Credimania » Obtenir un crédit » Le crédit intérim – Les solutions pour obtenir un prêt en intérim

Le crédit intérim – Les solutions pour obtenir un prêt en intérim

SOMMAIRE :

  • Emprunter en étant intérimaire
  • Emprunter auprès du FASTT
  • Le prêt immobilier pour intérimaire
  • Le prêt-auto pour intérimaire
  • Le microcrédit pour intérimaire
  • Le rachat de crédit intérim
  • Conclusion

 

Emprunter en étant intérimaire :

Travailler en intérim est parfois le choix que fait un travailleur désirant multiplier ses expériences professionnelles et fréquenter plus qu’un seul lieu de travail. Or, cela s’avère parfois une alternative imposée pour une personne qui cherche en vain un travail stable : un emploi temporaire vaut mieux que le chômage en tous les cas ! Une solution à double avantage pour un étudiant qui souhaite renforcer ses rentrées d’argent par un travail saisonnier et aussi pour son employeur qui va tirer profit de cette catégorie de main d’œuvre idéale pour combler des missions temporaires à bon prix.

Cependant, quoique l’intérim soit une solution pour s’échapper au chômage, il demeure un mode de travail à risque faute de stabilité et de revenu régulier. Cela devient plus significatif lorsqu’il s’agit de souscription de crédit, car la majorité des établissements financiers privilégie aujourd’hui les emprunteurs qui peuvent avancer des garanties de solvabilité et par conséquent rembourser leur emprunt à temps. Dans le cas contraire, une banque ou une société de financement ne peut pas garantir récupérer son argent accordé en cas de mauvais débiteur.

Or, un travailleur en intérim rencontre fréquemment des situations financières précaires et demande souvent un financement pour en sortir, même si hors la voie des institutions bancaires classiques et par conséquent en ayant recours aux aides mises en place par les associations, notamment le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT). L’essentiel est de bien connaître les formalités de son prêt avant de signer un contrat d’emprunt qui l’engage parfois pendant de longues années alors qu’il occupe une fonction sans contrat de travail à durée indéterminée.

Emprunter auprès du FASTT :

Les chances d’obtention de crédit en étant intérimaire ont remarquablement augmenté dès la mise en œuvre de multiples aides dédiées à cette catégorie de travailleurs par des associations à but non lucratif telles que le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT). Cette association agit en faveur des travailleurs temporaires afin de favoriser leur accès au crédit personnel, crédit pour voiture et même le crédit immobilier pour qu’ils puissent mener une vie comme les autres salariés ou bien créer leur propre emploi.

Le FASTT est une institution financée par les agences d’intérim afin de proposer une gamme diversifiée d’aides pour les intérimaires, à savoir des crédits travaux pour amélioration ou rénovation de l’habitat, des aides pour la scolarité et les vacances des enfants, des prêts d’accès à la propriété immobilière et à la location de résidence principale, des mutuelles de santé, etc. L’essentiel est de justifier d’être en mission lors de votre demande d’emprunt, car toutes les agences d’intérim sont concernées par ce dispositif : Manpower, Adecco, Randstad ou Adia.

Afin de bénéficier des différentes aides proposées par le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire, il faut répondre à certaines conditions d’attribution, parmi lesquelles :

  • Disposer d’un contrat de mission en cours au moment de la demande d’emprunt.
  • Avoir effectué au moins 1 600 heures d’ancienneté en intérim.
  • Répondre aux conditions usuelles lors de la demande d’emprunt.

Note : rendez-vous sur le site officiel du FASTT : www.fastt.org, afin de vous renseigner davantage sur les nombreux services dont vous pouvez bénéficier ainsi que sur les formalités de dépôt de dossier d’endettement pour chaque prestation proposée.

Le prêt immobilier pour intérimaire :

Le crédit immobilier est un financement dont le montant est dans la majorité des cas important, c’est pourquoi les banques accordent beaucoup d’importance à la situation professionnelle du demandeur d’emprunt avant d’accepter son dossier. Les personnes qui travaillent en CDI décrochent facilement ce type de prêt grâce à la garantie de solvabilité qu’ils peuvent donner à leur banquier, alors que dans le cas d’un intérimaire la situation semble être plus complexe.

Avec le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire, les personnes en intérim peuvent bénéficier d’aide pour obtenir un crédit immobilier à condition qu’elles fassent preuve de capacité de remboursement et qu’elles ne soient pas en interdiction bancaire. Soit vous envisagez de devenir propriétaire, soit vous souhaitez louer un logement ou encore réaliser des travaux d’amélioration dans votre domicile, alors vous pouvez toujours faire une demande de prêt une fois vous remplissez les conditions suivantes :

  • Être en situation de première accession immobilière pour sa résidence principale.
  • Être en mission de travail temporaire au moment de la demande de prêt.
  • Avoir travaillé pendant au moins 1 600 heures en intérim sans interruption.
  • Faire preuve d’un bon apport personnel.

Note : consultez le Petit Guide Pratique proposé par le FASTT et y découvrez plus d’informations et de conseils concernant les meilleurs organismes à contacter, les méthodes pour comparer les offres de prêts et les assurances liées à ces crédits.

Le prêt-auto pour intérimaire :

Même si vous ne disposez pas de salaire fixe et régulier comme les travailleurs en CDI, vous pouvez toujours trouver des organismes qui acceptent de vous accorder un prêt-auto afin de vous rendre facilement à votre mission temporaire. Le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire étudie votre situation financière et vous oriente vers le meilleur établissement financier spécialisé dans l’octroi de crédit pour personnes en intérim. Pour accéder à cette faveur, il faut que vous soyez en mission et que vous ayez effectué au moins 450 heures de travail temporaire pendant les deux années qui précèdent votre demande. La somme dont vous pouvez bénéficier dans ce cas peut atteindre les 10 000 euros remboursables sur une durée allant de 12 à 48 mois en fonction de votre profil financier.

Avec l’aide du FASTT, vous pouvez également louer une voiture à 10 euros par jour pour pouvoir se déplacer et aller sans peine à votre lieu de travail temporaire, à condition de ne pas dépasser les 100 kilomètres par jour. La durée de location est d’un mois chaque année, mais qui peut être renouvelable en plusieurs fois.

Note : afin de vérifier la possibilité de monter un dossier d’endettement avec l’aide du FASTT, et pour faire une estimation de votre situation financière visitez le lien de référence suivant : https://www.fastt.org/ifastt/page/internet/eligibilite.seam?prestationId=13560, ou bien appelez gratuitement le : 08 00 28 08 28 à partir d’une poste fixe.

Le microcrédit pour intérimaire :

Afin de répondre à un besoin urgent d’argent ou faire face à une difficulté financière temporaire, un intérimaire ne trouve pas souvent accès aux crédits bancaires classique faute d’apport personnel important et de solvabilité. Le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire peut intervenir dans ce cas et vous trouve des solutions adaptées à vos capacités budgétaires auprès des organismes de financement afin qu’ils acceptent de vous accorder un petit prêt. Tel est nommé le microcrédit pour intérimaire qui est conçu pour vous aider à réaliser vos petits projets d’urgence, notamment la réparation de votre voiture en panne, le financement d’un permis de conduire, le déménagement ou les études des enfants. Reste à prendre toujours en compte que le remboursement de prêt est un impératif auquel vous devez tenir.

Le rachat de crédit intérim :

Emprunter sans être convenablement conscient de ses capacités budgétaires finira toujours par un embarras financier qui empêche l’emprunteur de faire face à ses dettes : le surendettement. Voilà pourquoi le rachat de crédit est dit la solution la plus simple dans cette situation : regrouper toutes les créances en une seule afin de prolonger la durée de remboursement et payer moins cher les mensualités. Le rachat de crédit intérim est donc soumis à ce même principe avec condition d’ancienneté pour le travailleur en mission temporaire, car c’est en fonction de la durée et de la fréquence des heures de la fonction intérimaire que l’organisme de rachat de crédit va accepter ou non la demande d’emprunt.

Conclusion :

Les personnes ayant des fonctions temporaires parviennent quand même à faire face au spectre du chômage même si elles restent les moins appréciées auprès des institutions bancaires dans le cadre de souscription de crédit. Ces personnes rencontrent toutefois des imprévus financiers, sinon désirent avoir accès à la propriété ou mener un rythme de vie aisé par la création de leurs petits projets. Une association comme le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire peut agir à leur faveur à travers des aides qui favorisent leur obtention de crédit auprès de certains organismes prêteurs. Heureusement aujourd’hui en France, travailler en intérim n’est plus un frein financier face à la réalisation de ses ambitions sociales et professionnelles.

Les réflexions au sujet de " Le crédit intérim – Les solutions pour obtenir un prêt en intérim "

  1. Écrit par sébastien :

    Bonjour, j’ai vu que pour avoir de l’aide pour un crédit immobilier, il faut que ce soit la première acquisition à un prêt immobilier ! Cependant, j’ai déjà eu recours à un prêt immobilier, car j’ai déjà eu 2 maisons ! Est-ce un problème ?
    Cordialement
    S Dugas

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !