Credimania » Obtenir un crédit » Solutions de crédit pour les expatriés et non-résidents

Solutions de crédit pour les expatriés et non-résidents

Vous habitez hors de la France et vous cherchez à financer l’achat d’un bien immobilier ? Je vous mets en garde : « c’est un vrai parcours de combattant pour obtenir un crédit » ! Et oui, les banques sont beaucoup plus réticentes avec les demandes de clients expatriés et vous considèrent comme profil à risque. Cela n’empêche que les solutions d’emprunt sont toujours possibles, quoique compliquées. Credimania vous aide à découvrir comment financer l’achat d’un bien immobilier à crédit alors que vous êtes non-résident.

Sommaire :

  • Non-résident : pourquoi vous êtes mal vu par les banques ?
  • Est-il possible d’obtenir un prêt immobilier en France quand on est expatrié ?
  • Les conditions des banques pour l’attribution du crédit

Non-résident : pourquoi vous êtes mal vu par les banques ?

Les banques et les sociétés de financement sont craintives et fermes devant les emprunteurs à risque. Elles sont généralement hésitantes pendant l’octroi de leur argent aux personnes non résidentes en France. Bien sûr, il faut d’abord s’assurer de la solvabilité du client en question et notamment de ses capacités de remboursement. Cela inclut entre autres ses ressources personnelles et ses informations bancaires. Ensuite, le suivi des versements mensuels à temps est plus compliqué que pour les résidents, vu le décalage horaire et la conversion de la devise.

De plus, en cas de non-paiement, la banque rencontrera des difficultés à récupérer son argent et à avoir accès aux biens de son client dans le pays étranger. De même, il faut penser à la différence dans les lois régissant les échanges des données bancaires dans le pays d’expatriation.

Pour toutes ces contraintes, le dossier d’un emprunteur expatrié ne peut pas être considéré comme « classique ». C’est pourquoi les banques ont des conditions plus exigeantes pour octroyer son argent.

Est-il possible d’obtenir un prêt immobilier en France quand on est expatrié ?

Certes, le crédit pour les non-résidents existe, mais bien sûr, avec des caractéristiques et des garanties particulières. En fait, les Français qui travaillent à l’étranger et qui souhaitent devenir propriétaires en France peuvent prétendre à 2 types de crédit. Il y a le prêt hypothécaire sans justificatif d’utilisation et le prêt hypothécaire avec garantie déplacée.

Ces deux types de crédit hypothécaire vous permettent de mettre votre bien immobilier en France en hypothèque pour garantir le prêt en question. La première formule ne vous oblige pas à justifier le but de l’argent acquis (tout type de projets est donc permis). La seconde est typiquement conçue pour l’achat ou la construction d’un second bien immobilier. L’essentiel est d’être déjà propriétaire sur le territoire français.

Les banques qui prêtent aux expatriés

Parmi les établissements financiers qui proposent des crédits immobiliers avec une assurance emprunteur destinés aux expatriés, nous vous citons :

Comme vous le remarquez, ces banques représentent des acteurs de renommée sur le marché du crédit international. De plus, elles mettent à la disposition des clients expatriés des conseillers bancaires qui les aident dans le montage du dossier. Ces derniers connaissent bien les attentes vis-à-vis de l’emprunteur non-résident et parviennent à augmenter ses chances pour obtenir l’argent sollicité.

Les contreparties

Même si les banques qui prêtent aux expatriés existent, les modalités du crédit, les garanties et les critères sont différents. Nous parlons surtout du taux d’intérêt appliqué, de l’apport personnel obligatoire. De plus, le montant de financement couvre dans la majorité des cas 80 % de la valeur totale du bien immobilier. En comparaison, ce pourcentage peut facilement atteindre les 100 % dans le cas d’un résident.

Les conditions des banques pour l’attribution du crédit

Pour garantir les remboursements à temps, l’établissement de crédit demande des documents supplémentaires par rapport à un dossier classique. Cela reste également vrai pour les justificatifs de revenus et les garanties personnelles.

Un salaire stable et régulier

Un contrat de travail à durée indéterminée et un revenu annuel satisfaisant (plus que 80 000 euros) sont de véritables atouts pour votre demande. De même, des rentrées d’argent importantes d’un co-emprunteur peuvent également rassurer le banquier. Attention toutefois, les relevés de comptes courants et les bulletins de paie doivent dater de plus d’un an.

Un apport personnel important

Ceci est l’une des principales conditions auxquelles doit répondre un emprunteur non-résident pour présenter un dossier solide. Un bon apport personnel qui servira de participation au financement du prêt sollicité. Cela varie de 20 à 30 % du montant emprunté et pourra ainsi rassurer le banquier sur l’engagement de son client.

L’assurance emprunteur

Comme pour tout crédit immobilier, un contrat d’assurance est obligatoire pour se protéger contre les imprévus. Dans le cas des non-résidents, ces frais sont généralement équivalents à 10 % du prix du bien. Ainsi, la banque peut se tourner vers l’organisme assureur en cas de non-paiement selon les conditions du contrat.

La caution

Comme susmentionné, la mise en hypothèque d’un bien immobilier pour garantir le prêt demandé est obligatoire pour les non-résidents. Pour cela, le justificatif de la valeur nette du bien hypothéqué doit être fait en Euro pour permettre au banquier de bien l’évaluer.

Pour favoriser vos chances de décrocher le crédit immobilier souhaité en tant que non-résident, nous vous conseillons vivement de recourir à un courtier professionnel. C’est l’unique expert habitué à traiter ce type de dossier et donc capable de mettre en valeur votre profil emprunteur.

Voter pour cette page

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer