Credimania » Rachat de crédit » Le rachat de crédit pour locataire

Le rachat de crédit pour locataire

Être propriétaire est l’un des atouts qui contribuent à augmenter les chances d’obtention d’un rachat de crédit. Ce privilège améliore aussi les conditions d’emprunt et de paiement. Cependant, être locataire n’élimine point vos chances pour regrouper vos dettes. Et par conséquent, améliorer votre budget et vos capacités d’épargne. Pour chaque solution ses avantages et ses bénéfices réels sur le plan pratique. Reste à savoir qu’il ne faut pas racheter vos prêts sans bien étudier les différentes offres qu’on vous propose. Mais aussi, les termes du contrat qui va vous engager.

Alors, afin de tout savoir sur ces procédures, suivez notre article axé particulièrement sur le rachat de crédit pour vous, les non propriétaires.
rachat de crédit pour locataire
Sommaire :

  • Les locataires et la possibilité de rachat de crédit
  • Comment fonctionne un regroupement de prêts pour locataire ?
  • Qu’est-ce qu’un rachat de crédit à la consommation ?
  • Les documents nécessaires au dossier de demande d’un rachat de crédit locataire
  • Les avantages d’un regroupement de dettes pour locataire

Les locataires et la possibilité de rachat de crédit :

Faute de ressources personnelles et de patrimoine à mettre en garantie, un locataire de son appartement ou de sa maison gère souvent mal ses emprunts. Ayant souscrit plusieurs types de prêts, ou ayant eu une certaine diminution de revenu, il pourrait facilement rencontrer des difficultés budgétaires. Un locataire qui ne parvient plus à faire face à ses créances peut se retrouver dans une situation embarrassante qui se transforme rapidement en surendettement. Ceci requiert une solution d’urgence afin de pouvoir mieux gérer son budget. Et ce, à travers l’obtention d’un rachat de crédit simple et rapide.

Le rachat de prêts pour locataires existe !

Il existe plusieurs propositions offertes aux personnes non propriétaires qui sont trop endettées. Elles varient selon le profil bancaire de chaque prétendant et selon la nature de ses dettes en cours. Or, si les chances d’acceptation d’une demande de restructuration de dettes avancée par un propriétaire sont importantes, cela est certainement plus ferme dans le cas d’un locataire. Mais, même si ce dernier ne dispose pas de patrimoine servant de caution personnelle, il peut toujours convaincre de sa bonne foi de remboursement à travers d’autres justificatifs. Cela pourrait être via un salaire stable et un historique favorable quant au paiement de ses mensualités en cours.

Bon à savoir cependant que l’inscription aux fichiers de La Banque de France empêche le rachat de crédit pour locataire. De même pour le dépôt d’un dossier de surendettement auprès de La Commission de surendettement.

Comment fonctionne un regroupement de prêts pour locataire ?

Afin d’obtenir un rachat de crédit réservé aux locataires, un débiteur non propriétaire peut s’adresser à une banque ou à un établissement financier spécialisé. Il peut de cette manière mieux gérer ses prêts non immobiliers. Cette opération financière visant à regrouper les différents crédits en cours en un prêt unique a pour principal objectif de :

  • Réduire la valeur des mensualités
  • Rallonger la durée de paiement
  • Négocier un taux d’intérêt réduit et adapté aux capacités budgétaires du bénéficiaire.

Les anciennes dettes sont ainsi intégralement payées et un nouveau crédit est alors mis en place par un seul créancier. La charge de crédit est alors moins importante qu’auparavant, ce qui permet au débiteur à payer son prêt à l’échéance. De plus, afin que l’opération soit réussie sur le plan financier, une différence d’au moins 1 point doit être établie entre le taux actuel et le taux ancien. Cela réduit le coût final de l’emprunt et permet d’économiser jusqu’à 60 % par rapport aux dettes en cours. Un particulier peut ainsi épargner et gagner par conséquent en pouvoir d’achat. Il peut contracter un nouveau crédit ou tout simplement avoir à sa disposition une réserve d’argent.

Le regroupement de dettes, pourquoi ?

Dans certains cas, un locataire n’opte pas pour le rachat de crédit afin de sauver uniquement une situation de surendettement. Mais aussi, pour prévenir un éventuel changement de situation d’ordre personnel ou professionnel. Et ce, après un divorce, un changement de régime matrimonial, un licenciement du contrat de travail, une maladie, etc. Le nouvel emprunt souscrit (conséquence du rachat de crédit) fait accroître la capacité d’endettement en réduisant le taux d’intérêt annuellement appliqué. Par cette solution, vous pouvez racheter tous les types de crédit à la consommation. Cela pourrait être un prêt personnel, crédit renouvelable, prêt-auto, prêt-travaux, prêt-déménagement, découverts bancaires, retards de loyers, etc.

Important :

Les propriétaires de leur logement peuvent eux aussi avoir accès au rachat de crédit pour locataires. Et ce, dans le cas où ils ne veulent pas engager leur bien (maison, appartement ou terrain) en hypothèque de peur de le perdre. En particulier, lorsqu’ils risquent de manquer à leurs obligations de paiement.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit à la consommation ?

Les dettes pouvant faire l’objet d’un regroupement dans le cas d’un débiteur non-propriétaire sont liées exclusivement à tous les types de crédit à la consommation. Cela signifie qu’un locataire désirant racheter l’intégralité de ses prêts en cours doit opter pour un rachat de crédit à la consommation classique. Étant dit, cela confirme que les prêts immobiliers ne sont pas inclus dans ce dispositif.

En revanche, un propriétaire peut toujours associer son prêt immobilier à d’autres crédits à la consommation. Il peut ainsi faire face à un seul emprunt à taux réduit dans le cadre de son regroupement de prêts hypothécaires. Cela lui permet de bénéficier d’un montant de prêt plus important et d’une durée de paiement plus longue (35 ans environ).

Exemple :

La société de financement spécialisée Cetelem fait grimper le montant du rachat de crédit pour propriétaire jusqu’à 200 000 euros. Elle réserve uniquement 80 000 euros au rachat de crédit à la consommation. Et c’est ainsi qu’un locataire ne peut pas regrouper autant de prêts comme dans le cas d’un propriétaire.

Comment obtenir un rachat de prêts à la consommation ?

Le demandeur de regroupement de crédits à la consommation peut avoir recours à la prestation de son banquier. Mais, il peut aussi faire jouer la concurrence entre d’autres institutions bancaires sans oublier les sociétés de crédit spécialisées. L’utilisation des outils de simulation gratuits en ligne est l’une des solutions les plus simples et les plus rapides. Elle permet de trouver des réponses personnalisées selon la situation d’endettement de chaque prétendant. Cela lui permet aussi de faire une étude précise des prix et des taux d’intérêt pratiqués actuellement sur le marché de crédit. Il peut ainsi juger de la faisabilité de l’opération financière qu’il veut effectuer.

Une fois le choix de l’organisme prêteur est fait, celui-ci prend en charge le remboursement anticipé des différentes dettes. Il devient par la suite le seul créancier avec lequel le débiteur aura affaire.

Durée maximale d’un rachat de crédit à la consommation :

Un regroupement de dettes qui n’est pas garanti par une hypothèque ne peut pas être étalé sur une période supérieure à 12 ans. Cette durée peut être modulée en fonction de deux facteurs :

  • Le montant du nouveau prêt.
  • L’âge de la personne emprunteuse vers la fin du prêt.

En outre, il faut compter de 3 à 4 semaines pour obtenir un rachat de crédit sous forme d’un prêt personnel sans caution hypothécaire. Et ce, depuis le dépôt de la demande jusqu’à validation du nouveau crédit. N’oublions pas que fournir un dossier réunissant tous les justificatifs nécessaires accélère le traitement de votre demande.

Les documents nécessaires au dossier de demande d’un rachat de crédit locataire :

Afin de constituer un dossier complet de rachat de prêts en tant que locataire, il est convenu de réunir toutes les pièces justificatives nécessaires. Ces documents sont indispensables à l’étude de votre situation civile, professionnelle, financière et d’endettement.

Pièces liées à l’état civil :

  • Copie de votre pièce d’identité (valide)
  • Copie du livret de votre famille (complet)
  • Copie de votre contrat de mariage (en cas de divorce, copie du jugement)
  • Copie de votre dernière quittance de loyer
  • Justificatif de domicile (quittance EDF/facture du téléphone)

Pièces liées aux revenus :

  • Vos trois dernières fiches de paie
  • Vos relevés bancaires des trois derniers mois
  • Votre RIB
  • Copie de votre contrat de travail
  • Votre dernière notification de pension (si vous êtes retraité)
  • Tous les autres justificatifs de revenus que vous percevez (allocations familiales, APL, Assedic)

Pièces liées aux dettes :

  • Les justificatifs de toutes vos dettes à charge (dettes familiales, impôt, loyers)
  • Les tableaux d’amortissement de tous vos prêts à la consommation en cours

Il faut donner les justificatifs liés aux trésoreries supérieures à 4 500 €, le cas échéant.

Les avantages d’un regroupement de dettes pour locataire :

Comme tout regroupement de crédit à la consommation, le rachat de crédit réservé aux locataires permet de jouir d’une certaine sérénité financière. Ils peuvent désormais gérer leurs dettes d’une manière plus optimale auprès d’un seul prêteur. Grâce à un crédit unique dont la durée est plus importante et dont la valeur des mensualités est réduite, la personne emprunteuse parvient à payer moins le mois. Il peut étaler son crédit sur une période allant jusqu’aux 12 années.

En effet, cela lui permet de réaliser des économies importantes. Si la situation le permet, il peut même s’engager dans de nouveaux investissements. Et ce, sans sacrifier l’équilibre de son budget de famille.

Des modalités de paiement simplifiées :

Autre avantage de ce dispositif est qu’il n’y a pas d’indemnités à payer dans le cadre d’un rachat de crédit pour locataire. Les taux d’intérêt sont bien étudiés en fonction du montant alloué et de la durée de paiement prédéfinie dans le contrat. Ces taux sont fixes et ne changent pas au cours du cycle de vie de votre nouveau prêt. Cela rassure énormément les bénéficiaires pour la valeur des mensualités qui ne vont pas grimper pour une raison quelconque.

Nous vous conseillons dans ce cas de visiter les sites Web des organismes de crédit spécialisés. Vous pouvez ainsi consulter la grille des mensualités disponibles calculées en fonction du type des prêts contractés et du capital restant à charge.

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !