les sociétés de crédit sont en pleine concurrence en ce qui concerne leurs offres de regroupement de dettes garanti par une hypothèque. Les offres précontractuelles proposées sont assez préférentielles. Et ce, en termes de taux appliqués et de modalités de paiement. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de comparer plusieurs offres avant de choisir le meilleur rachat. En outre, lorsque vous décidez de faire racheter vos crédits en cours par un seul organisme financier, vous pouvez vous adresser à votre banquier. Celui-ci est censé être la personne la plus consciente de votre capacité d’endettement. Il pourrait alors vous orienter vers le produit le plus avantageux dans votre situation.

Cependant, il est aussi intéressant de faire jouer la concurrence entre les banques et les autres organismes de crédit. Cela vous permet de trouver les meilleures conditions d’emprunt. Au final, l’offre de votre banque d’origine n’est pas systématiquement la plus intéressante.

L’offre de la société COFIDIS :

cofidisRéunir ses crédits immobiliers et non immobiliers avec la société de financement spécialisée COFIDIS facilite le paiement des mensualités à l’échéance. Le bénéficiaire aura ainsi un interlocuteur unique et gère un seul prélèvement pour un seul emprunt. Le montant à payer à chaque échéance est ajusté en fonction des disponibilités financières de la personne emprunteuse. Il est fixé après une étude précise de ses différentes charges mensuelles en cours. L’offre de COFIDIS apporte plusieurs avantages, notamment :

  • Un interlocuteur unique pour gérer votre dossier et la totalité de vos créances en cours.
  • Une démarche de souscription simplifiée en ligne.
  • Des réponses rapides.
  • Une acceptation de principe immédiate (si vous répondez aux critères d’éligibilité).
  • Des mensualités réduites et des dates de prélèvement fixes.
  • Une durée de remboursement pouvant grimper jusqu’à 144 mois avec possibilité de remboursement total ou partiel anticipé.
  • Un taux d’intérêt fixe et réduit par rapport à celui anciennement appliqué : de 8 à 11 %.
  • Aucun frais de dossier.
  • Un service d’assistance assuré par des courtiers professionnels dans le cas où vous envisagez par le regroupement de prêts de réaliser d’autres investissements immobiliers ou de consommation.
  • Un service client interactif afin de suivre ses remboursements effectués ainsi que le cycle de vie de son nouvel emprunt, sinon l’on pourra être toujours accueilli par un conseiller en tapant directement le : 08 00 34 23 42.

Les avantages des services COFIDIS en ligne :

Sur le site Internet de la société, un outil de simulation de crédit est disponible. Le simulateur gratuit vous permet de calculer les montants versés chaque mois en fonction de vos disponibilités. D’une façon générale, vous savez dès le début combien vous devez payer chaque mois et pour quelle durée de remboursement. Cela vous évitera des surprises désagréables dans votre rachat de crédit hypothécaire, en particulier lorsque vous y engagez votre bien immobilier.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !