Credimania » Obtenir un crédit » Crédit Caf : prêts et aides financières

Crédit Caf : prêts et aides financières

Les familles qui ne perçoivent pas des revenus importants rencontrent souvent des problèmes d’argent pour bien gérer leur quotidien. De plus, elles peuvent rarement emprunter auprès des banques dites traditionnelles. Pour cela, elles doivent nécessairement découvrir les prêts et secours de la Caisse d’Allocation Familiale. Cet organisme à vocation publique agit principalement en faveur des particuliers qui ne peuvent pas avoir accès au crédit bancaire. Elle leur réserve des prêts et aides sociales adaptés à leurs budgets et besoins d’argent en urgence. À découvrir absolument à travers notre article.

SOMMAIRE :

  • La Caisse d’Allocation Familiale
  • Le crédit au logement
  • Le crédit pour voiture
  • Le prêt d’honneur
  • Les autres aides sociales : naissance, études, vacances
  • La CAF en ligne

La Caisse d’Allocation Familiale :

La Caisse d’Allocation Familiale est une association sociale qui vient au secours des jeunes actifs et des familles modestes. Elle les aide à sortir des difficultés financières temporaires capables de déséquilibrer remarquablement leur budget. Aussi, elle propose des prêts aux sans-emploi dont les revenus sont très faibles pour pouvoir emprunter chez les banques traditionnelles. La CAF aide également les porteurs de projets qui ne parviennent pas à autofinancer leurs petites entreprises. Les jeunes qui veulent partir en voyages organisés peuvent demander les prestations sociales de la Caisse de leur département. De même, les étudiants qui souhaitent continuer leurs études dans des établissements de formation ou d’enseignement supérieur. Et ce, sans aucune caution parentale.

Le rôle de la CAF :

La CAF est un organisme public départemental qui agit sur l’ensemble du territoire national. Elle favorise, à travers des prêts conventionnés à faible taux d’intérêt, la réinsertion dans la vie sociale et professionnelle. Elle donne également accès à la propriété pour des personnes défavorisées aux faibles revenus. À retenir que les solutions de crédit existent pour tous les profils financiers. L’essentiel est de savoir qu’il ne s’agit pas de dons, mais d’engagement responsable qui peut durer pour plusieurs années. Une fois vous répondez à certaines conditions d’attribution, vous pouvez obtenir le crédit que vous convoitez. Or, celui-ci devient une faveur qui vous engage et que vous devez impérativement rembourser.

Le crédit au logement :

La Caisse d’Allocation Familiale agit dans le but de favoriser l’accès à la propriété immobilière pour les familles aux revenus modestes. Et cela, à travers un dispositif financier qui est le prêt d’accession sociale (PAS). Elle aide aussi les locataires à maintenir leurs capacités budgétaires pour faire face à leurs charges liées au logement. Elle leur propose des subventions pour payer le loyer, les factures d’eau et d’EDF, les frais de téléphonie et d’Internet. Les propriétaires peuvent réaliser des travaux d’amélioration ou de développement durable dans leur résidence principale. Et sous certaines conditions liées essentiellement aux ressources, la CAF attribue des prêts pour achat de meubles de première nécessité. Ou même, pour déménager grâce à ses fonds de solidarité.

Le prêt d’accession sociale :

Le PAS est une aide financière conventionnée et envisagée pour l’achat ou la construction d’une maison neuve ou ancienne. Il s’agit d’un prêt à faible taux d’intérêt, dont les modalités de paiement sont adaptées aux ressources limitées des prétendants. Pour cela vous devez répondre à certaines conditions d’éligibilité pour l’obtenir. De même, vous devez contacter l’assistant social de votre département qui se chargera de monter le dossier de demande. Si vous êtes éligible au dispositif, vous pouvez demander jusqu’à 100 % l’opération immobilière que vous envisagez. N’oubliez pas que vous pouvez compléter votre PAS avec un prêt à taux zéro ou un prêt épargnant logement.

Les aides personnalisées au logement :

Les APL concernent particulièrement les locataires conventionnés d’habitations neuves ou anciennes afin d’alléger leurs charges liées au paiement de loyer. Elles sont versées en faveur des bénéficiaires chaque début de mois pour une période d’une année renouvelable. Les conditions d’octroi concernent les ressources mensuelles du foyer fiscal et le nombre d’enfants à charge. Les ménages aux faibles revenus qui bénéficient d’une aide personnalisée au logement peuvent l’engager en association avec d’autres prêts complémentaires. En particulier, le prêt à taux zéro et le prêt épargne logement. Ces dispositifs leur serviront d’apport personnel et leur donnent accès à souscrire un crédit immobilier classique.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat :

Ce dispositif financier aide les ménages à réaliser des travaux d’amélioration et de développement énergétique dans leur résidence principale. C’est-à-dire dans le lieu d’habitation permanente avec les membres de leur famille (au moins 8 mois/an). Il s’agit d’un prêt dont le taux d’intérêt est de seulement 1 %. Ensuite, son montant peut financer jusqu’à 80 % le coût total des travaux. Ce prêt est payable à partir du quatrième mois de la date de versement du financement. La durée de remboursement s’étale sur une période maximale de 36 mois. À noter que la liste des travaux éligibles pour ce type d’aide sociale est limitée par la CAF. N’hésitez pas à la consulter et la télécharger gratuitement via le site officiel de l’organisme.

Les fonds de solidarité sociale :

Les fonds de solidarité sociale vous permettent d’acheter un meuble de première nécessité ou de déménager. Les familles modestes qui ne peuvent pas payer les charges pour entrer dans les lieux peuvent bénéficier de cette aide. Aussi ceux qui veulent équiper leurs maisons de meubles nécessaires à la vie quotidienne. Ils doivent seulement fournir toutes les pièces justificatives de leur situation financière précaire. Le montant des achats envisagés ne doit pas dépasser les 900 € dont la CAF pourra financer jusqu’à 90 %. Il suffit de vous adresser à la conseillère en économie sociale et familiale la plus proche de votre domicile. Elle vous fournira la liste du matériel pris en charge par la CAF ainsi que les plafonds d’achat autorisés.

Le crédit pour voiture :

Acheter une automobile d’occasion ou réparer votre voiture en panne est une urgence lorsque vous venez de perdre votre emploi. Vous devez certainement vous déplacer pour chercher un autre travail, en particulier si vous habitez la zone rurale. Pour cela, la Caisse d’Allocation Familiale vient à votre secours grâce à son crédit auto. Mais, comme pour tout prêt conventionné, elle se fixe quelques conditions d’attribution. Il faut percevoir de faibles revenus, être allocataire et avoir au moins un enfant à charge ou une grossesse en cours. Une fois vous répondez à ces impératifs, vous décrochez le prêt préventif à taux zéro 0 %. Vous pouvez alors réparer votre voiture, en payer l’assurance ou acheter un véhicule d’occasion. Cela vous permettre de vous réinsérer sans peine dans la vie professionnelle et sociale.

Il peut arriver que le montant du crédit pour voiture soit insuffisant pour couvrir le montant total de votre investissement. Alors, sachez que vous pouvez accéder à d’autres prêts complémentaires auprès d’autres organismes sociaux. Nous vous conseillons de découvrir les prestations de l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique (l’ADIE) pour les sans-emploi.

Le prêt d’honneur :

Les personnes n’ayant pas d’apport personnel ni de caution rencontrent de véritables problèmes à souscrire un crédit bancaire. Or, dans certaines situations financières précaires, les familles ont besoin d’argent en urgence pour faire face à des dépenses imprévues. Cela pourrait être les études des enfants, les factures impayées ou les frais médicaux, la réparation de la voiture, etc. La CAF intervient dans ce contexte en leur attribuant des prêts sans prise de garantie personnelle.

Il s’agit d’un crédit sans intérêt, dont le montant varie en fonction des raisons de demande d’emprunt. Les durées de paiement sont souvent de moyens termes. Pour obtenir ce prêt, il faut répondre aux critères d’attribution. Le prétendant doit fournir les pièces justificatives nécessaires de sa situation financière difficile et doit être allocataire de la CAF. À noter que les petits investisseurs et les porteurs de projets en précarité sont aussi éligibles au prêt d’honneur. Ce dispositif les aide avantageusement à lancer leurs petites entreprises.

Les autres aides sociales :

Quelques événements de la vie quotidienne, quoiqu’heureux, peuvent déséquilibrer les capacités budgétaires d’une famille à ressources modestes. Cela pourrait être la naissance d’un bébé, les études supérieures, la création de projets, les vacances. Faute de solvabilité, ces familles rencontrent naturellement des difficultés à décrocher des crédits bancaires classiques. Étant confirmé, cela peut les mettre dans une situation financière précaire qui les empêche de bien gérer des dépenses supplémentaires.

La Caisse d’Allocation Familiale propose dans ce cadre de nombreuses prestations sociales sous certaines conditions de ressources. Elle vous aide ainsi à accueillir votre nouveau-né dans les bonnes conditions. Vous pouvez aussi financer les études de vos enfants ou les envoyer en vacances organisées.

La prime à la naissance de la CAF :

Ce prêt à taux 0 % est d’un montant qui peut atteindre les 900 €.  Vous pouvez l’obtenir à partir du 7e mois de grossesse. Cette somme peut grimper de 300 € supplémentaires dans le cas d’une naissance de jumeaux. Elle se multiplie par 3 dans le cas d’une naissance de triplés. Afin de bénéficier de cette prime, votre quotient familial mensuel ne doit pas dépasser les 800 €. Vous devez nécessairement mentionner cette information dans le formulaire de demande. Puis, joindre l’imprimé avec l’examen médical prénatal dès le 6e mois de grossesse. Vous pouvez vous diriger vers la caisse de votre commune la plus proche de chez vous. À noter que la prestation d’accueil d’un nouveau-né est versée une seule fois pour chaque naissance.

Le prêt pour étudiant :

C’est un crédit sans nécessité de garantie ou de caution parentale. Cependant, il ne faut pas confondre entre prêt et bourse. Car, l’étudiant est appelé à rembourser l’argent dû dès l’obtention de son diplôme. Ceci, à la fin de la période de franchise de remboursement qu’il a choisi (durée maximale de 2 ans). La durée de paiement de prêt pour étudiant varie entre 2 et 10 années sur des mensualités raisonnables. Or, le montant des échéances peut subir des modifications en cas d’évolution de la situation financière de l’étudiant. Il varie, en effet, en fonction de l’établissement scolaire, de la spécialisation et de la durée des études.

Les bons de vacances,

Ces bons concernent les ménages à rentrées d’argent limitées (quotient familial inférieur à 800 €). Ces familles doivent avoir à charge au moins un enfant âgé de 3 à moins de 18 ans. Elles doivent être allocataires de la CAF et bénéficient déjà de ses prestations sociales. Les bons de vacances sont sous forme de chèques. Ils contribuent dans le financement d’une partie des frais de séjour de la famille dans des centres de vacances VACAF. Et ce, pendant la période des vacances scolaires des enfants (sauf pour les couples n’ayant pas d’enfants à charge). De cette manière, même les familles les plus modestes peuvent avoir accès aux loisirs.

La CAF en ligne :

Heureusement en France, les pouvoirs publics encouragent le fonctionnement des organismes sociaux. Ceux-ci favorisent l’insertion des jeunes et des familles aux revenus limités dans la vie sociale et professionnelle. La Caisse d’Allocation Familiale agit dans ce cadre sur tout le territoire national. Elle est présente à travers ses caisses présentes dans presque toutes les communes. Ensuite, elle simplifie avantageusement son service pour les prétendants de prêts à travers un accès facile à son site Web.

Les principaux avantages :

Toutes les informations concernant les différentes aides sociales auxquelles vous pouvez prétendre sont disponibles en ligne. Aussi, les formalités de demandes, les pièces justificatives à fournir ainsi que les conditions d’éligibilité. Vous n’avez qu’à remplir les imprimés avec précisions et les présenter au point d’accueil le plus proche de votre domicile.

Autre avantage de la CAF en ligne, c’est qu’elle met à la disposition des internautes des outils de simulation gratuits. Ils peuvent ainsi calculer avec précision leurs revenus mensuels, leur quotient familial et par conséquent leur capacité d’emprunt. Cela les aide à choisir le prêt qui s’adapte le mieux avec leurs capacités budgétaires. Il s peuvent ensuite souscrire des crédits réfléchis et responsables.

Les réflexions au sujet de " Crédit Caf : prêts et aides financières "

  1. Écrit par masson jean paul :

    Bonjour,

    Je vis actuellement au Maroc et j’ai 72 ans.
    Je veux rentrer en France, car j’ai des problèmes de santé que je ne peux pas soigner ici. J’envisage d’aller vivre à Sète 34 200. Je perçois le minimum vieillesse et je voudrais savoir si je peux bénéficier d’une petite aude de la caf pour acheter meubles et gazinière, frigo…donc environ 1000 euros. avec mes remerciements….
    J Masson

  2. Écrit par BLANC :

    Bonjour,

    J’ai des travaux très urgents à faire dans ma résidence principale. Je n’ai pas de chauffage et j’envisage de faire poser un insert et cheminée (que j’ai déjà achetés) et la toiture, car j’ai des gouttières partout. J’ai fait faire un devis par une entreprise et j’en ai pour 15 000 euros.
    Est-ce que je peux bénéficier d’un prêt ?
    J’ai une pension AAH de 800 euros versée par la CAF.

    Merci de me répondre.

    M.BLANC

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

  • Newsletter credimania

    Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Credimania

    Déjà 530 inscrits !