Credimania » Rachat de crédit » Le rachat de crédit, diminuez votre mensualité pour interdit bancaire ( FICP ) et chômeur

Le rachat de crédit, diminuez votre mensualité pour interdit bancaire ( FICP ) et chômeur

Sommaire :

  • Qu’est-ce que le regroupement de crédit ?
  • Qui a droit au rachat de crédit ?
  • Rachat de crédit et regroupement de dettes : quel but ?
  • Quel moment opportun pour un rachat de crédit ?
  • Les avantages du rachat de crédit
  • Quelques types du rachat de crédit
  • Cas particuliers de rachat de crédit pour chômeur et interdit bancaire

Qu’est-ce que le regroupement de crédit ?

Le rachat de crédit est un dispositif financier permettant de diminuer vos coûts et vos mensualités en regroupant tous vos prêts en un seul. C’est une méthode bancaire englobant plusieurs emprunts de différentes catégories (exemple : consommation, immobilier, automobile, etc.).

Le regroupement de prêt ou plus communément appelé, comme ci-dessus, le rachat de crédit est une solution adaptée aux personnes se retrouvant en situation financière difficile, car il n’est pas rare de cumuler les ouvertures de crédits à un tel point de se retrouver dans un état de surendettement. La solution la plus intéressante pour s’échapper à ce spectre est alors le regroupement de dettes qui permet à un emprunteur de retrouver sa sérénité budgétaire.

Si vous vous trouvez, vous aussi, dans cette situation ou que vos crédits en cours ne vous permettent plus de joindre les deux bouts, réagissez immédiatement et contactez un organisme de financement spécialisé sans plus attendre.

Qui a droit au rachat de crédit ?

Toute personne ayant contracté trop de crédits peut avoir accès à cette technique bancaire. Le rachat de crédit est accessible à tous et il permet de relancer la consommation des ménages en réduisant leur dette mensuelle. Ainsi, tous les particuliers ont l’occasion de sortir d’une période plus ou moins longue d’endettement grâce à ce dispositif financier. Tout le monde peut en bénéficier que cela soit un couple, un salarié, un commerçant ou tout autre travailleur indépendant.

Bien entendu, si vous n’êtes pas en situation de surendettement, alors nombreuses sont les banques et les sociétés de crédit spécialisées qui peuvent également vous proposer un rachat de crédit. L’essentiel étant de faire preuve de solvabilité et de bonne foi de paiement.

Rachat de crédit et regroupement de dettes : quel But ?

Grâce au regroupement de prêts et au rachat de crédit, l’entreprise de rachat de crédit se charge de regrouper tous vos crédits en un seul. Ainsi, un débiteur trop endetté peut avoir affaire à un seul créancier, une seule dette, un seul taux d’intérêt et une seule date de prélèvement. L’avantage de ce dispositif financier réside désormais dans le fait de diminuer considérablement le montant de votre mensualité tout en allongeant la durée de remboursement. Vous pouvez donc mieux respirer jusqu’à retrouver l’équilibre de vos finances.

Dans certains cas, votre nouvel organisme prêteur peut utiliser le prêt propriétaire (dénommé aussi le prêt hypothécaire) qui est, dans certaines situations, plus adapté. Nous parlons notamment des débiteurs interdits bancaires ou se trouvant récemment en situation de chômage. Le rachat de crédit peut également servir à refinancer un prêt personnel ayant un taux élevé par un nouveau crédit ayant un taux plus adapté.

Ne vous laissez pas sombrer sans rien faire. Prenez un peu d’élan pour respirer à nouveau et croquer la vie à pleines dents. La solution : le regroupement de prêts ou le rachat de crédit.

Quel moment opportun pour un rachat de crédit ?

Nous vous conseillons d’avoir recours à ce type de procédé dès que le seuil de surendettement est atteint. Beaucoup de personnes emprunteuses font appel à cette technique pour repousser cette limite budgétaire critique. Le surplus de crédit et de dette, provoque à terme, l’inévitable surendettement. Au final, ces personnes n’arrivent plus à rembourser toutes ces charges accumulées (crédit immobilier, prêts à la consommation, crédit personnel, crédit travaux, etc.). D’autres préfèrent souscrire un nouveau prêt, pour le remboursement intégral des crédits en cours.
Dans tous les cas, ces personnes finissent par s’enfoncer de plus en plus chaque mois au fur et à mesure que leur budget se trouve criblé de dettes mensuelles. Pour résoudre le problème, un des seuls moyens efficaces reste l’option du rachat de crédit.

Les avantages du rachat de crédit :

Nombreux sont les avantages d’une restructuration de dettes qui permet de donner un coup de pouce financier à un débiteur trop endetté afin qu’il puisse reprendre le souffle au cours du cycle de vie de son crédit. Parmi ces avantages, nous pouvons noter :

  • La baisse importante de vos charges mensuelles.
  • La renégociation du taux d’intérêt actuellement appliqué sur vos crédits en cours.
  • Le regroupement de toutes vos dettes en une seule pour faciliter la gestion de votre budget.
  • La réalisation d’une nouvelle épargne pour vos projets actuels ou imprévus.

Important de savoir que vous pouvez tout de même prétendre à ce type de prêt même si vous êtes inscrit sur le FICP (Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers) géré par la Banque de France.

Quelques types de rachat de crédit :

Le rachat de crédit à la consommation :

Le rachat de crédit à la consommation est une solution vous permettant de baisser vos charges mensuelles après avoir contracté divers crédits. En outre, cette méthode relance la consommation des ménages en renégociant les taux d’endettement trop élevés. Le rachat de crédit regroupe tous vos emprunts en un seul pour réduire toutes les mensualités en cours. Vous étalerez le paiement de vos dettes sur une durée plus conséquente et vous paierez moins les mois. Un rachat de crédit à la consommation peut également servir à la réalisation de certains projets ou d’autres investissements spécifiques en épargnant en parallèle de la durée d’endettement.

Toutes les personnes ont accès à ce regroupement de prêts. Que ce soit les salariés, les propriétaires, les locataires ou même les personnes dépendantes d’une tierce personne (étant solvable) ou de leur entourage familial. Le rachat de crédit permet d’alléger les charges mensuelles et de repartir sur de bonnes bases. C’est un outil permettant de relancer la consommation des foyers sans exploser le budget ! Le rachat de crédit n’est qu’une étape dans votre vie financière, étape qu’il faut gérer de manière positive pour alléger la précarité d’une difficulté financière temporaire.

Sur certains points, le rachat de crédit à la consommation est bel et bien différent. En premier lieu, il ne demande pas toujours de garanties personnelles pour son obtention contrairement au rachat du crédit immobilier par exemple. En outre, il ne faut pas figurer sur la base de données de la Banque de France. Tant que l’individu s’y trouve, l’obtention du rachat de crédit est très compliquée.

Le rachat de crédit immobilier :

Dans un crédit immobilier, vous devez toujours tenir compte des différents frais annexes à l’acquisition du bien immobilier. Le TEG (Taux Effectif Global), les frais de dossiers, frais de notaire, frais d’agence immobilière et assurance. Cet ensemble de frais représente un vrai défi au niveau budgétaire et surtout un véritable engagement !

Pour le rachat de crédit immobilier (rachat de crédit hypothécaire), on l’associe bien souvent avec une hypothèque. On le connaît aussi sous le nom de restructuration, regroupement ou refinancement de dettes. Il peut être associé à des crédits à la consommation (conso pour matériel à forte valeur, auto, etc.).

Grâce au rachat crédit immobilier, vous pourrez inclure votre immobilier ainsi que d’autres biens importants et rassembler toutes les charges en une seule. En plus, vous avez la possibilité de renégocier votre taux unique appliqué. Ceci est un avantage indéniable pour y voir plus clair dans votre budget et alléger vos mensualités. Vous sortirez ainsi de l’étau du taux d’endettement et améliorerez votre pouvoir d’achat.

La période de remboursement pour un refinancement de prêts s’étale d’une dizaine d’années jusqu’à 50 ans. Si la demande de rachat est réalisée, votre dossier sera prêt en 2 mois en moyenne en fonction des organismes de crédit.

Garantie bancaire :

La garantie de la banque sera l’hypothèque du bien immobilier.

Rachat de crédit et regroupement de crédits : Exemple

Exemple : votre situation actuelle

Prêt en coursTAEGMensualitéSolde
Prêt personnel12 %274,20 €6.000 €
Carte VISA16 %125,00 €1.750 €
Prêt à tempérament15,5 %228,74 €4.500 €
Carte de magasin16 %105,00 €1.250 €
Carte de livre mode16 %135,00 €2.200 €
TOTAL 867,94 €15.700 €

 

Exemple : votre situation après le regroupement de prêts ou le rachat de crédit

Regroupement prêt TAEGMensualitéMontant
Prêt personnel12 %329,04 €15.700 €

Comme vous le constatez par vous-même, votre mensualité diminue de 62,40 % pour un prêt d’un montant de 15.700 € (le capital restant dû) en 60 mois. Soit, 538,90 € de moins à payer par mois !

Cas particuliers de rachat de crédit pour chômeur et interdit bancaire :

Il n’est pas rare à un débiteur de se trouver soudainement dans une situation de chômage ou de faire face à un changement dans sa vie privée ou professionnelle l’entraînant à l’incapacité de gérer convenablement ses dettes, et par conséquent au fichage bancaire. Comme cela est déjà mentionné, il s’agit des deux situations les plus complexes lorsque l’on veut prétendre à un rachat de crédit en particulier et à toute autre opération bancaire ou financière en général. En revanche, nous pouvons toujours rencontrer des propositions de rachat de crédit pour chômeur ou interdit bancaire qui circulent sur le Web et sur les sites des sociétés de financement spécialisées. Une opportunité que l’on peut même décrocher dans certains cas auprès de son banquier. Alors, existe-t-il vraiment des solutions de restructuration de dettes pour ces deux profils d’emprunteurs ?

Le rachat de crédit pour chômeur :

Contracter plusieurs crédits sans beaucoup réfléchir à ses capacités de remboursement est une pratique fréquente chez les personnes emprunteuses qui se trouvent au chômage et qui ne parviennent plus à payer leurs dettes en cours, ou même leurs charges quotidiennes. Une situation financière précaire qui peut facilement entraîner un déséquilibre budgétaire, mais qui peut être jugée temporaire dans la mesure où l’éditeur peut trouver un nouvel emploi source de nouvelles ressources personnelles. Alors, si certains emprunteurs au chômage pensent à négliger leur obligation de remboursement et courir le risque du surendettement, d’autres pensent avoir recours au dispositif du rachat de crédit, quoiqu’ils présentent des profils emprunteurs à risque.

  Le rôle des sociétés de financement :

En pratique, recourir à sa banque pour négocier un contrat de rachat de crédit sans avoir un revenu stable et régulier ni présenter des garanties personnelles de solvabilité s’avère une mission difficile et presque impossible ! Toutefois, d’autres organismes de crédit peuvent, sous certaines conditions, accepter votre demande et vous proposer des solutions de financement efficaces (mais parfois trop cher). Il s’agit dans ce cas d’une opportunité réelle permettant de gérer l’intégralité de vos dettes par un nouvel emprunt à taux meilleur et aux conditions de paiement les plus souples et les plus appropriées à vos capacités financières actuelles.

Nous pouvons ainsi comprendre qu’avec une société de financement spécialisée qui ne va pas vous demander une caution de remboursement, il n’existe pas une formule stable pour l’acceptation ou non de votre dossier de rachat de crédit. C’est plutôt votre profil bancaire et votre historique de paiement qui vont compter lors de l’étude de votre demande. Reste à savoir que les prétendants propriétaires de leur logement ou pouvant mettre en place une hypothèque (maison, appartement, terrain, etc.) sont les meilleurs à pouvoir décrocher une offre de restructuration de dettes à moindre prix, même auprès d’une banque traditionnelle.

Nous pouvons dans ce cas vous orienter vers notre guide sur le rachat de crédit propriétaire et nous vous conseillons au final de penser à ce que vous pouvez présenter comme garantie afin de surmonter cette précarité financière temporaire. Autrement, vous pouvez toujours comparer les offres de rachat de crédits via les outils de comparaison disponibles gratuitement en ligne.

Le rôle des organismes spécialisés :

Les personnes sans emploi demeurent le centre d’intérêt de certains organismes qui agissent de manière à les réintégrer dans la vie professionnelle et les aider à mieux gérer leur vie au quotidien. Nous parlons particulièrement de l’ASSEDIC (Association pour l’emploi dans l’industrie et le commerce) et de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique). Si la première institution aide les chômeurs à retrouver leur équilibre financier par des allocations qui restent valables jusqu’à l’obtention d’un nouvel emploi, alors la deuxième leur propose le support financier requis au lancement de leur propre boîte via le dispositif du microcrédit. Il suffit dans ce dernier cas de faire preuve de bonne volonté d’exercer une activité professionnelle et de proposer un projet sérieux et efficace. Cette autonomie financière peut certainement contribuer à retrouver sa sérénité budgétaire et de mieux gérer ses charges, y compris les mensualités des crédits en cours.

Si vous êtes intéressé par ces deux coups de main financiers, alors nous vous conseillons de découvrir les conditions d’éligibilité pour pouvoir bénéficier d’indemnités versées directement sur votre compte par l’ASSEDIC ou d’un microcrédit de l’ADIE. Visitez les deux liens suivants pour mieux vous renseigner :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_pour_l’emploi_dans_l’industrie_et_le_commerce

http://www.adieconnect.fr/

Le rachat de crédit pour interdit bancaire :

Tout comme les personnes sans emploi, les banques traditionnelles ferment souvent leurs portes devant les emprunteurs interdits bancaires en raison de leur antécédent bancaire défavorable. Or, dans ce dernier cas, ce n’est pas seulement la solvabilité de la personne emprunteuse qui est mise en question, mais c’est également son sérieux dans le remboursement tant qu’il est déjà inscrit au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers de la Banque de France. La solution la plus intéressante dans ce cas est de solliciter un rachat de crédit auprès d’une société de financement spécialisée dans l’octroi de ce dispositif financier.

Les sociétés de financement pour rachat de crédit :

Heureusement en France, nombreux sont les organismes de crédits qui peuvent accepter la demande de restructuration de dettes de la part d’un prétendant ne pouvant pas passer par le cercle classique des banques traditionnelles en raison d’un fichage bancaire. L’essentiel pour ces sociétés de financement est de faire preuve d’une capacité de paiement stable et régulier. Les propriétaires, par exemple, peuvent trouver des solutions efficaces pour regrouper leurs crédits en un seul emprunt et gérer désormais une seule mensualité avec un interlocuteur financier unique. Or, il est important de savoir que l’inconvénient majeur d’un rachat de crédit pour interdit bancaire auprès de ces sociétés demeure le taux d’intérêt appliqué qui reste dans tous les cas assez élevé.

  Le rachat de crédit via des garanties personnelles :

Un interdit bancaire peut également tenter ses chances d’obtention d’un rachat de crédit auprès de sa banque par la mise en place de garanties personnelles solides, en particulier un bien immobilier. En effet, la mise en hypothèque d’une maison ou d’un terrain est capable de faire preuve de solvabilité et de servir de caution de remboursement en cas d’un éventuel manquement au paiement du nouvel emprunt. La restructuration de toutes les dettes en cours, l’allégement de la période d’emprunt et, plus tard, la possibilité d’un paiement anticipé (en cas d’amélioration des conditions financières) peuvent améliorer les capacités d’endettement de l’emprunteur en situation de fichage bancaire et de le faire éviter les taux d’intérêts abusifs.

Consultez notre dossier sur le rachat de crédit hypothécaire afin de mieux connaître vos droits ainsi que les critères d’obtention d’un regroupement de prêt garanti par une hypothèque.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !