Credimania » Rachat de crédit » Rachat de crédit pour intérimaire

Rachat de crédit pour intérimaire

Vous disposez d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD), vous exercez une fonction par intérim, ou vous êtes un travailleur temporaire ? Pensez alors aux difficultés que vous pouvez rencontrer pour regrouper vos dettes en cours sans revenus stables et réguliers. Mais, c’est pour cette même instabilité professionnelle que vous vous trouvez souvent dans des situations financières difficiles. Ensuite, vous ne parvenez plus à maîtriser votre budget ni à payer vos mois à l’échéance. Dans ce cas-là, la solution idéale pour sauver votre situation délicate et éviter le surendettement est le rachat de crédit.

Nous vous appelons alors à suivre notre guide afin de savoir comment obtenir le meilleur rachat de prêts en tant qu’intérimaire.

Sommaire :

  • Le travail temporaire, une situation professionnelle précaire
  • Les conditions d’accès au rachat de crédit intérimaire
  • Le rôle du Fonds d’action sociale du travail temporaire
  • L’essentiel à savoir sur le regroupement de dettes pour les intérimaires

Le travail temporaire, une situation professionnelle précaire :

Travailler en tant qu’intérimaire ne présente pas un facteur rassurant pour votre banquier. En particulier, lorsque vous avez souscrit plusieurs crédits et que vous rencontrez des difficultés à gérer vos dettes en cours d’une manière équilibrée.

rachat-credit-interim

Ensuite, il faut toujours savoir que les banques traditionnelles sont réputées plus fermes quant à leurs conditions d’éligibilité et d’octroi de regroupement de prêts. Et ce, en ce qui concerne leurs clients et ceux des banques concurrentes.

Ce sont les prétendants qui justifient d’un emploi stable ou d’un contrat à durée indéterminée (CDI) qui sont les plus avantagés. Ces emprunteurs présentent moins de risques de paiement des mensualités à l’échéance. Les conditions d’accès au rachat de dettes sont dans ce cas plus souples que dans le cas d’un travailleur temporaire.

Que faire face à la réticence des banques ?

Face à la réticence des banques, il s’avère plus intéressant d’avoir recours aux sociétés de financement spécialisées. Un dossier refusé par une banque dite traditionnelle peut être étudié par une société de crédit. L’essentiel est de savoir que faire racheter ses dettes en tant que travailleur intérimaire est possible. Toutefois, les conditions d’emprunt et les formalités mises en place sont plus strictes que celles appliquées dans le cas d’un rachat de crédit classique. Mais cela n’empêche que plusieurs travailleurs intérimaires ou à durée déterminée peuvent profiter de tous les avantages d’un rachat de crédit classique.

Les conditions d’accès au rachat de crédit intérimaire :

Le rachat de crédit pour les intérimaires respecte les mêmes conditions d’éligibilité qu’un rachat de crédit classique. Or, un employé à durée déterminée doit répondre à d’autres critères en raison de la précarité de sa situation professionnelle. Parmi les critères auxquels vous devez répondre afin d’avoir accès à un regroupement de prêts en tant qu’intérimaire, on trouve :

  • Être en mission et disposer d’un salaire conséquent lors de la demande de rachat de crédit pour intérimaire.
  • Vos revenus doivent être associés au salaire d’un co-emprunteur travaillant en CDI.
  • Avoir 3 ans en minimum d’activité en tant que travailleur intérimaire dans la même fonction ou dans un domaine similaire.
  • Présenter un dossier d’emprunt incluant toutes les pièces justificatives demandées pour l’étude de votre capacité d’endettement et l’évaluation de votre niveau de solvabilité.

Un dispositif similaire au rachat de crédit classique :

Pareil à l’obtention d’un nouveau prêt, l’accès au rachat de prêts est soumis à certaines conditions d’éligibilité. Les banques et les sociétés de crédit vérifient la solvabilité de l’emprunteur et sa capacité d’emprunt avant tout engagement. Elles demandent des justificatifs sur l’état civil, professionnel et d’endettement afin de mieux juger la situation. Ensuite, lorsqu’un employé en CDD dépose sa demande de regroupement de dettes, il doit fournir toutes les garanties possibles. Cela permet de monter un dossier solide et de mieux convaincre son prêteur.

En effet, la caution d’un co-emprunteur peut, elle aussi, présenter un atout qui augmente la solvabilité du prétendant. L’organisme prêteur sera ainsi rassuré quant à la récupération de son argent en cas de défaillance de l’emprunteur principal. De même, un apport personnel en contrepartie du nouvel emprunt qui fera l’objet du regroupement de prêts favorise les chances d’acceptation. Mais aussi, la mise en hypothèque d’un bien immobilier demeure un atout fondamental pour favoriser l’acceptation de la demande.

Le rôle du Fonds d’action sociale du travail temporaire :

Le Fonds d’action sociale du travail temporaire peut intervenir pour vous aider à convaincre votre banquier ou un établissement de financement spécialisé dans l’octroi de rachat de crédit. Ainsi, l’organisme de crédit peut accepter votre demande quoique vous soyez en intérim. Le rôle principal du FASSTT est de vous proposer une solution financière adaptée à votre situation professionnelle et à votre capacité d’emprunt. Et ce, à travers l’octroi d’un microcrédit pour intérimaire.

Le microcrédit du FASSTT :

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une somme d’argent qui ne dépasse pas les 5 000 euros. Le montant est à rembourser sur une durée maximale de 36 mois. En effet, cet apport d’argent représentera votre participation dans le financement de votre rachat de crédit. Il vous servira de garantie personnelle de solvabilité. Reste à savoir qu’il faut être en mission au moment de la demande. Il faut aussi répondre au critère d’ancienneté et de régularité dans votre travail temporaire afin que le FASSTT accepte de vous accorder l’argent prévu.

Le microcrédit n’est pas accordé par les agences bancaires classiques. Pour ce faire, il faut contacter l’organisme tout en étant muni des pièces justificatives requises. Votre dossier de demande doit essentiellement contenir :

  • Un devis de rachat de crédit attribué par une banque.
  • Les copies des trois derniers bulletins de paie.
  • Une promesse d’embauche donnée par l’employeur actuel.

Enfin, parmi les principales conditions d’accès au microcrédit du FASST est de ne pas être inscrit au FICP de la BDF lors de la demande.

Le regroupement de crédit de la FASSTT :

Afin d’avoir accès au regroupement de prêts de la FASST, il faut être en mission d’intérim au moment de la demande. Ensuite, il faut avoir 600 h de travail au cours de la dernière année. De même, il ne faut pas être inscrit comme interdit bancaire sur les fichiers de la BDF. L’association prend ensuite en charge l’étude de votre dossier et de votre situation d’endettement. Elle met ses conseillers financiers à votre disposition afin de répondre à toutes vos interrogations. Ensuite, elle vous oriente vers l’organisme prêteur qui peut répondre efficacement à vos besoins sans fragiliser davantage votre budget.

Le FASSTT vous propose également des outils de simulation gratuits en ligne. Cet outil vous permet de calculer par vous-même le montant que vous êtes en mesure de rembourser. Mais aussi, les mensualités après avoir déduit vos charges en cours. Ainsi, vous pouvez éviter de vous engager dans un nouveau prêt d’une manière irréfléchie. Mais aussi, il vous évite de déposer votre dossier devant la Commission de surendettement.

Important :

Outre le rachat de crédit, avec le Fonds d’action sociale du travail temporaire, un intérimaire peut bénéficier de toutes les faveurs accordées à un salarié justifiant d’un CDI. Et ce, en ce qui concerne tous les dispositifs financiers comme le prêt immobilier, le prêt-auto et le crédit à la consommation. L’association peut aussi les aider à créer leur propre emploi et à lancer de petits projets indépendants.

L’essentiel à savoir sur le regroupement de dettes pour les intérimaires :

Faire racheter ses crédits en cours présente une opportunité pour ceux qui veulent gérer leurs dettes en cours d’une manière plus pérenne. Le regroupement de dettes permet de réaliser des économies allant jusqu’à 60 % sur les paiements actuels. Le bénéficiaire peut aussi accéder à de nouveaux crédits pour financer d’autres investissements. Or, cela paraît être plus facile à réaliser lorsque l’on travaille avec un contrat à durée indéterminée. Un CDI peut faire preuve de sécurité professionnelle et donner des garanties de solvabilité.

Comment obtenir votre rachat de crédit ?

L’intérim est synonyme de précarité et d’instabilité professionnelle. Une fois fini le contrat en cours, un travailleur intérimaire se trouve dans un véritable embarras financier. Cependant, avoir accès au regroupement de dettes demeure possible pour cette catégorie d’employés. Reste à savoir qu’il existe une condition majeure à respecter. C’est celle de répondre à tous les critères d’octroi en ce qui concerne le statut professionnel et la durée du travail. Il faut aussi fournir toutes les pièces justificatives requises.

En outre, et comme pour tout autre type de financement, être propriétaire de son logement ou disposer d’un apport personnel important améliore vos chances d’acceptation. Ceci vous donne aussi le privilège par rapport aux autres prétendants qui travaillent en intérim.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !