Credimania » Surendettement » Banque et organisme pour interdit bancaire FICP

Banque et organisme pour interdit bancaire FICP

Heureusement pour les personnes interdites bancaires, il existe aujourd’hui pour vous des solutions de crédit en France comme à l’étranger. Sauf que la plupart des emprunteurs se trouvant dans des situations de fichage à la Banque de France ne savent pas encore leurs droits à de nombreuses procédures financières, ni les organismes de financement spécialisés auxquels ils peuvent frapper. Suivez alors notre guide, vous y trouvez toutes les solutions possibles pour que vous retrouviez votre sérénité budgétaire malgré la précarité de votre situation financière.

Sommaire :

  • Endettement et interdiction bancaire
  • Les solutions de Protectimmo pour les interdits propriétaires
  • FICP.fr, le site des interdits bancaires
  • Soccapi Finance et le prêt personnel sans justificatif
  • Le microcrédit social de l’ADIE
  • Le compte bancaire à l’étranger

Endettement et interdiction bancaire :

interditNombreuses sont les personnes fichées bancaires qui se trouvent en situation de besoin urgent d’argent et qui veulent contracter de nouveaux emprunts aussitôt que possible. Or, les demandes de prêts de cette catégorie de prétendants sont souvent refusées par les organismes prêteurs, en particulier les banques traditionnelles qui accordent autant d’importance quant à l’historique bancaire de leurs clients. Rappelons-nous qu’un interdit bancaire est avant tout un débiteur qui a manqué au paiement d’au moins deux mensualités consécutives de son crédit en cours (les fichés FICP), ou qui a émis un chèque sans provision (les fichés FCC).

Dans les deux cas, l’interdit bancaire est privé d’utiliser ses moyens de paiement habituels (carte de crédit ou chéquier) pour une durée de cinq ans ou de contracter de nouveaux crédits. Une situation financière précaire et embarrassante qui entraîne le déséquilibre budgétaire des foyers et qui nécessite de nouveaux moyens de relance de leurs capacités d’endettement. Or, que vous soyez listé sur les FICP ou les FCC, les banques sont systématiquement informées de votre situation et refusent de vous accorder un prêt, vu votre profil financier à risque, à moins que vous soyez propriétaire.

Il est important de savoir pourtant que des organismes spécialisés peuvent accepter votre demande d’emprunt quoique vous soyez interdit bancaire, à condition de répondre à leurs critères d’octroi d’argent qui diffère d’un organisme à un autre. En effet, une simple comparaison d’offres de crédit proposées sur le Web vous permettra d’avoir un aperçu sur le marché de financement en un seul click. Autrement, un courtier financier peut également vous écouter et vous orienter vers le produit le plus approprié dans votre situation.

Note : sachez que pendant la période de sanction qui varie entre 5 et 8 ans, un interdit bancaire peut payer ses mensualités ou régler son chèque. Dans ce cas-là la Banque de France et en informe les banques de son défichage bancaire.

Les solutions de Protectimmo pour les interdits propriétaires :

Une véritable opportunité pour les interdits bancaires propriétaires de leur logement est le dispositif de la vente à réméré géré par Protectimmo. En cas de refus de votre banque de vous octroyer un prêt parce que vous êtes inscrit sur l’un des fichiers de la Banque de France, alors cet organisme de financement vous aide à décrocher un financement en vous servant de votre bien immobilier sans le sacrifier. Au lieu de vendre votre maison afin de payer vos dettes, vous pouvez vous en servir avec Protectimmo comme garantie personnelle pour rachat de crédit.

Quel est le principe de la vente à réméré ?

Il s’agit d’un contrat de vente avec possibilité de rachat entre le propriétaire du bien immobilier et de l’acheteur étant un investisseur qui sera rémunéré par le loyer qui lui sera versé pendant une durée prédéfinie sur le contrat. Ensuite, le vendeur dispose d’un délai de six mois à cinq ans pour récupérer ultérieurement son bien immobilier et reprendre sa possession.

Cette procédure n’oblige pas le propriétaire à quitter sa maison, mais à payer ses dettes qui font l’objet de l’interdiction bancaire et de sortir de cette situation (le défichage bancaire). Ensuite, cela donne accès à la réalisation d’une épargne qui pourra servir d’un apport personnel dans un crédit immobilier par exemple. À noter que la vente à réméré est une procédure qui doit être faite devant un notaire qui s’occupe du paiement de vos dettes et procède aux démarches de la demande d’un nouvel emprunt.

Le rôle de Protectimmo :

Organisme de rachat de crédit pour interdit bancaire, Protectimmo aide considérablement les particuliers fichés à la Banque de France étant propriétaires de leur logement à rembourser leurs dettes et à retrouver la meilleure voie de l’équilibre budgétaire. C’est grâce à des contrats de vente à réméré que Protectimmo parvienne à aider les interdits bancaires pour racheter leurs dettes et d’en profiter pour emprunter une somme d’argent supplémentaire capable de récupérer le bien immobilier par son propriétaire après le défichage bancaire de ce dernier.

FICP.fr, le site des interdits bancaires :

FICP.fr est un site Internet dont l’objectif est de réunir les personnes fichées à la Banque de France avec les organismes de crédit spécialisés dans l’octroi d’argent pour ce type de prétendant. Il s’agit d’un moyen de financement ouvert à tous, que cela soit un propriétaire, un locataire, un salarié, une personne sans emploi, ou même un bénéficiaire de RSA. C’est à l’organisme prêteur de choisir par la suite ses clients selon ses propres conditions d’éligibilité. Or, les personnes moyennant la mise en place d’un bulletin de salaire conséquent sont particulièrement les plus appréciées en raison de leur degré de solvabilité élevé.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Toute personne se trouvant dans une situation de fichage bancaire peut s’inscrire sur le site FICP.fr. Ensuite, ce sont les conseillers du site qui se chargent de l’étude des dossiers et des profils emprunteurs afin d’établir les contacts entre ces prétendants interdits bancaires et les entrepreneurs appropriés selon la situation financière. Du coup, certains dossiers sont acceptés, d’autres sont refusés, mais il est convenu de savoir que dans tous les cas les informations personnelles sont traitées avec la plus grande discrétion. En cas d’un avis favorable de la part de l’investisseur, il s’agit réellement d’une alternative intéressante pour les personnes locataires qui ne peuvent pas fournir de solides garanties de remboursement.

Soccapi Finance et le prêt personnel sans justificatif :

Une société de courtage financier spécialisée dans le rachat de crédit, le prêt hypothécaire et la vente à réméré, Soccapi Finance favorise les chances d’obtention de prêts pour les interdits bancaires propriétaires comme les locataires de leur logement. En effet, outre les prestations similaires à ses concurrents, la société propose des offres intéressantes d’assurance en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité professionnelle afin de protéger ses clients emprunteurs en cas d’éventuels aléas de la vie.

Les solutions apportées par Soccapi Finance :

Étant les plus favoris, les emprunteurs interdits bancaires qui sont propriétaires sont les plus concernés par les prestations de cette société qui leur propose deux produits différents afin de les faire sortir de l’état de fichage, à savoir :

Le prêt hypothécaire :

Ne pouvant pas passer par les voies usuelles des banques traditionnelles pour l’obtention d’une somme d’argent rapide, les personnes inscrites sur les FICP ou les FCC peuvent avoir recours au prêt hypothécaire de la Soccapi Finance. Il suffit de mettre leur bien immobilier en hypothèque afin de se procurer un capital capable de payer leurs dettes et par conséquent sortir de l’état d’interdiction bancaire.

Le pacte à réméré :

Il s’agit d’une alternative intéressante pour ceux qui ne peuvent plus passer par le circuit des banques traditionnelles et qui ne veulent pas perdre leur bien immobilier par une vente forcée pour pouvoir régler leurs dettes. Les interdits bancaires propriétaires peuvent désormais vendre leur logement afin de procéder au défichage bancaire, tout en gardant l’option de récupérer ultérieurement leur bien avant l’échéance du contrat de vente à réméré (une période de 6 mois à 5 ans selon les contrats).

Le microcrédit social de l’ADIE :

Il est clair que l’obtention d’un prêt réservé pour les interdits bancaires sans la mise en place d’une garantie personnelle est une affaire compliquée et qui s’avère parfois impossible, car jusque-là ce sont uniquement les propriétaires de leur maison qui sont les plus appréciés, même en dehors des institutions bancaires. Heureusement en France, certaines associations sociales concernent par leurs prestations les personnes les plus démunies se trouvant dans des difficultés budgétaires, dont le Croix Rouge, la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) et notamment l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique).

Le microcrédit en pratique :

Comme son nom l’indique, le microcrédit social est un petit crédit qui peut servir de coup de puce pour l’emprunteur en difficulté financière passagère, comme dans le cas d’un interdit bancaire voulant payer ses dettes pour reprendre ses activités bancaires usuelles. Il s’agit d’une solution rapide pour ceux qui veulent obtenir un financement urgent pour faire face à un imprévu. En effet, l’ADIE peut proposer des plans de financement qui assurent jusqu’à 10 000 € à rembourser sur 48 mois avec un taux d’intérêt équivalent à celui pratiqué par les banques traditionnelles. Bon à savoir que ce qui distingue cette association n’est pas son taux d’intérêt assez attractif, mais c’est qu’elle trouve des solutions de financement pour des personnes qui ne peuvent pas prétendre aux produits bancaires classiques, faute de solvabilité ou d’apport personnel.

Pourquoi choisir l’ADIE ?

Nous vous conseillons d’être extrêmement vigilant si vous êtes à la quête d’un organisme auquel vous pouvez accorder votre totale confiance afin de bien gérer vos finances, notamment que vous êtes en situation d’interdiction bancaire. Autrement, vous pouvez aggraver votre situation et rencontrer autant de problèmes financiers, voire devenir victime des tentatives d’arnaque au crédit. Cependant, l’ADIE est un organisme qui peut vous assurer un accompagnement personnalisé depuis le montage de votre dossier de demande de microcrédit jusqu’au remboursement intégral du capital dû. Cela vous permettra de payer vos dettes actuelles, de sortir de l’état de fichage bancaire, de reprendre la sérénité de vos budgets et de pouvoir rembourser votre crédit en toute sécurité.

Le compte bancaire à l’étranger :

Il est convenu de savoir au début que le fichage bancaire ne prive pas la personne concernée d’ouvrir un compte bancaire dans sa banque ou dans une autre institution bancaire de son choix, quoiqu’elle soit listée sur les fichiers de la Banque de France. Or, la plupart des personnes interdites bancaires préfèrent avoir recours aux organismes de financement situés en dehors du territoire français, notamment en Suisse et en Belgique. En effet, certaines sociétés françaises spécialisées dans l’octroi de crédit pour les débiteurs inscrits sur les FICP ou FCC proposent également leurs services dans d’autres pays du monde. Alors que d’autres organismes réservent leurs produits spécialement aux débiteurs exclus du cercle bancaire dans leurs pays.

interdiction-bancaire

Les banques étrangères, quelle particularité ?

Ces banques étrangères ne vérifient pas les antécédents bancaires de leurs clients, leur permettent d’ouvrir des comptes courants et leur donnent accès à des cartes de paiement sous 24 heures afin que les souscripteurs puissent régler leurs besoins financiers au quotidien. Ces dispositifs sont alors accessibles à tous les débiteurs, quelle que soit leur situation financière actuelle, sans avoir à fournir des justificatifs de salaire ou de solvabilité. Il suffit de présenter une pièce d’identité valide et une preuve d’adresse de domicile. Ensuite, les cartes de paiements permettent de retirer de l’argent dans tous les distributeurs automatiques de la France et de réaliser des achats auprès de tous les commerçants affiliés dans le monde.

Exemples de banques étrangères pour interdit bancaire :

Les organismes de crédits implantés à l’étranger et qui fournissent des solutions de paiement aux personnes interdites bancaires de nationalité française sont très actifs sur Internet. C’est ainsi que vous pouvez demander votre carte de paiement, gérer vos opérations bancaires, consulter votre compte courant, vos virements et vos retraits 100 % en ligne. Parmi ces organismes, nous pouvons vous orienter vers le groupe d’Argenta Bank présent en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, mais aussi vers la multinationale BNP Paribas Fortis qui propose un bouquet de cartes de débit en fonction des besoins spécifiques des souscripteurs : Visa classic, MasterCard Gold, Prepaid Card ou Carte bancaire.

Que vous soyez propriétaire ou locataire en situation d’interdiction bancaire, ne vous désespérez pas, car il existe des solutions de financement spécialement conçues pour vous, que cela soit en France ou à l’étranger. L’essentiel étant de choisir la meilleure alternative qui n’enfonce pas davantage votre situation financière actuellement fragilisée.

Les réflexions au sujet de " Banque et organisme pour interdit bancaire FICP "

  1. Écrit par levecque rené-claude :

    Fichés BDF propriétaire d’une maison de 200000 euros actuellement en vente afin de rembourser le l’organisme prêteur nous sommes à la recherche d’un prêt de 50000 euros remboursables sur 120 mois pour rembourser deux prêts famille et faire l’achat d’une voiture. Retraités tous les deux avec 2800 euros mensuels en ce qui concerne le fichage 3 chèques de 1000 euros chacun plus prélèvement sur la maison voilà pourquoi nous recherchons ce prêt remerciements

  2. Écrit par cicchero :

    bonjour,

    Je souhaite faire des travaux dans mon appartement, maintenant que je suis en retraite.IL me manque 2000E. J’ai eu un dossier de surendettement, dont la dette a été effacée. Je vous remercie par avance, si vous pouvez m’aider, avec le microcrédit. La personne qui fait les travaux souhaiterait commencer avant les vacances. J’en demande un peu trop. Dernière chose, je change d’opérateur enfin de semaine, on pourra me joindre sur mon portable: *************.

    MERCI ENCORE

Laisser un commentaire